1. Mode Graphique
    1. 1- Principes fondamentaux
      1. Processus de conception
      2. Caractéristiques d'un grand logiciel
        1. Haute performance
        2. Facilité d'utilisation
        3. Aspect attractif
        4. Fiabilité
        5. Adaptabilité
        6. Interoperabilité
        7. Mobilité
      3. Principes de conception
        1. Principes (1)
        2. Principes (2)
        3. Principes (3)
      4. Pensez aux utilisateurs
        1. Compatibilité internationale
        2. Accessibilité aux handicapés
        3. Etendre l'interface
      5. Priorités
    2. 2- L'expérience du Mac
      1. L'environnement
        1. L'environnement (1)
        2. L'environnement (2)
      2. Les technologies
        1. Les technologies (1)
        2. Les technologies (2)
        3. Les technologies (3)
        4. Les technologies (4)
      3. Installation et mises à jour
        1. Packaging, installation
        2. Les assistants
    3. 3- L'interface Aqua
      1. Entrées utilisateur
        1. La souris
        2. le clavier
          1. Fonction des touches
          2. Raccourcis-clavier
          3. Navigation au clavier
        3. Sélection
        4. Edition de texte
      2. Glisser-déposer
        1. Glisser-Déposer (1)
        2. Glisser-Déposer (2)
      3. Le texte
        1. Les fontes
        2. Le style
      4. Les icônes
        1. Genres et familles d'icônes
        2. Création des icônes
        3. Icônes des barres d'outils
        4. Images propres au système
      5. Les pointeurs
      6. Les menus
        1. Comportement des menus
        2. Conception des menus
        3. La barre de menus
          1. Les menus (1)
          2. Les menus (2)
          3. Les menus (3)
        4. Menus contextuels et du Dock
      7. Les fenêtres
        1. Type et apparence
        2. Eléments
          1. Barre de titre
          2. Barre d'outils
          3. Barre de recherche
          4. Barre latérale
          5. Barre inférieure
          6. Les Tiroirs
        3. Comportement des fenêtres
          1. Comportement (1)
          2. Comportement (2)
          3. Superposition
          4. Défilement
        4. Les panneaux
          1. Les panneaux
          2. Panneaux transparents
          3. Autres panneaux
      8. Les dialogues
        1. Types de dialogues
        2. Aspect et comportement
      9. Fenêtres de dialogues
        1. Recherche, Préférences, Ouverture
        2. Enregistrement
        3. Choix, Impression
      10. Les contrôles
        1. Contrôles du cadre
          1. Contrôles en capsule
          2. Contrôles hérités
        2. Les boutons
          1. Boutons poussoirs
          2. Boutons en icônes
          3. Boutons de recherche
          4. Boutons de gradient, et d'aide
          5. Boutons à champfrein
          6. Boutons ronds
        3. Contrôles de sélection
          1. Boutons radio
          2. Cases à cocher
          3. Contrôles segmentés
          4. Boutons et menus pop-Up
          5. Menus Action
          6. Boîtes de combinaison
          7. Contrôles de chemin
          8. Puits, sélection de date
          9. Menus pop-down
          10. Glissières
          11. Contrôles pas-à-pas et placards
        4. Indicateurs
          1. Indicateurs de progression
          2. De niveau, de capacité
          3. D'estimation, de pertinence
        5. Contrôles de texte
          1. Champs d'entrée
          2. Champs à jeton
          3. Champs de recherche
          4. Listes de défilement
        6. Contrôles de visualisation
          1. Triangles d'affichage
          2. Boutons d'affichage
          3. Vues en liste
          4. Vues en colonnes
          5. Vues éclatées
          6. Vues à onglets
        7. Contrôles de groupage
          1. Séparateurs
          2. Boîtes de groupage
        8. Règles de disposition
          1. Dans le corps de la fenêtre
            1. Fenêtre de préférences
            2. Fenêtre à onglets
            3. Alerte, Dialogue
          2. Contrôles réduits et mini
            1. Contrôles réduits
            2. Mini contrôles
          3. Groupement des contrôles
          4. Positionnement dans la barre inférieure
      11. Glossaire
        1. Entrées en anglais
          1. 1- A à C
          2. 2- D à H
          3. 3- I à R
          4. 4- S à Z
        2. Entrées en français
          1. 1- A à C
          2. 2- C à G
          3. 3- I à P
          4. 4- P à Z
        3. `
    4. 4- Les leçons de Lion
      1. L'environnement de Mac OS X
      2. Principes fondamentaux
      3. L'expérience utilisateur
        1. Règles de conduite (1)
        2. Règles de conduite (2)
        3. Règles de conduite (3)
        4. Règles de conduite (4)
        5. Règles de conduite (5)
        6. Règles de conduite (6)
      4. Les technologies d'Apple
        1. Les technologies (1)
      5. -->
  2. Mode Commande

Comportement des fenêtres (1)




Ce que dit Apple :

Cette partie aborde la manière dont les fenêtres doivent s'ouvrir, se positionner, changer de taille, et se fermer, et fournit des conseils sur leur façon de réagir quand un utilisateur interagit avec elles.

