1. Les outils
    1. Editeurs
      1. Travaux pratiques (1)
      2. Editeurs préférés
      3. Travaux Pratiques (2)
      4. Mes modèles
      5. Jedit-X pour Lion
  2. Courriel et nouvelles
    1. Gestion des nouvelles
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
  3. Base d'informations
    1. Partition Travail
    2. Infos perso
      1. Ma Compta...
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
    3. Infos diverses
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
    4. ....
  4. Mes photos
    1. ....
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
  5. Mes chansons
    1. ....
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....
  6. Mes vidéos
    1. ....
    2. ....
      1. ....
      2. ....
      3. ....
      4. ....
      5. ....

Ma base d'informations




Un ordinateur, c'est par définition une machine à traiter de l'information. N'importe quelle information. Celle d'une entreprise, ou celle du particulier. Dans MacPuissanceDix il n'est question que de celle du particulier que je suis. Pour les entreprises, c'est souvent beaucoup plus compliqué.

Les informations dont il va être question ici sont celles auxquelles je m'intéresse. Je suis parfaitement conscient qu'elles peuvent ne pas vous intéresser. Mais la question n'est pas là. Ce n'est pas des informations elles-mêmes dont il va être question, mais de la manière de les rassembler, de les organiser, de les conserver, de les retrouver.

Notre monde croule sous les informations. De tout bord, de toutes sortes ; des vraies, des fausses, des informations sans intérêt, d'autres essentielles. Et ces informations sont très éphémères. N'espérez pas retrouver dans trois mois sur Internet ce que vous y voyez aujourd'hui. Si vous avez de la chance, c'est possible. Mais la loi de Murphy, vous connaissez ? Prenez le site d'Apple : il ne conserve pas d'archives ; une génération d'ordinateurs chasse et remplace l'autre. Si vous voulez en conserver l'information, vous avez intérêt à l'archiver pour vous.

Heureusement, les mémoires de masse actuelles (les disques durs) ont des capacités telles, que vous pouvez envisager de conserver beaucoup de choses. Le problème sera plutôt ensuite de savoir les retrouver... et de les conserver à long terme. En dehors des média qui sont dévoreurs de méga-octets, des informations textuelles ou même graphiques sont relativement peu gourmandes en mémoire. Avant de saturer un disque de 1 To avec ce genre d'information, il vous faudra beaucoup travailler.

Et puis, il n'y a pas que des informations externes. Il y a aussi celles que vous pouvez fabriquer vous-même pour vos besoins professionnels ou personnels. Par exemple, la gestion de votre quotidien. Apple vous fournit des outils pour cela : le Carnet d'adresses, pour conserver les informations sur vos connaissances et vos contacts, iCal, pour gérer votre emploi du temps (et éventuellement celui des autres), une calculette, un dictionnaire, quand vous en avez besoin, et surtout des éditeurs de texte, pour vous permettre de consigner des informations. Il y a aussi de très nombreuses applications proposées par des développeurs indépendants, et connaître les plus importantes n'est pas inutile.

Face à la quantité d'informations possibles, une bonne façon de les organiser est la meilleure façon de les retrouver. Sous Mac OS X, on peut compter sur Spotlight qui permet de rechercher à peu près tout ce qui peut se trouver sur vos disques. Mais certaines pratiques ou techniques permettent d'en faciliter l'emploi. Il vaut mieux les connaître. Cependant, rien ne remplace une arborescence de fichiers bien conçue. Car pour le moment, (du moins encore), c'est sur le regroupement de données apparentées dans des dossiers ad-hoc que l'information est le mieux organisée.

Je me suis très souvent posé la question d'utiliser un gestionnaire de bases de données pour organiser cette information. J'ai plusieurs fois essayé... et j'y ai renoncé.
• Parce que une base de données concerne un ensemble homogène de données, qui doit être analysé soigneusement, organisé scientifiquement (il y a des règles très strictes à respecter)
• Parce que la gestion d'une base de donnée exige beaucoup de temps : les informations nouvelles doivent y être intégrées sans délai, d'une façon telle qu'elles soient ensuite exploitables.
• Parce que les informations qu'on peut y mettre sont nécessairement organisées donc limitées. Elles doivent rentrer dans le cadre des champs d'un certain nombre de tables. Les informations qui m'intéressent n'appartiennent pas toutes à cette catégorie d'informations.
• Parce que l'exploitation des informations d'une base de données est aussi compliquée que sa mise en œuvre. Les requêtes supposent l'utilisation d'un langage (SQL) qui n'est efficace que quand on le maîtrise bien, et tous les jours.
• Une base de données, finalement, c'est bon pour des gestionnaires dans une entreprise, qui ont des problèmes complexes à résoudre, qui ont à leur disposition des petites mains pour alimenter la base et des spécialistes pour la concevoir et la maintenir.

Je ne fais pas partie de cette catégorie : mon temps est très limité, les petites mains dont je dispose, ce sont les deux miennes seulement, et surtout, le champ de ma curiosité est tel qu'il faudrait organiser des dizaines (des centaines ?) de bases de données différentes, et trouver des moyens de les exploiter simultanément.

Alors, ne vous attendez pas à trouver dans ces pages une information utile sur la gestion de bases de données. Je n'en suis pas un spécialiste, je n'ai toujours fait que les effleurer, à la fois par manque de temps et d'opportunités. Ce qui ne veut pas dire que je ne gère pas des informations ; mais à ma façon, moins scientifique, plus pragmatique, plus adaptée à mes moyens et à mes besoins. Peut-être quelques-uns d'entre-vous se reconnaîtront-ils dans ce portrait. Ceux-là pourrons essayer d'exploiter les pages qui suivent.

Elles sont nécessairement disparates, puisque justement, j'ai refusé de les organiser dans des bases de données : plutôt qu'une méthode (ce serait bien présomptueux), un certain nombre d'exemples de la façon de traiter certains types d'informations. Des exemples que vous pourrez le cas échéant adapter à vos besoins et à vos préoccupations, qui, j'en suis sûr, ont peu de chances d'être semblables aux miens.

Alors, commençons....