1. Coin du débutant
    1. Comprendre l'informatique
      1. Introduction
      2. Le matériel
      3. Le logiciel
      4. Les réseaux
      5. Une évolution fulgurante
      6. Histoire de l'informatique
    2. Comprendre ce que vous faites
      1. La numération binaire
      2. La découverte du Mac
      3. Retour au B BA
      4. Configurez votre bureau
      5. Les gestes de base du Mac
      6. Le Finder : redécouverte
      7. Le système de fichiers
      8. Formats et autorisations
      9. Internet
      10. Le mail (courriel)
    3. Débuter avec Lion
      1. Conserver Lion
      2. Installer Lion
      3. Les mystères de la restauration
  2. Choisir une configuration
    1. Bureau ou portable
    2. Supériorité d'Apple
      1. Gamme Apple
        1. l'iMac
        2. le Mac Mini
        3. la loi de Murphy en action
        4. les Mac Book
        5. les Mac Pro
      2. Logiciels Apple
        1. Mac OS X
        2. Le Bureau
        3. Les applications
        4. Les utilitaires
        5. Technologies originales
        6. Suite iLife
        7. Suite iWork
        8. et les jeux ?
        9. XCode
    3. OS X hors Apple
    4. Autre OS sur Apple
  3. Utiliser Internet
    1. Internet

Le mail (courriel).

Puisque nos amis canadiens ont trouvé un terme français très élégant (courriel, Courrier Electronique) pour traduire le Mail anglo-saxon, je ne me prive pas de l'utiliser ! Je vais donc vous parler du courriel plutôt que du mail, mais sachez que c'est la même chose !

Le courriel est sans doute la seconde utilisation d'Internet, après le Web. C'est aussi (malheureusement), l'utilisation qui gâche inutilement (du fait du spam) le plus de ressources disponibles sur Internet. Car les concepteurs du courriel n'ont pas prévu le succès qu'il aurait, et n'ont pas conçu de garde-fou contre des messages abusifs. Voilà pourquoi vous serez nécessairement assailli(e) tous les jours par une multitude de messages nocifs, que vous n'avez jamais sollicités, qui ne vous intéressent pas, et qu'on a fini par appeler du pourriel.

Pour ne pas encourager le pourriel, il n'y a qu'une bonne solution, c'est de le mettre immédiatement à la corbeille, et surtout de n'y jamais répondre ! Mais il revient inexorablement jour après jour, et finit par vous rendre la vie désagréable. Sous l'application Mail d'Apple, il existe (dans les préférences de l'application) une icône "Indésirable" qui vous permet de définir quels courriels vous souhaitez éliminer. Ils seront mis dans un dossier spécial, et vous pouvez ne pas les voir, ce qui est déjà un grand progrès ; avant de les effacer, il est cependant conseillé de les parcourir pour vérifier qu'un courriel souhaité n'y a pas été mis par erreur.

Comme le Web, le courriel fonctionne selon une architecture client-serveur : votre FAI maintient un serveur de courriel, qui reçoit les courriels qui vous sont destinés, et vous les renvoie quand vous les demandez, ou quand vous vous connectez. Quant aux courriels que vous envoyez, ils sont immédiatement retransmis vers le serveur de courriel du FAI destinataire.

Comme pour le Web, le courriel utilise des protocoles de communication, qui sont plus divers que celui du Web (HTTP). En réception, la plupart des FAI proposent les protocoles POP (Post Office Protocol), ou IMAP (Internet Message Access Protocol). En émission, c'est généralement le protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol). La configuration d'un compte de courriel nécessite que vous précisiez les protocoles utilisés, et les noms de serveurs chez le FAI (généralement du type pop.free.fr, ou smtp.free.fr), ainsi que l'adresse du compte de courriel, et un mot de passe pour en autoriser l'accès.

Du coté du client (l'application qui vous permet de recevoir vos courriels, de les lire, et d'en envoyer), Apple vous propose l'application Mail que vous avez tout intérêt à configurer. Beaucoup d'utilisateurs n'utilisent pas de client Mail, mais accèdent à leur courriel par l'intermédiaire du Web Mail, un service web fourni par le FAI, qui permet de consulter son courriel directement sur le serveur du FAI, et d'éditer des messages en partance par l'intermédiaire du butineur. C'est un pis aller très utile quand vous êtes loin de chez vous, et que vous n'avez pas d'accès direct à votre FAI. Mais dans la pratique courante, il vaut mieux utiliser un client mail que le Web mail. C'est à la fois plus souple et plus pratique.

