1. Mode Graphique
    1. 1- Principes fondamentaux
      1. Processus de conception
      2. Caractéristiques d'un grand logiciel
        1. Haute performance
        2. Facilité d'utilisation
        3. Aspect attractif
        4. Fiabilité
        5. Adaptabilité
        6. Interoperabilité
        7. Mobilité
      3. Principes de conception
        1. Principes (1)
        2. Principes (2)
        3. Principes (3)
      4. Pensez aux utilisateurs
        1. Compatibilité internationale
        2. Accessibilité aux handicapés
        3. Etendre l'interface
      5. Priorités
    2. 2- L'expérience du Mac
      1. L'environnement
        1. L'environnement (1)
        2. L'environnement (2)
      2. Les technologies
        1. Les technologies (1)
        2. Les technologies (2)
        3. Les technologies (3)
        4. Les technologies (4)
      3. Installation et mises à jour
        1. Packaging, installation
        2. Les assistants
    3. 3- L'interface Aqua
      1. Entrées utilisateur
        1. La souris
        2. le clavier
          1. Fonction des touches
          2. Raccourcis-clavier
          3. Navigation au clavier
        3. Sélection
        4. Edition de texte
      2. Glisser-déposer
        1. Glisser-Déposer (1)
        2. Glisser-Déposer (2)
      3. Le texte
        1. Les fontes
        2. Le style
      4. Les icônes
        1. Genres et familles d'icônes
        2. Création des icônes
        3. Icônes des barres d'outils
        4. Images propres au système
      5. Les pointeurs
      6. Les menus
        1. Comportement des menus
        2. Conception des menus
        3. La barre de menus
          1. Les menus (1)
          2. Les menus (2)
          3. Les menus (3)
        4. Menus contextuels et du Dock
      7. Les fenêtres
        1. Type et apparence
        2. Eléments
          1. Barre de titre
          2. Barre d'outils
          3. Barre de recherche
          4. Barre latérale
          5. Barre inférieure
          6. Les Tiroirs
        3. Comportement des fenêtres
          1. Comportement (1)
          2. Comportement (2)
          3. Superposition
          4. Défilement
        4. Les panneaux
          1. Les panneaux
          2. Panneaux transparents
          3. Autres panneaux
      8. Les dialogues
        1. Types de dialogues
        2. Aspect et comportement
      9. Fenêtres de dialogues
        1. Recherche, Préférences, Ouverture
        2. Enregistrement
        3. Choix, Impression
      10. Les contrôles
        1. Contrôles du cadre
          1. Contrôles en capsule
          2. Contrôles hérités
        2. Les boutons
          1. Boutons poussoirs
          2. Boutons en icônes
          3. Boutons de recherche
          4. Boutons de gradient, et d'aide
          5. Boutons à champfrein
          6. Boutons ronds
        3. Contrôles de sélection
          1. Boutons radio
          2. Cases à cocher
          3. Contrôles segmentés
          4. Boutons et menus pop-Up
          5. Menus Action
          6. Boîtes de combinaison
          7. Contrôles de chemin
          8. Puits, sélection de date
          9. Menus pop-down
          10. Glissières
          11. Contrôles pas-à-pas et placards
        4. Indicateurs
          1. Indicateurs de progression
          2. De niveau, de capacité
          3. D'estimation, de pertinence
        5. Contrôles de texte
          1. Champs d'entrée
          2. Champs à jeton
          3. Champs de recherche
          4. Listes de défilement
        6. Contrôles de visualisation
          1. Triangles d'affichage
          2. Boutons d'affichage
          3. Vues en liste
          4. Vues en colonnes
          5. Vues éclatées
          6. Vues à onglets
        7. Contrôles de groupage
          1. Séparateurs
          2. Boîtes de groupage
        8. Règles de disposition
          1. Dans le corps de la fenêtre
            1. Fenêtre de préférences
            2. Fenêtre à onglets
            3. Alerte, Dialogue
          2. Contrôles réduits et mini
            1. Contrôles réduits
            2. Mini contrôles
          3. Groupement des contrôles
          4. Positionnement dans la barre inférieure
      11. Glossaire
        1. Entrées en anglais
          1. 1- A à C
          2. 2- D à H
          3. 3- I à R
          4. 4- S à Z
        2. Entrées en français
          1. 1- A à C
          2. 2- C à G
          3. 3- I à P
          4. 4- P à Z
        3. `
    4. 4- Les leçons de Lion
      1. L'environnement de Mac OS X
      2. Principes fondamentaux
      3. L'expérience utilisateur
        1. Règles de conduite (1)
        2. Règles de conduite (2)
        3. Règles de conduite (3)
        4. Règles de conduite (4)
        5. Règles de conduite (5)
        6. Règles de conduite (6)
      4. Les technologies d'Apple
        1. Les technologies (1)
      5. -->
  2. Mode Commande

