1. Mode Graphique
    1. 1- Principes fondamentaux
      1. Processus de conception
      2. Caractéristiques d'un grand logiciel
        1. Haute performance
        2. Facilité d'utilisation
        3. Aspect attractif
        4. Fiabilité
        5. Adaptabilité
        6. Interoperabilité
        7. Mobilité
      3. Principes de conception
        1. Principes (1)
        2. Principes (2)
        3. Principes (3)
      4. Pensez aux utilisateurs
        1. Compatibilité internationale
        2. Accessibilité aux handicapés
        3. Etendre l'interface
      5. Priorités
    2. 2- L'expérience du Mac
      1. L'environnement
        1. L'environnement (1)
        2. L'environnement (2)
      2. Les technologies
        1. Les technologies (1)
        2. Les technologies (2)
        3. Les technologies (3)
        4. Les technologies (4)
      3. Installation et mises à jour
        1. Packaging, installation
        2. Les assistants
    3. 3- L'interface Aqua
      1. Entrées utilisateur
        1. La souris
        2. le clavier
          1. Fonction des touches
          2. Raccourcis-clavier
          3. Navigation au clavier
        3. Sélection
        4. Edition de texte
      2. Glisser-déposer
        1. Glisser-Déposer (1)
        2. Glisser-Déposer (2)
      3. Le texte
        1. Les fontes
        2. Le style
      4. Les icônes
        1. Genres et familles d'icônes
        2. Création des icônes
        3. Icônes des barres d'outils
        4. Images propres au système
      5. Les pointeurs
      6. Les menus
        1. Comportement des menus
        2. Conception des menus
        3. La barre de menus
          1. Les menus (1)
          2. Les menus (2)
          3. Les menus (3)
        4. Menus contextuels et du Dock
      7. Les fenêtres
        1. Type et apparence
        2. Eléments
          1. Barre de titre
          2. Barre d'outils
          3. Barre de recherche
          4. Barre latérale
          5. Barre inférieure
          6. Les Tiroirs
        3. Comportement des fenêtres
          1. Comportement (1)
          2. Comportement (2)
          3. Superposition
          4. Défilement
        4. Les panneaux
          1. Les panneaux
          2. Panneaux transparents
          3. Autres panneaux
      8. Les dialogues
        1. Types de dialogues
        2. Aspect et comportement
      9. Fenêtres de dialogues
        1. Recherche, Préférences, Ouverture
        2. Enregistrement
        3. Choix, Impression
      10. Les contrôles
        1. Contrôles du cadre
          1. Contrôles en capsule
          2. Contrôles hérités
        2. Les boutons
          1. Boutons poussoirs
          2. Boutons en icônes
          3. Boutons de recherche
          4. Boutons de gradient, et d'aide
          5. Boutons à champfrein
          6. Boutons ronds
        3. Contrôles de sélection
          1. Boutons radio
          2. Cases à cocher
          3. Contrôles segmentés
          4. Boutons et menus pop-Up
          5. Menus Action
          6. Boîtes de combinaison
          7. Contrôles de chemin
          8. Puits, sélection de date
          9. Menus pop-down
          10. Glissières
          11. Contrôles pas-à-pas et placards
        4. Indicateurs
          1. Indicateurs de progression
          2. De niveau, de capacité
          3. D'estimation, de pertinence
        5. Contrôles de texte
          1. Champs d'entrée
          2. Champs à jeton
          3. Champs de recherche
          4. Listes de défilement
        6. Contrôles de visualisation
          1. Triangles d'affichage
          2. Boutons d'affichage
          3. Vues en liste
          4. Vues en colonnes
          5. Vues éclatées
          6. Vues à onglets
        7. Contrôles de groupage
          1. Séparateurs
          2. Boîtes de groupage
        8. Règles de disposition
          1. Dans le corps de la fenêtre
            1. Fenêtre de préférences
            2. Fenêtre à onglets
            3. Alerte, Dialogue
          2. Contrôles réduits et mini
            1. Contrôles réduits
            2. Mini contrôles
          3. Groupement des contrôles
          4. Positionnement dans la barre inférieure
      11. Glossaire
        1. Entrées en anglais
          1. 1- A à C
          2. 2- D à H
          3. 3- I à R
          4. 4- S à Z
        2. Entrées en français
          1. 1- A à C
          2. 2- C à G
          3. 3- I à P
          4. 4- P à Z
        3. `
    4. 4- Les leçons de Lion
      1. L'environnement de Mac OS X
      2. Principes fondamentaux
      3. L'expérience utilisateur
        1. Règles de conduite (1)
        2. Règles de conduite (2)
        3. Règles de conduite (3)
        4. Règles de conduite (4)
        5. Règles de conduite (5)
        6. Règles de conduite (6)
      4. Les technologies d'Apple
        1. Les technologies (1)
      5. -->
  2. Mode Commande

