1. Mode Graphique
    1. 1- Principes fondamentaux
      1. Processus de conception
      2. Caractéristiques d'un grand logiciel
        1. Haute performance
        2. Facilité d'utilisation
        3. Aspect attractif
        4. Fiabilité
        5. Adaptabilité
        6. Interoperabilité
        7. Mobilité
      3. Principes de conception
        1. Principes (1)
        2. Principes (2)
        3. Principes (3)
      4. Pensez aux utilisateurs
        1. Compatibilité internationale
        2. Accessibilité aux handicapés
        3. Etendre l'interface
      5. Priorités
    2. 2- L'expérience du Mac
      1. L'environnement
        1. L'environnement (1)
        2. L'environnement (2)
      2. Les technologies
        1. Les technologies (1)
        2. Les technologies (2)
        3. Les technologies (3)
        4. Les technologies (4)
      3. Installation et mises à jour
        1. Packaging, installation
        2. Les assistants
    3. 3- L'interface Aqua
      1. Entrées utilisateur
        1. La souris
        2. le clavier
          1. Fonction des touches
          2. Raccourcis-clavier
          3. Navigation au clavier
        3. Sélection
        4. Edition de texte
      2. Glisser-déposer
        1. Glisser-Déposer (1)
        2. Glisser-Déposer (2)
      3. Le texte
        1. Les fontes
        2. Le style
      4. Les icônes
        1. Genres et familles d'icônes
        2. Création des icônes
        3. Icônes des barres d'outils
        4. Images propres au système
      5. Les pointeurs
      6. Les menus
        1. Comportement des menus
        2. Conception des menus
        3. La barre de menus
          1. Les menus (1)
          2. Les menus (2)
          3. Les menus (3)
        4. Menus contextuels et du Dock
      7. Les fenêtres
        1. Type et apparence
        2. Eléments
          1. Barre de titre
          2. Barre d'outils
          3. Barre de recherche
          4. Barre latérale
          5. Barre inférieure
          6. Les Tiroirs
        3. Comportement des fenêtres
          1. Comportement (1)
          2. Comportement (2)
          3. Superposition
          4. Défilement
        4. Les panneaux
          1. Les panneaux
          2. Panneaux transparents
          3. Autres panneaux
      8. Les dialogues
        1. Types de dialogues
        2. Aspect et comportement
      9. Fenêtres de dialogues
        1. Recherche, Préférences, Ouverture
        2. Enregistrement
        3. Choix, Impression
      10. Les contrôles
        1. Contrôles du cadre
          1. Contrôles en capsule
          2. Contrôles hérités
        2. Les boutons
          1. Boutons poussoirs
          2. Boutons en icônes
          3. Boutons de recherche
          4. Boutons de gradient, et d'aide
          5. Boutons à champfrein
          6. Boutons ronds
        3. Contrôles de sélection
          1. Boutons radio
          2. Cases à cocher
          3. Contrôles segmentés
          4. Boutons et menus pop-Up
          5. Menus Action
          6. Boîtes de combinaison
          7. Contrôles de chemin
          8. Puits, sélection de date
          9. Menus pop-down
          10. Glissières
          11. Contrôles pas-à-pas et placards
        4. Indicateurs
          1. Indicateurs de progression
          2. De niveau, de capacité
          3. D'estimation, de pertinence
        5. Contrôles de texte
          1. Champs d'entrée
          2. Champs à jeton
          3. Champs de recherche
          4. Listes de défilement
        6. Contrôles de visualisation
          1. Triangles d'affichage
          2. Boutons d'affichage
          3. Vues en liste
          4. Vues en colonnes
          5. Vues éclatées
          6. Vues à onglets
        7. Contrôles de groupage
          1. Séparateurs
          2. Boîtes de groupage
        8. Règles de disposition
          1. Dans le corps de la fenêtre
            1. Fenêtre de préférences
            2. Fenêtre à onglets
            3. Alerte, Dialogue
          2. Contrôles réduits et mini
            1. Contrôles réduits
            2. Mini contrôles
          3. Groupement des contrôles
          4. Positionnement dans la barre inférieure
      11. Glossaire
        1. Entrées en anglais
          1. 1- A à C
          2. 2- D à H
          3. 3- I à R
          4. 4- S à Z
        2. Entrées en français
          1. 1- A à C
          2. 2- C à G
          3. 3- I à P
          4. 4- P à Z
        3. `
    4. 4- Les leçons de Lion
      1. L'environnement de Mac OS X
      2. Principes fondamentaux
      3. L'expérience utilisateur
        1. Règles de conduite (1)
        2. Règles de conduite (2)
        3. Règles de conduite (3)
        4. Règles de conduite (4)
        5. Règles de conduite (5)
        6. Règles de conduite (6)
      4. Les technologies d'Apple
        1. Les technologies (1)
      5. -->
  2. Mode Commande

