1. Mode Graphique
    1. 1- Principes fondamentaux
      1. Processus de conception
      2. Caractéristiques d'un grand logiciel
        1. Haute performance
        2. Facilité d'utilisation
        3. Aspect attractif
        4. Fiabilité
        5. Adaptabilité
        6. Interoperabilité
        7. Mobilité
      3. Principes de conception
        1. Principes (1)
        2. Principes (2)
        3. Principes (3)
      4. Pensez aux utilisateurs
        1. Compatibilité internationale
        2. Accessibilité aux handicapés
        3. Etendre l'interface
      5. Priorités
    2. 2- L'expérience du Mac
      1. L'environnement
        1. L'environnement (1)
        2. L'environnement (2)
      2. Les technologies
        1. Les technologies (1)
        2. Les technologies (2)
        3. Les technologies (3)
        4. Les technologies (4)
      3. Installation et mises à jour
        1. Packaging, installation
        2. Les assistants
    3. 3- L'interface Aqua
      1. Entrées utilisateur
        1. La souris
        2. le clavier
          1. Fonction des touches
          2. Raccourcis-clavier
          3. Navigation au clavier
        3. Sélection
        4. Edition de texte
      2. Glisser-déposer
        1. Glisser-Déposer (1)
        2. Glisser-Déposer (2)
      3. Le texte
        1. Les fontes
        2. Le style
      4. Les icônes
        1. Genres et familles d'icônes
        2. Création des icônes
        3. Icônes des barres d'outils
        4. Images propres au système
      5. Les pointeurs
      6. Les menus
        1. Comportement des menus
        2. Conception des menus
        3. La barre de menus
          1. Les menus (1)
          2. Les menus (2)
          3. Les menus (3)
        4. Menus contextuels et du Dock
      7. Les fenêtres
        1. Type et apparence
        2. Eléments
          1. Barre de titre
          2. Barre d'outils
          3. Barre de recherche
          4. Barre latérale
          5. Barre inférieure
          6. Les Tiroirs
        3. Comportement des fenêtres
          1. Comportement (1)
          2. Comportement (2)
          3. Superposition
          4. Défilement
        4. Les panneaux
          1. Les panneaux
          2. Panneaux transparents
          3. Autres panneaux
      8. Les dialogues
        1. Types de dialogues
        2. Aspect et comportement
      9. Fenêtres de dialogues
        1. Recherche, Préférences, Ouverture
        2. Enregistrement
        3. Choix, Impression
      10. Les contrôles
        1. Contrôles du cadre
          1. Contrôles en capsule
          2. Contrôles hérités
        2. Les boutons
          1. Boutons poussoirs
          2. Boutons en icônes
          3. Boutons de recherche
          4. Boutons de gradient, et d'aide
          5. Boutons à champfrein
          6. Boutons ronds
        3. Contrôles de sélection
          1. Boutons radio
          2. Cases à cocher
          3. Contrôles segmentés
          4. Boutons et menus pop-Up
          5. Menus Action
          6. Boîtes de combinaison
          7. Contrôles de chemin
          8. Puits, sélection de date
          9. Menus pop-down
          10. Glissières
          11. Contrôles pas-à-pas et placards
        4. Indicateurs
          1. Indicateurs de progression
          2. De niveau, de capacité
          3. D'estimation, de pertinence
        5. Contrôles de texte
          1. Champs d'entrée
          2. Champs à jeton
          3. Champs de recherche
          4. Listes de défilement
        6. Contrôles de visualisation
          1. Triangles d'affichage
          2. Boutons d'affichage
          3. Vues en liste
          4. Vues en colonnes
          5. Vues éclatées
          6. Vues à onglets
        7. Contrôles de groupage
          1. Séparateurs
          2. Boîtes de groupage
        8. Règles de disposition
          1. Dans le corps de la fenêtre
            1. Fenêtre de préférences
            2. Fenêtre à onglets
            3. Alerte, Dialogue
          2. Contrôles réduits et mini
            1. Contrôles réduits
            2. Mini contrôles
          3. Groupement des contrôles
          4. Positionnement dans la barre inférieure
      11. Glossaire
        1. Entrées en anglais
          1. 1- A à C
          2. 2- D à H
          3. 3- I à R
          4. 4- S à Z
        2. Entrées en français
          1. 1- A à C
          2. 2- C à G
          3. 3- I à P
          4. 4- P à Z
        3. `
    4. 4- Les leçons de Lion
      1. L'environnement de Mac OS X
      2. Principes fondamentaux
      3. L'expérience utilisateur
        1. Règles de conduite (1)
        2. Règles de conduite (2)
        3. Règles de conduite (3)
        4. Règles de conduite (4)
        5. Règles de conduite (5)
        6. Règles de conduite (6)
      4. Les technologies d'Apple
        1. Les technologies (1)
      5. -->
  2. Mode Commande

Les indicateurs.




