1. Mode Graphique
    1. 1- Principes fondamentaux
      1. Processus de conception
      2. Caractéristiques d'un grand logiciel
        1. Haute performance
        2. Facilité d'utilisation
        3. Aspect attractif
        4. Fiabilité
        5. Adaptabilité
        6. Interoperabilité
        7. Mobilité
      3. Principes de conception
        1. Principes (1)
        2. Principes (2)
        3. Principes (3)
      4. Pensez aux utilisateurs
        1. Compatibilité internationale
        2. Accessibilité aux handicapés
        3. Etendre l'interface
      5. Priorités
    2. 2- L'expérience du Mac
      1. L'environnement
        1. L'environnement (1)
        2. L'environnement (2)
      2. Les technologies
        1. Les technologies (1)
        2. Les technologies (2)
        3. Les technologies (3)
        4. Les technologies (4)
      3. Installation et mises à jour
        1. Packaging, installation
        2. Les assistants
    3. 3- L'interface Aqua
      1. Entrées utilisateur
        1. La souris
        2. le clavier
          1. Fonction des touches
          2. Raccourcis-clavier
          3. Navigation au clavier
        3. Sélection
        4. Edition de texte
      2. Glisser-déposer
        1. Glisser-Déposer (1)
        2. Glisser-Déposer (2)
      3. Le texte
        1. Les fontes
        2. Le style
      4. Les icônes
        1. Genres et familles d'icônes
        2. Création des icônes
        3. Icônes des barres d'outils
        4. Images propres au système
      5. Les pointeurs
      6. Les menus
        1. Comportement des menus
        2. Conception des menus
        3. La barre de menus
          1. Les menus (1)
          2. Les menus (2)
          3. Les menus (3)
        4. Menus contextuels et du Dock
      7. Les fenêtres
        1. Type et apparence
        2. Eléments
          1. Barre de titre
          2. Barre d'outils
          3. Barre de recherche
          4. Barre latérale
          5. Barre inférieure
          6. Les Tiroirs
        3. Comportement des fenêtres
          1. Comportement (1)
          2. Comportement (2)
          3. Superposition
          4. Défilement
        4. Les panneaux
          1. Les panneaux
          2. Panneaux transparents
          3. Autres panneaux
      8. Les dialogues
        1. Types de dialogues
        2. Aspect et comportement
      9. Fenêtres de dialogues
        1. Recherche, Préférences, Ouverture
        2. Enregistrement
        3. Choix, Impression
      10. Les contrôles
        1. Contrôles du cadre
          1. Contrôles en capsule
          2. Contrôles hérités
        2. Les boutons
          1. Boutons poussoirs
          2. Boutons en icônes
          3. Boutons de recherche
          4. Boutons de gradient, et d'aide
          5. Boutons à champfrein
          6. Boutons ronds
        3. Contrôles de sélection
          1. Boutons radio
          2. Cases à cocher
          3. Contrôles segmentés
          4. Boutons et menus pop-Up
          5. Menus Action
          6. Boîtes de combinaison
          7. Contrôles de chemin
          8. Puits, sélection de date
          9. Menus pop-down
          10. Glissières
          11. Contrôles pas-à-pas et placards
        4. Indicateurs
          1. Indicateurs de progression
          2. De niveau, de capacité
          3. D'estimation, de pertinence
        5. Contrôles de texte
          1. Champs d'entrée
          2. Champs à jeton
          3. Champs de recherche
          4. Listes de défilement
        6. Contrôles de visualisation
          1. Triangles d'affichage
          2. Boutons d'affichage
          3. Vues en liste
          4. Vues en colonnes
          5. Vues éclatées
          6. Vues à onglets
        7. Contrôles de groupage
          1. Séparateurs
          2. Boîtes de groupage
        8. Règles de disposition
          1. Dans le corps de la fenêtre
            1. Fenêtre de préférences
            2. Fenêtre à onglets
            3. Alerte, Dialogue
          2. Contrôles réduits et mini
            1. Contrôles réduits
            2. Mini contrôles
          3. Groupement des contrôles
          4. Positionnement dans la barre inférieure
      11. Glossaire
        1. Entrées en anglais
          1. 1- A à C
          2. 2- D à H
          3. 3- I à R
          4. 4- S à Z
        2. Entrées en français
          1. 1- A à C
          2. 2- C à G
          3. 3- I à P
          4. 4- P à Z
        3. `
    4. 4- Les leçons de Lion
      1. L'environnement de Mac OS X
      2. Principes fondamentaux
      3. L'expérience utilisateur
        1. Règles de conduite (1)
        2. Règles de conduite (2)
        3. Règles de conduite (3)
        4. Règles de conduite (4)
        5. Règles de conduite (5)
        6. Règles de conduite (6)
      4. Les technologies d'Apple
        1. Les technologies (1)
      5. -->
  2. Mode Commande