1- L'ouverture des fenêtres.

Votre application doit ouvrir une fenêtre quand l'utilisateur fait une des opérations suivantes :
• Dans le Finder, double-clic sur l'icône d'un document supporté par l'application.
• Double-clic sur l'icône de l'application.
• L'utilisateur sélectionne un document dans le Finder, et choisit la commande Ouvrir... (ou tape Cmd-O) dans le menu Fichier.
• Il choisit un fichier à partir d'un dialogue "Ouvrir".
• Il choisit la commande "Nouveau" (ou Cmd-N) dans le menu Fichier
• Il clique sur l'icône de l'application dans le Dock alors qu'aucune fenêtre n'est ouverte.

Quand l'utilisateur ouvre un document existant, assurez-vous que son titre est son "nom d'affichage", qui s'accorde avec les préférences de l'utilisateur pour l'affichage ou le masquage de l'extension du nom de fichier. N'affichez pas de chemins dans le titre d'un document.

Les nouvelles fenêtres doivent être nommées conformément au paragraphe suivant (2).

Le contenu de certaines fenêtres change en fonction de la sélection faite par l'utilisateur. Par exemple, quand un utilisateur clique sur l'une des icônes au sommet de la fenêtre des Préférences de Mail, l'affichage en dessous se modifie. Quelques fenêtres, comme Moniteurs dans les Préférences Système modifient les vitres à l'aide d'un contrôle d'onglets.

Les fenêtres avec des vitres interchangeables doivent se réouvrir dans leur état antérieur tant que l'application est ouverte, et renvoyer leur vue par défaut quand l'utilisateur quitte. Dans une fenêtre avec une barre d'outils, si la barre d'outils ne représente qu'un sous-ensemble de multiples vues possibles (favoris), l'état par défaut doit montrer toutes les options en dessous de la barre d'outils, pas une vitre particulière. Si une barre d'outils affiche toutes les sélections possibles, l'état par défaut de la fenêtre doit être d'afficher la dernière vitre que l'utilisateur a sélectionnée. Par exemple, quand les Préférences Système s'ouvrent, toutes les sélections possibles sont visibles (figure 1), mais quand les Préférences de Mail s'ouvrent, elles affichent la dernière vitre choisie par l'utilisateur.

figure

Fig. 1 : La fenêtre des Préférences Système dans son état par défaut.



2- Noms des nouvelles fenêtres.

Si votre application n'est pas basée sur un document, utilisez le nom de l'application comme titre de la fenêtre. Si l'application a un nom court, utilisez-le comme titre.

Le nom de la fenêtre d'un nouveau document doit être "untitled" ; le conserver en minuscules rend plus évident le fait que la fenêtre n'a pas encore de nom, et encourage à enregistrer le document. Si l'utilisateur choisit encore Nouveau avant d'avoir enregistré la première fenêtre, le nom de la seconde fenêtre sera "untitled 2", et ainsi de suite. N'ajoutez des nombres aux noms de fenêtres que quand il y a plus d'une fenêtre sans titre ouverte. Ne mettez pas de 1 sur la première fenêtre sans titre, même après que l'utilisateur ait créé une nouvelle fenêtre.

figure

Fig. 2 : Text Edit en français ne respecte pas les consignes d'Apple...

Si l'utilisateur supprime toutes les fenêtres sans titre soit en les enregistrant, soit en les fermant, le prochain nouveau document créé devra s'appeler "untitled", puis le suivant "untitled 2", et ainsi de suite. La figure 3 montre l'exemple.

figure

Fig. 3 : Exemples de titrage correct et incorrect de nouvelles fenêtres.



3- Disposition des fenêtres.

A chaque fois que votre application affiche une fenêtre, vous devez décider où la mettre, et la taille qu'elle prendra.