Ce que dit Apple :

Les indicateurs sont des contrôle qui affichent l'état de quelque chose. Dans la plupart des cas, les utilisateurs n'interagissent pas avec les indicateurs.

Les contrôles de cette section sont utilisables dans le corps de la fenêtre, et ne doivent pas être utilisés dans le cadre.

Les indicateurs de progression.

Les indicateurs de progression informent les utilisateurs du statut d'opérations qui durent longtemps. Voir les conseils pour fournir une rétroaction.

Les indicateurs de progression sont souvent utilisés dans un dialogue qui décrit les progrès d'un processus. Quand le processus en cours peut être interrompu, le dialogue de progression doit contenir un bouton Annuler (et supporter la touche ESC). Si l'interruption du processus est susceptible d'avoir des effets de bord, le bouton doit afficher Stop au lieu de Annuler. Utiliser un bouton poussoir pour Stop ou Annuler.

Positionnez vos indicateurs de progression à des endroits cohérents dans les fenêtres ou les dialogues. Par exemple, l'application Mail affiche un indicateur de progression asynchrone à l'extrémité droite du champ "À" quand elle trouve et affiche des adresses email qui correspondent à ce que tape l'utilisateur. Le choix d'une position cohérente permet aux utilisateurs de rechercher facilement l'état d'une opération en cours.

Il y a trois types d'indicateurs de progression adaptés à des situations particulières :
• Une barre de progression déterminée
• Une barre indéterminée
• Un indicateur de progression asynchrone.

1- Les barres de progression déterminées

Une barre de progression déterminée (figure 1) montre qu'un processus est en cours, et donne à l'utilisateur une indication approximative du temps où il va se terminer.

figure

Fig. 1 : La barre de progression déterminée fournit une indication de la durée d'une opération.

Utilisation de la barre de progression déterminée

Quand la durée complète de l'opération peut être déterminée, et que vous pouvez indiquer à l'utilisateur quelle partie du processus a été accomplie. Par exemple, pour montrer la progression d'une conversion de fichier.

Assurez-vous que la barre de progression déterminée affiche le temps avec précision. Une barre de progression qui afficherai 90 % au bout de 5 secondes, puis mettrait 5 minutes pour les 10 % restants serait perturbante, et amènerait l'utilisateur à imaginer que quelque chose ne va pas.

Contenu et étiquetage de la barre de progression déterminée

Dans la barre de progression, le remplissage se déplace de gauche à droite, et doit arriver au bout avant de disparaître. Le remplissage est fourni automatiquement, mais vous pouvez définir les valeurs minimum et maximum.

Si c'est nécessaire, vous pouvez proposer dans le dialogue une phrase, complète ou partielle, comme étiquetage de l'opération en cours. Faites-le pour que les utilisateurs puissent comprendre le contexte dans lequel l'opération intervient. L'étiquetage doit être une phrase capitalisée.

figure

Fig. 2 : barre de progression active, et inactive.



Spécifications de la barre de progression déterminée

Les barres de progression déterminées sont disponibles dans les tailles normale et réduite. La hauteur du contrôle est fixée pour chaque taille, mais vous pouvez spécifier la longueur. Voyez la figure 2 pour l'aspect d'une barre de progression active et inactive.

Implémentation de la barre de progression déterminée

Les barres de progression sont disponibles sous Interface Builder. Dans la vitre des Attributs de l'Inspecteur, mettez le style à Bar et décochez la case Indeterminate. Pour utiliser les interfaces de programmation de l'Application kit, utilisez la classe NSProgressIndicator avec pour style NSProgressIndicatorBarStyle.