Utiliser les technologies de Mac OS X (2)




Ce que dit Apple :




4- Bonjour

Les applications qui communiquent avec d'autres ordinateurs ou des processus sur internet ou un réseau local doivent connaître les réglage du réseau de l'utilisateur pour des connections rapides et efficaces capables de satisfaire les utilisateurs.

Mac OS X dispose d'un modèle de mise à jour de réseau dynamique : comme un utilisateur peut changer ses adresses IP plusieurs fois pendant une session, il ne faut pas baser les réglages sur l'adresse IP ; au lieu de demander à l'utilisateur de fournir une adresse IP, utiliser Bonjour, qui permet une découverte automatique des ordinateurs, des périphériques et des services IP sur le réseau et rend le partage de fichiers plus facile. L'utilisation de Bonjour peut considérablement simplifier la configuration du réseau pour les utilisateurs.

5- Couleurs

Mac OS X fournit une fenêtre standard pour choisir des couleurs ; elle permet de choisir les couleurs parmi cinq modèles de couleurs différents ; si votre application utilise des couleurs, utilisez cette fenêtre plutôt que de créer un outil personnalisé.

5- Dashboard

Dashboard propose aux utilisateurs un moyen de récupérer des informations, ou d'effectuer des tâches simples rapidement, et facilement. Il apparaît ou disparaît sous l'effet d'une simple pression de touche ou d'un mouvement de la souris. Dashboard présente un ensemble par défaut, ou propre à l'utilisateur, de widgets dans un format qui conserve leur position. Chaque widget est petit, visuellement attractif, et indique clairement son objet.

Vous pouvez développer des widgets indépendants qui réalisent une tâche légère, bien définie, ou un widget dont la tâche peut être exécutée par une application plus fonctionnelle et plus importante. Cette section décrit les règles de l'interface utilisateur, à suivre pour réaliser un widget pour Dashboard. Un tutoriel dashboard est disponible avec des exemples de code et d'interface utilisateur. Beaucoup des principes des AHIG s'appliquent aux widgets.

Recommandations générales pour la conception de widgets

Les widgets sont compacts et de petite taille, d'abord parce qu'ils doivent se partager l'écran, mais aussi parce qu'ils effectuent une tâche simple et bien définie. Il faut éviter de fournir des fonctionnalités sans rapport avec la tâche principale pour ne pas diluer l'utilité du widget. Prenez le temps de réfléchir soigneusement au public visé pour bien définir la tâche du widget, et conservez ces règles à l'esprit :

• L'objet d'un widget doit être immédiatement évident pour l'utilisateur. Attachez-vous au modèle mental de la tâche effectuée.

• Un widget n'est pas fait pour des annonces commerciales agressives ; ne l'utilisez pas comme moyen d'accès à votre application, même si celle-ci assure l'exécution des tâches du gadget.

• Ce n'est pas une version miniaturisée d'une application standard ; n'y affichez que les contrôles indispensables à la tâche.