Les fenêtres de dialogue (1)




Ce que dit Apple :



1- Les fenêtres de recherche.

Une fenêtre de recherche est un dialogue non modal qui s'ouvre en réponse à une commande Rechercher, et fournit une interface pour définir les items à rechercher. Son aspect peut varier en fonction des besoins de votre application, mais si celle-ci gère du texte, vous aurez sûrement envie de la rendre similaire à celle de la figure 1, pour permettre aux utilisateurs une expérience uniforme.

figure

Fig. 1 : Fenêtre de recherche de Text Edit

figure

Fig. 2 : champ de recherche dans Safari.


Les fenêtres de recherche sont utiles dans les applications de création de documents, parce que les utilisateurs peuvent chercher un terme dans plusieurs documents à partir de la même fenêtre. Si votre application n'utilise pas de document, ou est une application à fenêtre unique, vous pouvez remplacer cette fenêtre par un champ de recherche (scope bar). Le champ de recherche est attaché à la fenêtre, et fournit des possibilités de recherche et de filtrage.

2- Les fenêtres de Préférences.

Une fenêtre de préférences est un dialogue non modal qui contient des réglages que l'utilisateur modifie parfois. En général, pour modifier la façon dont une application affiche un item ou accomplit une tâche. Puis il ferme la fenêtre, et s'attend à ce que les nouveaux réglages prennent effet.

Souvent, une application a besoin de définir un ensemble de préférences pour plusieurs catégories de fonctionnalités. Par exemple, Safari permet de définir des préférences pour des signets (Bookmarks), l'aspect de la page, l'affichage des RSS, les règles de sécurité, et d'autres choses encore. Comme ces catégories sont indépendantes, il serait confus de tout afficher sur une seule vitre. Safari, comme beaucoup d'autres applications, fournit une fenêtre de préférences avec une barre d'outils pour chaque catégorie. Quand l'utilisateur clique sur un item de la barre d'outils, une vitre qui contient les réglages associés à cet item s'affiche, comme celle des préférences générales de Safari sur le figure 3.

figure

Fig. 3 : Fenêtre de préférences de Safari.

Si vous adoptez une fenêtre de préférences qui utilise une barre d'outils pour gérer des catégories différentes de réglages, faites une barre d'outils non personnalisable, parce qu'elle n'est pas censée proposer un raccourci sur des commandes utilisées fréquemment, mais est un moyen commode de regrouper des réglages. En plus, il faut supprimer le contrôle d'affichage de la barre d'outils dans la barre d'affichage, parce qu'il n'y a aucune raison de la cacher (ce serait aussi cacher tous les réglages sauf ceux de la collection courante), et que les utilisateurs débutants pourraient confondre ce contrôle avec le bouton de fermeture.

Une fenêtre de préférences ne doit pas avoir de contrôle de re-dimensionnement, et ses boutons de zoom et de minimisation doivent être inactifs. Rappelez-vous que les fenêtres de préférences ont pour objet de permettre aux utilisateurs de définir la façon dont l'application se comporte, donc elles n'ont pas à être re-dimensionnées ou à rester ouvertes longtemps.

Si vous avez des vitres interchangeables dans votre fenêtre de préférences, le titre de la fenêtre doit être le titre de la vitre courante (voir figure 3). S'il n'y a pas plusieurs vitres, le titre de la fenêtre doit être libellé "Non_de_l'application Préférences". De plus, la fenêtre de préférences doit se rappeler de la dernière vitre utilisée quand la fenêtre a été ouverte pour la dernière fois.

L'item de menu qui permet d'ouvrir la fenêtre de Préférences doit se trouver dans le menu Application, et s'appeler Préférences... Associez-lui le raccourci clavier Cmd-,.