Les listes de sources (barres latérales)




Ce que dit Apple :

Une liste de sources (ou barre latérale) est une partie de fenêtre, habituellement associée à une séparation mobile, qui permet aux utilisateurs de naviguer ou de sélectionner des objets dans une application. Normalement, l'utilisateur choisit un objet dans la liste des sources, qu'il peut manipuler dans la partie principale de la fenêtre. Vous pouvez fournir une liste de sources comme moyen principal de navigation ou de visualisation dans votre application, comme le font le Finder ou iTunes, ou comme moyen de sélectionner une vue dans une partie de l'application, comme le font les vitres des Préférences Système.

figure

Fig. 1 : Listes de sources du Finder, de iTunes et de iCal, avec leur séparateur.




1- Aspect et comportement des listes de sources.

Dans Mac OS X 10.5 et supérieur, les listes de sources ont un aspect différent selon leur usage :

• Une liste des sources qui fournit un moyen de navigation primaire ou un mécanisme de sélection pour toute l'application s'affiche sur un fond bleu. Ce doit être la seule liste de source dans la fenêtre de l'application, et elle doit toujours être visible (à moins que l'utilisateur ne choisisse de la cacher). La barre latérale du Finder (figure 1 à gauche) en est un exemple ; elle permet la navigation principale, et une fonction de sélection pour l'application ; elle est séparée du reste de la fenêtre par un séparateur mobile, et elle est toujours visible.

• L'autre style de liste de sources est souvent utilisée dans les fenêtres de préférences. Elle permet la sélection d'une fonctionnalité pour la fenêtre, pas pour l'application entière. Une liste de source de ce type s'affiche sur un fond blanc, et n'est pas nécessairement séparée du reste de la fenêtre par un séparateur mobile. Les vitres de préférences du réseau en sont un exemple (figure 2).

figure

Fig. 2 :Liste de source qui permet la sélection dans une fenêtre (pas dans toute l'application).

Les listes de source n'ont en général pas d'entête comme peuvent les avoir les autres listes, mais elles peuvent afficher des titres pour distinguer les sous-ensembles d'objets ou de données. Par exemple, le Finder affiche plusieurs sous-ensembles de localisations dans sa barre latérale (Appareils, Partagés, Emplacements).


2- Conception d'une liste de sources.

Les listes de source fournissent une abstraction du système de fichier très efficace. Elles peuvent isoler l'utilisateur des détails de gestion d'un fichier ou d'un document, et leur permettent de travailler avec des conteneurs qui sont personnalisables par l'utilisateur et spécifiques à l'application, et qui rassemblent des items qui ont un lien entre eux. Ces conteneurs de haut niveau peuvent cacher la localisation réelle du système de fichiers, des fichiers et des données, et masquer leurs relations. Cela peut libérer les utilisateurs du souci de localiser et d'ouvrir les fichiers complémentaires ou associés dont ils ont besoin pour travailler.