L'édition de texte




Ce que dit Apple :

Il existe de nombreuses façons standard pour éditer du texte :


1- Insertion de texte.

Pour insérer du texte, positionner le point d'insertion en cliquant au bon endroit dans le texte, et commencer à taper. L'application déplace le point d'insertion vers la droite (ou la gauche, en fonction du langage), à mesure que les caractères sont ajoutés.

Les applications avec des blocs de texte sur plusieurs lignes doivent supporter le retour à la ligne (word wrap), la continuation du texte de la fin d'une ligne à la suivante, sans césure au milieu d'un mot.


2- Effacement de texte.

Quand un utilisateur presse la touche Effacement (Del) :
• si du texte est sélectionné, la sélection est effacée.
• s'il n'y a rien de sélectionné, le caractère qui précède le point d'insertion est effacé.

Dans les deux cas, le point d'insertion remplace le (ou les) caractères(s) effacé(s). Les caractères effacés ne passent pas dans le presse-papier, mais l'utilisateur peut Défaire l'effacement à l'aide du menu Edit (ou de Cmd-Z).

Vous pouvez aussi valider la combinaison clavier Opt-Del pour effacer le mot qui contient le point d'insertion, ou pour effacer la partie du mot qui s'en trouve à gauche ; documentez ce comportement si vous décidez de l'implanter.

Si un clavier a une touche Effacement avant (Fwd Del), le caractère qui suit le point d'insertion est effacé à chaque pression de cette touche.


3- Remplacement d'une sélection.

Si l'utilisateur commence à taper quand une sélection est active, les caractères tapés remplacent la sélection. les caractères effacés ne vont pas dans le presse-papier, mais l'utilisateur peut toujours Défaire le remplacement immédiatement après l'avoir fait.


4- Couper-Copier intelligent.

C'est un ensemble de caractéristiques d'édition qui prennent en compte la nécessité d'espaces entre les mots. Pour comprendre en quoi c'est utile, considérons une séquence d'évènements dans une application de texte sans le Couper-Coller intelligent :
1- Une phrase dans un document de texte : Les reprises sont seulement acceptées si la marchandise n'est pas abimée.
L'utilisateur veut changer cette phase en : Les reprises sont acceptées seulement si la marchandise n'est pas abimée.
2- L'utilisateur choisit seulement en double cliquant dessus ; le mot est éclairé, mais aucun des espaces adjacents n'est sélectionné.
3- L'utilisateur Coupe à l'aide du menu Edit, clique juste avant le mot si, et Colle.
4- la phrase est maintenant : les reprises••sont acceptées seulementsi la marchandise n'est pas abimée. (rappelez-vous, le • représente un blanc).
Pour obtenir une phrase correcte, l'utilisateur doit retirer l'espace en trop entre "reprises" et "acceptées", et rajouter un espace entre "seulement" et "si".

Si votre application supporte le Couper-Coller intelligent, suivez ces consignes :
• Si l'utilisateur sélectionne un mot ou une suite de mots, la sélection est éclairée, mais les espaces adjacents ne le sont pas.
• Quand l'utilisateur choisit Copier, si le caractère qui précède la sélection est un espace, la coupe inclut cet espace dans la sélection. Si le caractère qui précède la sélection n'est pas un espace, mais que le caractère qui suit la sélection est un espace, la coupe inclut cet espace dans la sélection.
• Quand l'utilisateur choisit Copier, si le caractère à gauche ou à droite de la sélection courante fait partie d'un mot (mais n'est pas à l'intérieur du mot), insérer un espace avant de copier.

