1. Les outils
    1. Editeurs
      1. Travaux pratiques (1)
      2. Editeurs préférés
      3. Travaux Pratiques (2)
      4. Mes modèles
      5. Jedit-X pour Lion
  2. Courriel et nouvelles
    1. Gestion des nouvelles
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
  3. Base d'informations
    1. Partition Travail
    2. Infos perso
      1. Ma Compta...
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
    3. Infos diverses
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
    4. ....
  4. Mes photos
    1. ....
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
  5. Mes chansons
    1. ....
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
  6. Mes vidéos
    1. ....
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....

Deux éditeurs valent mieux qu'un




Pas besoin de traitement de texte ou de logiciel de PAO pour des tâches simples d'édition : un éditeur suffira : de ceux qui savent utiliser des polices de caractères, et prendre en compte des enrichissements (gras, italique, etc.. ou couleur -du texte, du fond-) et la justification. Ce sont des outils bien adaptés à la création de documents bruts, élaborés à partir de sources variées : extraits de page Web, commentaires personnels, tableaux et figures. La couleur bleue permet d'identifier les URL ; le rouge peut attirer l'attention sur un détail, un terme ou un mot-clé ; les listings peuvent être reportés en vert ; les titres seront en gras.

Dans cette catégorie, j'utilise tous les jours Text Edit, qui fait partie de la distribution Apple, et Tex-Edit Plus, (un shareware à 15 $, vous pouvez le télé-charger et l'essayer gratuitement), parce qu'ils sont très complémentaires l'un de l'autre.

1) Text Edit (TE, Apple)

Les Travaux pratiques ont donné une bonne illustration des possibilités de Text Edit : il est (presque) parfait pour conserver des pages web complexes, avec des images et de nombreux liens. Mais en tant qu'éditeur, il a aussi ses limites...

les inconvénients :
• ne garde pas la position de la fenêtre sur le bureau à la fermeture du fichier
• pas toujours fiable (la copie d'une page web réserve souvent des surprises ; on s'en tire parfois en passant au "Styles - Par défaut").
• outils très limités (pas de statistiques, pas de tri)
• gestion peu efficace des enrichissements (polices, couleurs) ; il faut nécessairement passer par les fenêtres de dialogue standard ; il n'y a pas de raccourcis-clavier commodes pour ces opérations.

les avantages :
• très simple et puissant quand même (césure, formatage de page Maj-Cmd-W)
• permet l'insertion de tableaux (menu <Format<Texte<Table) et conserve correctement (en général) les tableaux collés.
• insertion de symboles (menu <Edition<Caractères spéciaux)
• édite et conserve les liens html
• peut stocker des images (crée un dossier avec suffixe rtfd) ; mais attention, elles peuvent être réduites arbitrairement et rendues illisibles.
• correction orthographique et grammaticale (sommaire : propose de remplacer Google par Goglu ! ).
• gratuit (fourni avec Mac Os X)

2) Tex-Edit Plus (TEP)

Ecrit par Tom Bender, sur la base du moteur de texte d'Apple Waste, TEP est un éditeur beaucoup plus limité que Text Edit (pas de figures, pas de liens, pas de tableaux), mais beaucoup plus complet dans ses fonctions d'édition. Je l'utilise encore beaucoup ; malheureusement, il est au bout du rouleau : il est écrit sous Carbon, et Apple a abandonné Carbon pour Cocoa. C'est une application 32 bits, et sous Léopard des neiges, Apple est passée à des applications 64 bits. TEP est donc condamné à court terme, et je n'ai pas encore trouvé quelque chose qui puisse le remplacer.

les inconvénients :
• application carbonisée (donc ancienne)
• les enrichissements semblent être traités en ressources (ils peuvent être perdus lors du passage à un autre éditeur -TextWrangler par exemple-, mais TE les conserve).
- shareware (15 $ , vite regagnés en temps et en facilité d'utilisation ; remerciez et faites vivre l'auteur).
- les liens doivent être ajoutés manuellement
- n'intègre pas les images (facilement contournable à l'aide d'un URL)

les avantages :
• extrêmement fiable : je n'ai rencontré qu'un seul plantage en 6 ans !
• une belle collection de scripts (Applescript) intégrée, ou externe ( http://dougscripts.com/texedit/ )
• très pratique
- excellente gestion des couleurs par des raccourcis efficaces.
- retour aisé à un texte de base (Opt-Cmd-T)
- tri possible et rapide
- modifications de casse
- mesure du texte (Cmd-Y)
• très complet :
- des préférences très élaborées
- des options de recherche (et de remplacement) évoluées ; expressions rationnelles (grep).
- la barre d'état (en bas) donne la longueur du texte, la position du curseur, permet l'accès au jeu de caractères ASCII étendu.
- gestion audio et synthèse de la parole ( inutilisable en français faute de pilotes adaptés).
- boîtes d'outils.
- correction orthographique (bien sûr). Des outils complémentaires disponibles (Excalibur, Grammarian, etc...)

Voici quelques figures pour illustrer la puissance d'édition de TEP. La barre d’outils est minimale, elle se contente d’afficher une règle. En bas à gauche, des informations d'état sont disponibles (le texte comprend 204 caractères, et le curseur est en 58 ème colonne sur la deuxième ligne).
TEP_1

La justification, il faut aller la chercher dans le menu Format.
TEP_2

Pour les enrichissements, la supériorité de TEP sur TE tient à la facilité d'accès aux couleurs à l'aide de raccourcis clavier très bien conçus.
listing

Ci-dessous, à titre d'exemple, voici les statistiques de mon fichier "Tidbits" de l'année ; à gauche, statistiques de l'ensemble du fichier, à droite celles du dernier numéro disponible de Tidbits, qui fait l'objet de la sélection. Des fichiers de 2 à 3 Mo ne posent aucun problème, les statistiques ou la recherche y sont très rapides.
TEP_3

TEP propose des options de recherche très complètes, et un jeu de caractères de substitution qui comprend même des jokers... En bas à droite, le bouton "Caractères" affiche un jeu ASCII étendu des caractères disponibles. Le même tableau est disponible pour l'édition en cliquant sur le A de la barre d'état de la fenêtre principale.
TEP_4

Le bouton "Count" affiche le nombre d'occurrences de Snow Leopard dans le fichier Tidbits, et la recherche d'une occurrence à une autre est immédiate.
TEP5

Dans le texte, les occurrences sont signalées sur un fond bleu suffisamment visible.
listing

Cela suffira, j'espère, pour vous donner envie de découvrir TEP. Nous verrons comment l'utiliser une prochaine fois...

Malheureusement (je l'ai déjà dit), TEP est au bout du rouleau... C'est une application Carbon qui n'a plus sa place dans la stratégie des logiciels Apple, et bien sûr, elle ne peut pas franchir le cap des 64 bits. Un récent fil de discussion sur Tidbits a abordé le problème. Il montre que je n'étais pas le seul à apprécier TEP, et le désarroi de ses utilisateurs. Pour le moment, ils ont un sursis : TEP fonctionne sous Léopard des neiges en mode 32 bits. Je vais continuer à en profiter encore un peu...