1. Mode Graphique
    1. 1- Principes fondamentaux
      1. Processus de conception
      2. Caractéristiques d'un grand logiciel
        1. Haute performance
        2. Facilité d'utilisation
        3. Aspect attractif
        4. Fiabilité
        5. Adaptabilité
        6. Interoperabilité
        7. Mobilité
      3. Principes de conception
        1. Principes (1)
        2. Principes (2)
        3. Principes (3)
      4. Pensez aux utilisateurs
        1. Compatibilité internationale
        2. Accessibilité aux handicapés
        3. Etendre l'interface
      5. Priorités
    2. 2- L'expérience du Mac
      1. L'environnement
        1. L'environnement (1)
        2. L'environnement (2)
      2. Les technologies
        1. Les technologies (1)
        2. Les technologies (2)
        3. Les technologies (3)
        4. Les technologies (4)
      3. Installation et mises à jour
        1. Packaging, installation
        2. Les assistants
    3. 3- L'interface Aqua
      1. Entrées utilisateur
        1. La souris
        2. le clavier
          1. Fonction des touches
          2. Raccourcis-clavier
          3. Navigation au clavier
        3. Sélection
        4. Edition de texte
      2. Glisser-déposer
        1. Glisser-Déposer (1)
        2. Glisser-Déposer (2)
      3. Le texte
        1. Les fontes
        2. Le style
      4. Les icônes
        1. Genres et familles d'icônes
        2. Création des icônes
        3. Icônes des barres d'outils
        4. Images propres au système
      5. Les pointeurs
      6. Les menus
        1. Comportement des menus
        2. Conception des menus
        3. La barre de menus
          1. Les menus (1)
          2. Les menus (2)
          3. Les menus (3)
        4. Menus contextuels et du Dock
      7. Les fenêtres
        1. Type et apparence
        2. Eléments
          1. Barre de titre
          2. Barre d'outils
          3. Barre de recherche
          4. Barre latérale
          5. Barre inférieure
          6. Les Tiroirs
        3. Comportement des fenêtres
          1. Comportement (1)
          2. Comportement (2)
          3. Superposition
          4. Défilement
        4. Les panneaux
          1. Les panneaux
          2. Panneaux transparents
          3. Autres panneaux
      8. Les dialogues
        1. Types de dialogues
        2. Aspect et comportement
      9. Fenêtres de dialogues
        1. Recherche, Préférences, Ouverture
        2. Enregistrement
        3. Choix, Impression
      10. Les contrôles
        1. Contrôles du cadre
          1. Contrôles en capsule
          2. Contrôles hérités
        2. Les boutons
          1. Boutons poussoirs
          2. Boutons en icônes
          3. Boutons de recherche
          4. Boutons de gradient, et d'aide
          5. Boutons à champfrein
          6. Boutons ronds
        3. Contrôles de sélection
          1. Boutons radio
          2. Cases à cocher
          3. Contrôles segmentés
          4. Boutons et menus pop-Up
          5. Menus Action
          6. Boîtes de combinaison
          7. Contrôles de chemin
          8. Puits, sélection de date
          9. Menus pop-down
          10. Glissières
          11. Contrôles pas-à-pas et placards
        4. Indicateurs
          1. Indicateurs de progression
          2. De niveau, de capacité
          3. D'estimation, de pertinence
        5. Contrôles de texte
          1. Champs d'entrée
          2. Champs à jeton
          3. Champs de recherche
          4. Listes de défilement
        6. Contrôles de visualisation
          1. Triangles d'affichage
          2. Boutons d'affichage
          3. Vues en liste
          4. Vues en colonnes
          5. Vues éclatées
          6. Vues à onglets
        7. Contrôles de groupage
          1. Séparateurs
          2. Boîtes de groupage
        8. Règles de disposition
          1. Dans le corps de la fenêtre
            1. Fenêtre de préférences
            2. Fenêtre à onglets
            3. Alerte, Dialogue
          2. Contrôles réduits et mini
            1. Contrôles réduits
            2. Mini contrôles
          3. Groupement des contrôles
          4. Positionnement dans la barre inférieure
      11. Glossaire
        1. Entrées en anglais
          1. 1- A à C
          2. 2- D à H
          3. 3- I à R
          4. 4- S à Z
        2. Entrées en français
          1. 1- A à C
          2. 2- C à G
          3. 3- I à P
          4. 4- P à Z
        3. `
    4. 4- Les leçons de Lion
      1. L'environnement de Mac OS X
      2. Principes fondamentaux
      3. L'expérience utilisateur
        1. Règles de conduite (1)
        2. Règles de conduite (2)
        3. Règles de conduite (3)
        4. Règles de conduite (4)
        5. Règles de conduite (5)
        6. Règles de conduite (6)
      4. Les technologies d'Apple
        1. Les technologies (1)
      5. -->
  2. Mode Commande

Indicateurs de niveau, de capacité.




Ce que dit Apple :

Un indicateur de niveau fournit une information graphique sur le niveau d'une quantité. Les indicateurs de niveau peuvent être configurés pour afficher des couleurs différentes, afin d'avertir les utilisateurs quand les niveaux atteignent des valeurs critiques.

