1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Aperçu en mode PDF




Les annotations

Comme dans le mode graphique, les annotations introduisent une seconde barre d'outils en bas de la fenêtre à la place où on s'attend à trouver une barre d'état. Un peu de cohérence dans l'organisation des fenêtres ne serait pas du luxe... Même avec de forts agrandissements de la fenêtre, les icônes de cette barre d'outils restent minuscules, et il faut de bons yeux pour les exploiter. Un peu de bon sens, en cette circonstance, ne serait pas du luxe...

Aperçu

Une seconde barre d'outils en bas de la fenêtre

La barre d'outils du mode PDF est plus riche que celle du mode graphique : dans l'ordre, de gauche à droite : la flèche, l'ovale et le rectangle, le champ texte, l'insertion d'une note qui fait apparaître une colonne à gauche où vous pouvez inscrire vos commentaires, une icône de lien qui permet d'associer un lien à une sélection, un outil de surlignage, la possibilité de barrer et de souligner, le choix des couleurs et de l'épaisseur des traits, et finalement l'accès à la police.

Voici un exemple d'annotations expérimentales appliquées à un article, et destinées à en faciliter la lecture en mettant en évidence les choses importantes. Il n'est pas possible de modifier le fichier PFD mais on peut y insérer des notes et des commentaires qui s'inscrivent dans une marge à gauche et sont localisées dans le texte, de souligner ou de barrer du texte, d'insérer des liens (qu'il vaut mieux surligner pour qu'ils soient visibles..., je n'ai pas réussi à modifier la couleur dans l'inspecteur de lien), de surligner des passages, etc... On peut alors sauvegarder le fichier PDF pour conserver ces enrichissements.

Aperçu

Aperçu


L'ensemble des annotations apportées au fichier PDF peut être affiché dans le tiroir (figure ci-contre). La sélection d'une de ces annotations dans la liste permet de la localiser sur le document PDF à l'aide d'un renforcement en gris. On dispose donc avec Aperçu d'un outil (pas très pratique, il faut bien l'avouer) d'annotation de fichier PDF.

La question fondamentale, c'est pour quoi faire ? Je ne me vois pas passer un temps fou à enrichir mes fichiers PDF du Monde pour en faciliter la lecture ! J'aurai plus vite fait de relire l'article entièrement. Le format PDF est une outil idéal d'échange de fichiers entre les plateformes disponibles : plutôt que d'envoyer des fichiers .doc, qui soulignent votre grossièreté et /ou votre ignorance, vous pouvez partager gratuitement avec n'importe qui, les informations qui vous intéressent, civilement, en format PDF. La création des fichiers PDF à partir de n'importe quel document de n'importe quelle application est une des supériorités de Mac, résultant du moteur graphique (en PDF) qui le fait fonctionner.

Aperçu

Avec la marge des notes et le tiroir.

Mais sans outils d'édition convenables (comme ceux d'Adobe Acrobat), le format PDF n'est qu'un format d'échange. Y apporter quelques annotations peut aider des échanges collaboratifs (je vous envoie mon fichier PDF, et vous me répondez avec des propositions de modifications sous forme de notes, que j'appliquerai ensuite à l'aide de mon éditeur PDF), mais le jeu s'arrête là. Pour une rédaction collaborative, il y a d'autres outils beaucoup plus efficaces : CVS, ou Subversion, par exemple.

Pour conclure, je ne suis pas sûr que les contorsions imposées par Aperçu pour "améliorer" des fichiers PDF soient d'une réelle utilité. Il y a des outils autrement plus efficaces pour cela, et si vous en avez besoin, leur acquisition vous fera gagner du temps. Et le temps n'est-il pas de l'argent ?