N'utiliser le Copier-Coller intelligent que dans les applications qui reconnaissent la définition d'un mot comme il a été précédemment défini. Cette règle s'applique à toute sélection qui contient un ou plusieurs mots entiers, quelle que soit la façon dont l'utilisateur a fait la sélection.

Note : le Couper-Copier intelligent ne s'applique pas à toutes les langues ; par exemple, le Thai, le Chinois, le Japonais ne comportent pas d'espaces.


5- Edition de champs de texte.

Si votre application n'est pas principalement une application de texte, mais a des champs d'entrée de texte, dans des dialogues par exemple, vous n'êtes pas obligé(e) de fournir les caractéristiques complètes d'édition de texte qui suivent. Mais elles sont requises pour une application d'édition de texte :

• L'utilisateur peut sélectionner un champ entier, et taper une nouvelle valeur, effacer du texte, sélectionner une sous-chaîne dans le champ et la remplacer, sélectionner un mot par un double clic.

• Il peut choisir Défaire, Couper, Copier, Coller, Effacer comme c'est décrit dans le menu "Edition".

• L'application assure les tests d'édition appropriés. Par exemple, si les seules valeurs légitimes d'un champ est une chaîne de chiffres, l'application doit alerter l'utilisateur si d'autres caractères que des chiffres sont tapés.

Quand c'est possible, assurez la complétion automatique des champs de texte à mesure que l'utilisateur tape. Si vous le faites , indiquez ce que vous remplissez, en l'éclairant pour que l'utilisateur voie ce qu'il a tapé, et ce que votre application a fourni.

Si votre application a besoin d'informations spécifiques de la part de l'utilisateur, vous devez afficher un astérisque, ou une icône personnalisée à côté de chaque champ de texte requis, et de contrôle de sélection. mais cela peut rendre l'interface complexe et peu attrayante. Pour éviter cela, commencez par construire votre interface utilisateur, de telle façon qu'il soit facile pour l'utilisateur de compléter vos requêtes. Puis, si l'utilisateur oublie de remplir un champ, vous pouvez afficher un astérisque ou une icône personnalisée près de ce champ pour attirer l'attention dessus. Par exemple, si votre application a besoin d'une information pour mettre en place un service, rendez le choix aisé pour l'utilisateur en vous assurant que des boutons-radio, des menus pop-up, ou d'autres contrôles de sélection ne comprennent pas de sélection vide. Pour les champs de texte, attendez que l'utilisateur cherche à quitter le contexte courant (par exemple en cliquant "Continuer" ou "OK"), puis affichez l'icône d'obligation à côté des champs qui sont encore vides. (Voir les assistants d'installation).


6- Entrée des mots de passe.

Quand un utilisateur tape un mot de passe dans un champ de texte, chaque caractère tapé doit apparaître comme un gros point, le nombre de points correspondant au nombre de caractères tapés.Si l'utilisateur efface un caractère (avec la touche Effacement), un gros point doit être effacé, et le point d'insertion recule d'un caractère comme si le point représentait le vrai caractère. Le double clic dans un texte en gros points les sélectionne tous.

Quand l'utilisateur quitte ce champ de texte (en tapant Tab par exemple), le nombre de points du champ de texte doit être modifié pour que le champ ne trahisse pas le nombre de caractères du mot de passe.


Mes commentaires :

Voilà une section très technique, principalement destinée aux programmeurs. L'utilisateur normal en retiendra le luxe de détails auxquels a pensé Apple pour que l'édition de texte soit à la fois simple et sûre : le couper-copier intelligent, l'utilisation de la complétion automatique, la vérification de validité des champs entrés, les précautions prises pour un mot de passe.

Tout ça me réconcilie avec Mac OS X !