Il y a trois types d'indicateurs de niveau :
• Indicateurs de capacité
• Indicateurs d'estimation
• Indicateurs de pertinence

Les indicateurs de capacité

Un indicateur de capacité, comme son nom l'indique, fournit une information graphique sur l'état courant d'une chose qui a une capacité finie, comme un espace de stockage, ou la charge d'une batterie. Il y a deux sortes d'indicateurs de capacité : continu, ou discret.

• Un indicateur de capacité continu est une piste diaphane remplie d'une barre colorée qui indique la valeur courante. La figure 1 représente par exemple combien d'espace a été utilisé (et combien d'espace subsiste) dans un compte mail.

figure

Fig. 1 : L'indicateur de capacité continue affiche une représentation précise de la capacité courante.

• Un indicateur de capacité discret est une rangée de segments rectangulaires dont le nombre est égal à la valeur maximum définie pour le contrôle. La figure 2 montre un indicateur de capacité discret qui représente la charge des piles d'une souris Bluetooth.

figure

Fig. 2 : L'indicateur de capacité discret affiche une représentation approchée de la capacité courante.

Utilisation de l'indicateur de capacité.

Utilisez un indicateur de capacité pour fournir une information sur le niveau ou la quantité de quelque chose qui a des valeurs minimum et maximum bien définies. Vous pouvez configurer l'indicateur pour afficher des couleurs de remplissage différentes quand la valeur atteint un niveau d'alerte ou un niveau critique que vous pouvez définir. Comme les indicateurs de capacité fournissent une image claire et facilement compréhensible d'un état courant, ils sont surtout utiles dans des dialogues et des fenêtres de préférences que les utilisateurs peuvent consulter rapidement.

Notez que l'indicateur de capacité discret affiche la valeur courante arrondie à l'entier le plus proche, et les segments de longueur uniforme s'adaptent à la longueur du contrôle. Cela signifie que chaque segment est vide ou totalement rempli, mais jamais partiellement. Cela est mieux adapté à des valeurs à gros grain que l'indicateur de capacité continu.

Contenu et étiquetage des indicateurs de capacité.

La couleur par défaut du remplissage pour les deux formes d'indicateurs est le vert. Si vous définissez une valeur d'alerte, la couleur passe au jaune quand le seuil est atteint. Si vous définissez une valeur critique, la couleur passe au rouge quand le seuil est atteint.

Vous pouvez définir quelle valeur de l'indicateur est critique par une valeur spécifique. Si vous définissez une valeur critique qui est supérieure à la valeur d'alerte,le remplissage est vert pour les valeurs inférieures au niveau d'alerte, jaune entre le niveau d'alerte et le niveau critique, et rouge au dessus du niveau critique. Cette disposition est utile si vous avez besoin d'afficher une alerte quand le capacité atteint sa valeur maximum, comme la limite d'une espace de stockage.

Si vous définissez une valeur critique qui est inférieure à la valeur d'alerte, le remplissage est rouge en dessous de la valeur critique, jaune entre la valeur critique et la valeur d'alerte, et vert au dessus de la valeur d'alerte (jusqu'au maximum). Cette disposition est utile pour avertir l'utilisateur quand la capacité atteint une valeur minimum, comme la charge d'une batterie.

Voyez la figure 3 pour des exemples d'indicateurs de capacité à des stades différents.

figure

Fig. 3 : Combinaisons de couleurs possibles des indicateurs de capacité

Les deux formes d'indicateurs de capacité (discret et continu) permettent l'affichage de graduations au dessus ou en dessous du contrôle pour préciser le niveau du remplissage. Mais seul l'indicateur de capacité continu est obligé afficher ces graduations, parce que les segments de l'indicateur de capacité discret fournissent déjà une information de valeur, et rendent les graduations redondantes. Si vous avez besoin de représenter de très petits segments dans un indicateur discret pour respecter l'échelle des valeurs, songez à utiliser plutôt un indicateur de capacité continu.

Vous devez au moins étiqueter la première et la dernière graduation pour définir l'échelle du contrôle, et fournir un contexte à l'utilisateur.

Spécifications des indicateurs de capacité.

Taille : les deux formes d'indicateur ne sont disponibles qu'en taille normale (la barre ou le segment ont une hauteur de 16 pixels), mais vous pouvez définir la longueur horizontale du contrôle. Notez que si vous allongez un contrôle discret, le nombre des segments reste constant, mais la longueur de chaque segment s'allonge.

Police, et espacement des étiquettes : si vous voulez étiqueter les graduations d'un indicateur de capacité continu, utilisez la fonte d'étiquette, et placez le texte 3 pixels en dessous de la base des graduations.

Implémentation des indicateurs de capacité : les indicateurs de capacité continu et discrets sont disponibles sous Interface Builder. Définissez le style (continu ou discret) dans la vitre des Attributs de l'Inspecteur. Dans les interfaces de programmation de l'Application Kit, utilisez la classe NSLevelIndicator avec pour styles NSDiscreteCapacityLevelIndicatorStyle, ou NSContinuousCapacityLevelIndicatorStyle.


Mes commentaires :

Sous Snow Leopard, l'indicateur de capacité de la pile de la souris Bluetooth a encore changé ! Voyez les <Préférences Système<Souris. Le résultat est (à mon humble avis), meilleur que celui de la figure 2, mais ces modifications incessantes de l'interface utilisateur ne sont (d'une façon générale) pas une bonne chose.