Les nouvelles fenêtres d'un document doivent s'ouvrir centrées horizontalement et doivent afficher autant du contenu du document qu'il est possible de le faire. Le haut de la fenêtre d'un document doit s'accoler à la barre de menu (ou à la barre d'outils de l'application s'il y en a une qui est ouverte et positionnée sous la barre de menu). Les fenêtres suivantes doivent être décalées de 20 pixels à droite, et de 20 pixels vers le bas. Assurez-vous qu'aucune partie d'une nouvelle fenêtre ne se superpose au Dock.

Pour les fenêtres non-document, la préférence est de centrer les nouvelles fenêtres horizontalement comme sur la figure 4. La position verticale doit être centrée visuellement. La distance entre le bas de la fenêtre et le sommet du Dock doit être d'environ deux fois celle entre la barre de menu et le sommet de la fenêtre. Les fenêtres suivantes sont décalées de 20 pixels vers la droite et le bas. Assurez-vous qu'aucune partie d'une nouvelle fenêtre ne se superpose au Dock.

figure

Fig. 4 : positionnement d'une nouvelle fenêtre non-document.

Si l'utilisateur modifie la taille ou la position initiales d'une fenêtre, conservez les choix de l'utilisateur la prochaine fois que le fichier associé ou la fenêtre (dans le cas d'une application à une seule fenêtre) est ouverte. Si l'utilisateur ouvre, déplace, et ferme une fenêtre de document sans faire d'autres changements, sauvez la nouvelle position de la fenêtre, mais ne modifiez pas la date de modification du fichier.

Avant de rouvrir une fenêtre, assurez vous que sa taille et son état sont compatibles avec le réglage actuel du moniteur, qui pouvait n'être pas le même la dernière fois que le document a été ouvert. Essayez de conserver la précédente position de la fenêtre (le coin haut et gauche), et si possible, sa taille. Si vous ne pouvez pas, conservez la position, et réduisez la taille. Si ce n'est encore pas possible, ouvrez la fenêtre de façon que le maximum de son contenu soit visible, comme il est décrit précédemment.

Par exemple, si un utilisateur ouvre un document à sa taille maximum sur un affichage large, puis ouvre le fichier sur un ordinateur à écran plus petit, le document doit s'ouvrir avec une taille de fenêtre adaptée au moniteur le plus petit, pas du plus grand, et sauver cette taille. Voir 5 ci-dessous.

Sur un ordinateur équipé de plus d'un écran, affichez la première fenêtre centrée visuellement sur l'écran qui contient la barre de menus.
• Si l'utilisateur ne déplace pas cette première fenêtre, affichez les fenêtres supplémentaires en dessous et à droite des précédentes.
• Si l'utilisateur déplace la fenêtre, affichez chaque fenêtre additionnelle sur l'écran qui contient la plus grande partie de la fenêtre la plus en avant, comme sur la figure 5. Par exemple, si l'utilisateur crée une fenêtre, et la déplace entièrement sur un second moniteur, puis crée une nouvelle fenêtre, affichez cette nouvelle fenêtre sur le second écran. S'il y a assez de place sur l'écran, affichez les fenêtres suivantes en bas et à droite de la fenêtre la plus en avant. S'il n'y a pas assez de place, affichez les fenêtres suivantes en commençant par la position centrale initiale, et continuez à afficher les fenêtres additionnelles, décalées vers le bas et la droite.

Si l'utilisateur déplace une fenêtre entièrement sur un second moniteur, puis ouvre la fenêtre avec un seul moniteur, respectez la taille précédente de la fenêtre si possible.

figure

Fig. 5 : La position d'une nouvelle fenêtre sur un système à plusieurs moniteurs (l'utilisateur a déplacé la première fenêtre pour partager les deux écrans).

Si l'utilisateur ouvre plusieurs fenêtres sur un système à plusieurs moniteurs, continuez à placer les nouvelles fenêtres sur l'écran où l'utilisateur travaille, chacune en bas et à droite de la précédente. N'ouvrez pas une nouvelle fenêtre qui se partage les moniteurs ; dans sa position initiale, une fenêtre doit toujours être contenue dans un seul écran.


Mes commentaires :

En français, Text Edit ne respecte pas les consignes d'Apple, et nomme une nouvelle fenêtre "Sans Titre" (avec des majuscules). J'ai aussi signalé maintes fois que Texte Edit ne conserve pas la position des fenêtres décidée par l'utilisateur. Et c'est beaucoup plus grave qu'une histoire de majuscules.

En 3, notez que le positionnement des fenêtres ouvertes sur l'écran est différent pour celles qui contiennent des documents (la première est accolée à la barre de menus), et pour les autres (elles sont centrées). Pour Apple, la position du Dock est normalement au bas de l'écran, malgré les inconvénients que cela représente.