Recommandations pour l'interface utilisateur

• Utilisez la couleur, pour améliorer l'aspect visuel des widgets ; ils doivent être stimulants, et un bon choix de couleurs aide à comprendre le type de tâche que réalise le widget. Comme avec les icônes des applications, choisissez des couleurs vives et saturées pour des tâches récréatives ou créatives, et des couleurs plus sombres et non saturées pour des tâches utilitaires.

• N'utilisez pas les contrôles d'Aqua pour votre widget ; concevez des contrôles qui sont adaptés à la tâche de votre widget.

• Affichez immédiatement l'information du widget ; Dashboard est fugitif, et les utilisateurs ne doivent pas attendre.

• Par défaut, la taille d'un widget doit être réduite, mais elle peut être re-dimensionnée si la tâche l'exige ; pensez que l'utilisateur peut afficher un très grand nombre de widgets ; si votre widget est trop grand, il peut être tenté de l'abandonner. Si c'est nécessaire, vous pouvez y inclure un contrôle de re-dimensionnement, mais pensez que si l'utilisateur tape à côté de ce contrôle ou du widget, Dashboard disparaît.

• L'information que votre widget affiche par défaut doit être minimal, et ne doit pas nécessiter un défilement. Si votre widget doit fournir beaucoup d'information, vous pouvez y inclure un ascenseur.

•Utilisez des fontes faciles à lire. La personnalité de votre widget doit plutôt dépendre de son aspect et des contrôles que vous définissez.

• Si c'est justifié, fournissez à l'utilisateur un moyen de définir quelques options à l'arrière du widget ; pour cela, utilisez un bouton "Info" en bas à droite. Utilisez une couleur plus neutre pour l'arrière du widget, pour aider l'utilisateur à le distinguer de l'avant. A l'arrière, mettez un bouton "Terminé"pour que l'utilisateur puisse revenir à l'avant.

6- Les polices de caractères

Si votre programme affiche du texte avec des fontes définissables par l'utilisateur, utilisez la fenêtre des polices pour afficher la sélection des fontes disponibles. L'utilisateur peut choisir la fonte et la taille, et afficher une fenêtre minimisée. La fenêtre standard fournit aussi des contrôles pour affiner l'affichage des fontes. La fenêtre des Polices est à votre disposition, et vous n'avez pas à créer un menu de fontes, ou une interface spéciale pour afficher et choisir les fontes.

titre

Fenêtre des polices minimisée.

La fenêtre des polices fournit aussi des contrôles typographiques pour les fontes qui peuvent les accepter ; l'utilisateur peut ouvrit d'inspecteur de typographie à l'aide du menu Action.


Mes commentaires :

Bonjour n'est pas à la disposition directe des utilisateurs ; c'est un outil pour les programmeurs, et un service qui peut être activé ou désactivé ; vous n'avez normalement pas à vous en préoccuper directement.

De la même façon, le panneau des couleurs est disponible avec de nombreuses applications, mais vous ne pouvez pas y accéder directement, à partir du Finder, par exemple. Sachez l'utiliser quand il est disponible, tout simplement. L'installation de iWork l'enrichit d'une sixième option de codage des couleurs à l'aide d'un code héxadécimal.

Pas de commentaire particulier à faire à propos des widgets ; si vous êtes fou de gadgets, vous avez le choix... Pour ma part, il y en a un que je trouve indispensable : c'est dicowidget qui me fournit un dictionnaire français en ligne (celui du CNRS), pour compléter l'excellent dictionnaire Oxford fourni par Apple (ce dictionnaire seul justifie que je mette de l'eau dans mon vin, à propos des critiques de l'interface utilisateur : elle ne sont pas encore suffisantes pour me faire abandonner Apple pour une autre plateforme !).

La gestion des polices, disponible dans beaucoup d'applications, est aussi un des avantages importants de Mac OS X. Mais dans les applications que j'ai testées, je n'ai pas réussi à obtenir le panneau simplifié ; il semble simplement ne pas y être mis en œuvre.