3- Le dialogue d'ouverture.

Le dialogue d'ouverture s'ouvre quand l'utilisateur choisit la commande Ouvrir... ou presse Cmd-O. c'est un dialogue modal de l'application (autrement dit, l'utilisateur peut passer à d'autres applications avant de refermer le dialogue).

figure

Fig. 4 : Un dialogue d'ouverture.

Si vous implantez la commande Ouvrir, vous devez aussi mettre une commande "Ouvrir l'élément récent", pour afficher une liste des éléments récemment ouverts, et dispenser les utilisateurs de passer par le dialogue.

Un dialogue d'ouverture contient les éléments suivants :
• Un titre par défaut (Ouvrir) ; vous devez y ajouter le nom de l'application utilisée (Text Edit : Ouvrir).
• Des boutons Avant-Arrière pour naviguer entre les sélections dans les présentations en liste ou en colonnes.
• Un menu pop-up qui contient les emplacements courants où l'utilisateur peut avoir à sauver des choses, et les "Emplacements récents" (les cinq dossiers les plus récents où l'utilisateur a ouvert ou enregistré des documents). Votre application doit définir un emplacement par défaut, normalement un des dossiers prédéfinis du dossier maison. Si l'utilisateur choisit un autre dossier, l'application dois se rappeler de la sélection de l'utilisateur la prochaine fois que le dialogue réapparaît.
• Une liste de sources, qui reproduit la barre latérale du Finder.
• Une vue en colonnes ou en liste pour naviguer dans le système de fichiers.
• Un bouton Annuler et un bouton Ouvrir (bouton par défaut).
• Un contrôle de re-dimensionnement en bas et à droite de la fenêtre.
• La possibilité pour les utilisateurs expérimentés de spécifier un chemin avec Cmd-Maj-G (le séparateur est le slash /).

figure

Fig. 5 : Cmd-Maj-G permet de spécifier un chemin.

Vous pouvez étendre le dialogue d'ouverture, comme sur la figure 4 (en bas). vous pouvez par exemple y mettre un menu pop-up qui permet aux utilisateurs de filtrer le type de fichier qui apparaît dans la liste. Les items qui ne répondent pas aux critères seront assombris. Le système crée une liste des formats de fichiers natifs reconnus par l'application pour construire le menu. Vous pouvez compléter cette liste avec des formats personnalisés, et définir le format par défaut à afficher quand le dialogue s'ouvre. Vous devez inclure un item "Tous les documents lisibles" mais ce n'est pas nécessairement l'item par défaut.


Mes commentaires :

On se demande pourquoi Apple a cru bon de rajouter une barre de recherche alors qu'il aurait suffit d'enrichir la fenêtre de recherche pour arriver plus simplement au même résultat. On se trouve maintenant avec 3 entités de recherche, qui ne sont pas faites pour faciliter la vie des utilisateurs (surtout des débutants) :
• Le champ de recherche (scope bar) qui est une case oblongue associée à une loupe
• La barre de recherche, qui est confondue par Apple (avec le même nom, Scope bar) avec le champ de recherche, mais se présente tout à fait différemment (sous la barre d'outils).
• Et la fenêtre de recherche dont il est question ici.

Est-ce satisfaisant ?

A propos des fenêtres de préférences, l'argumentation d'Apple selon laquelle des utilisateurs débutants pourraient confondre le contrôle de fermeture de la barre d'outils avec le bouton de fermeture de la fenêtre me semble bien faible : même les utilisateurs débutants sont rapidement au fait des différences entre Mac OS X et Windows !

Dans le dialogue d'ouverture, Cmd-Maj-G permet de spécifier un chemin, mais ce serait encore bien mieux s'il y avait un moyen commode pour copier un chemin dans le presse papier... sans passer par le terminal.

figure

Fig. 6 : Comparaison des menus pop-up de TE (à gauche) et de TEP (à droite).

Les dialogues d'ouverture de Text Edit et de Tex Edit Plus ont des options tout à fait différentes pour le menu Pop-Up (figure 6) : Text Edit s'attache à l'encodage des caractères, Tex Edit Plus se concentre sur le format. Une illustration intéressante de la façon dont deux applications assez semblables peuvent avoir des points de vue différents.