Quand vous ouvrez Mail pour la première fois, l'application vous propose de configurer votre compte. Vous pouvez aussi accéder à la configuration à l'aide des Préférences de Mail. Vous devez disposer d'une adresse de courriel (avec un @ dedans, par exemple phil@free.fr), et d'un mot de passe associé à cette adresse (ne confondez pas avec votre identifiant chez le FAI et avec le mot de passe associé à cet identifiant). Dans la plupart des cas, le configuration est simple, et passe par trois fenêtres :

figure

Fig. 1 : Entrer l'adresse électronique et le mot de passe

figure

Fig. 2 : Définir les paramètres du serveur de réception (POP, le plus souvent, parfois IMAP).

figure

Fig. 3 : Donner le nom du serveur d'envoi (SMTP).

Vous pouvez définir comme vous voulez la description des comptes POP et SMTP (le mieux est d'y mettre le nom du FAI). Chez la plupart des FAI, l'authentification pour SMTP n'est pas utilisée, donc ne doit pas être activée, mais vous devez consulter les informations fournies par votre FAI pour vous en assurer.

Après chacune des étapes correspondant aux figures 2 et 3, ayez la patience d'attendre la réponse du FAI, qui vous identifie (cela peut être assez long...).

Ensuite, votre compte est activé, et vous allez pouvoir l'utiliser. Commencez par vous envoyer un message, attendez quelques instants, et vérifiez que vous l'avez bien récupéré. Si ça marche, c'est bon...

Le courriel ne transmet pas que des messages individuels qui vous sont destinés ou que vous destinez aux autres. Il véhicule aussi des nouvelles (news) : messages collectifs destinés à tous ceux qui se sont inscrits sur une liste de diffusion. Grossièrement, on peut s'inscrire à des listes de nouvelles (maintenant souvent remplacées par les flux RSS) ou à des listes de discussion (forums). Par exemple, Apple propose de très nombreuses listes de discussion sur des sujets souvent très pointus.

Courriel individuel, ou courriel collectif, tous ces messages finissent par s'accumuler dans votre boîte à lettres, et il est nécessaire d'y mettre bon ordre. Mail (le client mail d'Apple), permet de créer de nouvelles boîtes aux lettres pour classer votre courriel, et même des boîtes aux lettres "intelligentes", qui vont elles-mêmes classer le courriel selon des critères que vous aurez définis.

L'inconvénient d'une telle approche est que les boîtes aux lettres peuvent se multiplier très rapidement, et que les messages (triés, certes) s'y accumulent individuellement. Retrouver une information peut être difficile ; il est souvent nécessaire de parcourir tous les messages d'une boîte aux lettres. Un autre inconvénient est que tous ces messages sont conservés dans des fichiers de l'application Mail, pas directement accessibles, et souvent bien cachés.

C'est la raison pour laquelle, en ce qui me concerne, après avoir éliminé tous les courriels inutiles ou sans intérêt, je conserve les autres dans des fichiers de texte nominatifs ou thématiques. De cette façon, ma boîte aux lettres est pratiquement toujours vide. Toute information intéressante à garder est copiée depuis le message de courriel, et collée dans un fichier nominatif ou thématique, puis supprimée de la boîte de réception de Mail ; cela prend au départ un peu plus de temps, mais il est ensuite beaucoup plus facile de faire une recherche dans un seul fichier que dans une multitude de messages séparés.

Par exemple j'ai créé un fichier TEP Pierre, rangé dans dossier <Courrier<Amis, pour archiver tout le courriel que j'échange avec mon ami Pierre. Chaque courriel que je reçois ou que je lui envoie (si je veux le garder) est empilé dans le fichier (les plus anciens en bas, les plus récents en haut) avec une ligne de séparation. Il faut faire deux copier-coller successifs : copier d'abord l'entête du message, et la coller dans le fichier, copier ensuite le corps du message, et le coller à la suite de l'entête dans le fichier. Ensuite, vous pouvez supprimer le message de la boîte Mail.

Et voilà... En procédant ainsi pour chacun de mes correspondants (y compris les messages des fournisseurs sur Internet), je stocke tout dans des fichiers texte nominatifs, indépendants de l'application Mail, et dans lesquels il est facile (et très efficace) de faire une recherche par mot (à l'aide de Cmd-F). Les fichiers sont archivés annuellement sur un support amovible (CD, ou DVD selon la taille) avec d'autres informations, et je peux toujours y avoir recours ultérieurement, sans mobiliser de l'espace sur ma machine.

Pour des informations issues des news (ou d'internet), la même chose peut être faite dans des fichiers thématiques (par exemple, un fichier sur l'iPad) qui conservent du texte, éventuellement des références de figures, mais aussi l'adresse Internet à laquelle vous avez trouvé l'information. Mais c'est une autre histoire, et nous y reviendrons.