Les listes de sources sont particulièrement utiles dans les applications à une seule fenêtre, qui ne reposent pas nécessairement sur un document, mais autorisent les utilisateurs à créer et à gérer du contenu. Par exemple, iTunes permet aux utilisateurs d'ignorer l'emplacement du système de fichiers pour les chansons, les podcasts et les séquences vidéo, et fonctionne à la place avec des bibliothèques et des listes de lecture. De la même façon, iWeb se concentre sur la création de sites web, pas sur la gestion des fichiers.

figure

Fig. 3 : Triangles d'affichage dans Mail.

Vous pouvez envisager d'introduire une liste de sources dans votre application quand :
• La navigation et la sélection du contenu sont des tâches prioritaires.
• Des collections d'objets sont la clé du modèle mental de l'utilisateur.
• L'organisation hiérarchique des objets fournit un moyen naturel de naviguer.
• L'arrangement hiérarchique des objets supprime la complexité.

Du fait qu'une liste des sources est un outil de navigation et de sélection, elle ne doit pas contenir de contrôles, en dehors de ceux utilisés pour organiser les données elles-mêmes. Par exemple, vous pouvez utiliser un triangle d'affichage pour révéler un niveau supplémentaire de hiérarchie, comme sur la figure 3, où ils révèlent deux niveaux dans la hiérarchie de l'information.

Une liste des source ne doit pas contenir plus de deux niveaux hiérarchiques. Si les données dont vous avez besoin sont sur plus de deux niveaux hiérarchiques, vous pouvez utiliser une seconde liste de sources, mais vous ne devez pas utiliser de triangles d'affichage supplémentaires pour montrer des niveaux supplémentaires de hiérarchie dans une seule liste de sources. Si votre application repose sur la navigation dans des objets profondément imbriqués, il vaut mieux utiliser un navigateur plutôt que de multiples listes de source.

Comme on l'a noté en 1 ci-dessus, si l'application contient une seule liste de sources qui permet une navigation primaire et la sélection, utilisez un fond bleu. Dans les autres cas, utilisez un fond blanc. Vous devez utiliser un fond blanc dans les cas suivants :
• si votre fenêtre contient plus d'une liste de sources.
• si vous utilisez une liste de sources dans un panneau ou une fenêtre de préférences.

Vous devez permettre aux utilisateurs de personnaliser une liste de source ; vous leur permettez ainsi de décider quels conteneurs sont les plus importants pour eux. Songez aussi à utiliser Spotlight pour permettre des containers intelligents.

Si vous permettez aux utilisateurs de rajouter, de supprimer, de manipuler ou de récupérer de l'information sur une liste de sources, vous avez deux possibilités :
• Si votre fenêtre a une barre inférieure, vous pouvez y placer des contrôles adaptés.
• Si vous n'avez pas de barre inférieure, vous pouvez utiliser des boutons de gradient en bordure inférieure de la liste de sources. Ils s'accordent bien avec la couleur de fond d'une liste de sources, et avec la bordure inférieure de la fenêtre.


Mes commentaires :

Le terme de liste des sources doit être relativement récent, bien que je n'aie pas réussi à retracer son origine. Mais le concept de barre latérale (Sidebar) apparaît sous Panther (Mac OS X 10.3, novembre 2003). Depuis, la barre latérale a un peu changé, mais le concept est resté le même : la barre latérale du Finder facilite l'accès à la structure hiérarchique du système de fichiers en fournissant plusieurs niveaux d'entrée prédéfinis, et s'est élargie à des critères de recherche (Figure 1 à gauche).

Le concept a depuis été étendu pour s'appliquer à l'accès à des structures plus complexes comme les listes de lecture d'iTunes (figure 2 au centre), ou à des espaces propres à une application, comme dans iCal (figure 1 à droite). Il a aussi été utilisé dans les listes de préférences (figure 2).

Il n'est pas évident de faire le rapprochement entre les figures 1 et 2