1. Coin du débutant
    1. Comprendre l'informatique
      1. Introduction
      2. Le matériel
      3. Le logiciel
      4. Les réseaux
      5. Une évolution fulgurante
      6. Histoire de l'informatique
    2. Comprendre ce que vous faites
      1. La numération binaire
      2. La découverte du Mac
      3. Retour au B BA
      4. Configurez votre bureau
      5. Les gestes de base du Mac
      6. Le Finder : redécouverte
      7. Le système de fichiers
      8. Formats et autorisations
      9. Internet
      10. Le mail (courriel)
    3. Débuter avec Lion
      1. Conserver Lion
      2. Installer Lion
      3. Les mystères de la restauration
  2. Choisir une configuration
    1. Bureau ou portable
    2. Supériorité d'Apple
      1. Gamme Apple
        1. l'iMac
        2. le Mac Mini
        3. la loi de Murphy en action
        4. les Mac Book
        5. les Mac Pro
      2. Logiciels Apple
        1. Mac OS X
        2. Le Bureau
        3. Les applications
        4. Les utilitaires
        5. Technologies originales
        6. Suite iLife
        7. Suite iWork
        8. et les jeux ?
        9. XCode
    3. OS X hors Apple
    4. Autre OS sur Apple
  3. Utiliser Internet
    1. Internet

Des technologies originales




Quicktime, l’application d’Apple pour utiliser des flux audio et vidéo, à la manière du Windows Media Player de Microsoft, ou de produits tiers (VLC, Real Player). L’application fournie gratuitement avec le système est bridée et ne permet que la lecture, mais si vous voulez aussi enregistrer, il faudra acheter QuickTime Pro chez Apple pour 30 € ; un numéro d’enregistrement vous permettra de la débrider... et de sauvegarder vos flux audio ou vidéo.

Applescript : un langage de script proche de l’anglais courant pour automatiser des tâches, appeler des applications, intervenir sur des documents, etc...

Automator : une autre façon d’automatiser des tâches répétitives en programmant des actions (workflow) auxquelles les applications sont capables de répondre.

Dashboard : une application qui superpose à votre bureau (qu’on continue à voir en transparence) des petits utilitaires appelés Widgets, à usage très varié : convertisseur d’unités ou de monnaie, accès rapide à d’autres applications (carnet d’adresse, dictionnaire), traducteur, observation des cours de la bourse ou de la météo, etc.... En plus de ceux qu’Apple fournit avec le système, vous pourrez aller en chercher des centaines sur le net, ou créer ceux que vous voulez.

Filevault : une technologie de cryptage (chiffrement) à la volée du contenu de tout votre dossier utilisateur ; tout ce qui s’y trouve sera inaccessible sans le mot de passe (ne pas oublier ce dernier si vous activez Filevault !)

Exposé : une façon de juxtaposer (au lieu de les superposer) toutes les fenêtres qui sont ouvertes sur votre bureau : pour y voir plus clair, et pour passer rapidement d’une application à une autre.

Spotlight : un outil d’indexation en temps réel (au moment de la création) du contenu de tous les fichiers de tous les disques du système ! A l’aide de la loupe qu’il affiche à l’extrémité droite de la barre de menu, il permet une recherche très rapide d’un terme ; utilisé à l’intérieur de Finder, il permet une recherche multi-critères très élaborée.

TimeMachine : ( Léopard), gardera l’historique de toutes les modifications d’un document (une conséquence de la journalisation du système de fichiers) et vous permettra de revenir en arrière aussi loin que vous le voudrez... pour le cas où vous auriez commis des erreurs graves

Spaces : ( Léopard) : la possibilité de créer plusieurs bureaux correspondant chacun à un contexte de travail, et de passer rapidement d’un contexte à un autre.

QuickLook : (Léopard) permet d’afficher le contenu d’à peu près n’importe quel type de fichier sans ouvrir l’application qui l’a créé ou à laquelle il est associé.