2- Les barres de progression indéterminées

Une barre de progression indéterminée montre à l'utilisateur qu'un processus est en cours, mais ne donne pas d'indication sur le temps de sa terminaison. Par exemple, l'application Keynote affiche une barre de progression indéterminée quand elle ouvre un fichier, comme sur la figure 3.

figure

Fig. 3 : La durée du processus d'ouverture de fichier n'est pas déterminée

Utilisation de la barre de progression indéterminée

Choisissez la barre de progression indéterminée quand la durée du processus ne peut pas être déterminée. par exemple, si votre application cherche à établir une connexion au téléphone, vous n'avez aucun moyen de savoir combien de temps cela va prendre. Si un processus de durée indéterminée atteint un stade où sa durée peut être déterminée, changez la barre en barre de progression déterminée.

la barre de progression indéterminée s'applique dans un dialogue ou une fenêtre qui est consacré au processus. Par exemple, la barre de progression indéterminée affichée par Keynote (figure 3) est un dialogue uniquement centré sur l'ouverture du fichier. Si vous voulez fournir des informations sur un processus de longueur indéterminée associé à un élément de fenêtre comme un contrôle, ou si l'espace est limité, envisagez l'utilisation d'un indicateur de progression asynchrone.

Contenu et étiquetage de la barre de progression indéterminée

La barre de progression affiche un cylindre barré obliquement en rotation. Mac OS X le fournit automatiquement.

Vous pouvez si nécessaire la compléter par une phrase partielle ou complète sous forme d'étiquette pour que les utilisateurs sachent que processus est en cours. Cette étiquette doit être capitalisée. Vous pouvez aussi terminer l'étiquette avec des points de suspension (...) pour insister sur le caractère progressif du processus.

figure

Fig. 4 : barre active ou inactive

Spécifications de la barre de progression indéterminée

Les barres de progression indéterminées sont disponibles en taille normale ou réduite. La hauteur est déterminée pour chaque taille, mais vous pouvez préciser la longueur. La figure 4 montre l'aspect que prend la barre quand elle est active ou inactive.

Implémentation de la barre de progression indéterminée

La barre de progression indéterminée est disponible sous Interface Builder. Dans la vitre des Attributs de l'Inspecteur, mettez le style à Bar et vérifiez que la case Indeterminate et bien cochée. Pour utiliser les interfaces de programmation de l'Application kit, utilisez la classe NSProgressIndicator avec pour style NSProgressIndicatorBarStyle.

3- Indicateur de progression asynchrone

Un indicateur de progression asynchrone montre aux utilisateurs qu'un processus est en cours, mais ne donne aucune indication sur le moment où il va se terminer. Par exemple, Mail affiche brièvement un indicateur de progression dans le champ À d'une fenêtre Nouveau Message (figure 5) quand elle entreprend une recherche sur le nom que tape un utilisateur.

figure

Fig. 5 : L'indicateur de progression asynchrone indique qu'un processus est en cours.

Utilisation de l'indicateur de progression asynchrone

Utilisez l'indicateur de progression asynchrone quand l'espace est très limité comme dans un champ de texte, ou près d'un contrôle. Comme l'indicateur est petit, il est très utile pour les évènements asynchrones qui interviennent en tâche de fond, comme la récupération de messages sur un serveur.

N'utilisez pas l'indicateur asynchrone pour les tâches qui commencent indéterminées, mais peuvent devenir déterminées parce qu'un indicateur de progression déterminée a une forme différente et occupe beaucoup plus d'espace. Si le processeur peut passer de Indéterminé à déterminé, utilisez une barre de progression indéterminée, et changez-la en barre de progression déterminée.

Contenu et étiquetage de l'indicateur de progression asynchrone

Comme l'indicateur de progression asynchrone apparaît quand l'utilisateur enclenche un processus, uune étiquette n'est pas nécessaire. Si vous décidez d'en mettre une, créez une phrase complète ou partielle qui décrit brièvement le processus en cours.

Si vous décidez de fournir une étiquette pour accompagner un indicateur de progression asynchrone, capitalisez la phrase. Vous pouvez aussi terminer l'étiquette avec des points de suspension (...) pour insister sur le caractère progressif du processus.

Spécifications de l'indicateur de progression asynchrone

L'indicateur de progression asynchrone est fourni automatiquement par Mac OS X, mais vous pouvez choisir la taille qui s'adapte le mieux à l'organisation de votre fenêtre. Il est disponible dans les taille normale, réduite et mini. La figure 6 montre un indicateur de taille normale.

figure

Fig. 6 : Indicateur de progression asynchrone de taille normale.

Implémentation de l'indicateur de progression asynchrone

L'indicateur de progression asynchrone est disponible sous Interface Builder. Dans la vitre des Attributs de l'Inspecteur, mettez le style à Spinning (rotatif) et vérifiez que la case Indeterminate et bien cochée. Pour utiliser les interfaces de programmation de l'Application kit, utilisez la classe NSProgressIndicator avec pour style NSProgressIndicatorSpinningStyle.