1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Sauvegarde des données Utilisateurs

Résumé : Utilisez Time Machine pour prendre une assurance qui n'est pas tous risques ; complétez-la avec des sauvegardes manuelles régulières.

Contrairement à la sauvegarde du système, qui peut être périodique, et à celle des Média qui doit plutôt être incrémentale, celle des données des utilisateurs doit être une tâche quotidienne, puisque les données utilisateurs sont cruciales, et changent à tout moment.

1) Définir une stratégie

Comment procéder ? Nous avons trois partitions sur notre disque externe :
- System (100 Go) où nous avons déjà cloné le système ; il est inutilisable pour les utilisateurs
- Time Machine (300 Go) : nous allons l'utiliser ici, mais en sachant qu'il ne faut pas mettre tous nos œufs dans le même panier.
- Sauvegarde (le reste : 500 Go ou plus)

menu NeXT

L'utilisation de sauvegarde pose un problème avec CCC ; j'ai voulu recopier une partition (pleine de dossiers et fichiers, appelons-la maPartition) sur une autre (vide, appelons-la maSauvegarde) avec l'option "copie rapide de tous les fichiers"

La copie se fait sans problème, mais :

a) c'est le contenu de maPartition qui est recopié, pas l'enveloppe qui contient le tout ; autrement dit, maPartion n'est pas conservée. Si je recopie une autre source sur la destination, tout sera mélangé sur la destination.

Pire, si certains dossiers ou fichiers ont le même nom, le plus ancien sera écrasé. Autrement dit, il n'y a qu'un seul espace de sauvegarde, mutualisé.

Sur la figure 1 (à droite), les sauvegardes de D2_5 et D2_6 ont tout mélangé dans D2_7

b) pour éviter cela, on peut créer une image-disque ; les images disque de copies successives seront différenciées. Mais ce ne sont pas des fichiers directement accessibles. Il vaut mieux éviter les images disque.


La conséquence est qu'il n'est pas possible d'utiliser CCC en mode programmation pour faire des recopies partielles programmées d'une partie du système de fichiers ; tout sera mélangé sur la destination.

Sur Sauvegarde, je vais donc me contenter de faire des duplications manuelles, à l'aide de Ditto. Ces sauvegardes pourront aussi bien concerner des données utilisateurs que des données Média.
• les sauvegardes de Média ne seront qu'incrémentales ; puisqu'en principe elles ne changent pas (ou pas beaucoup), inutile de tout recopier à chaque fois ; on ne rajoute que ce qui a changé.
• les donnés utilisateurs seront sauvegardées périodiquement, globalement pour éviter les manques, et en conservant les deux dernières sauvegardes.

Pour ces sauvegardes périodiques manuelles, ditto permet d'encapsuler l'opération de sauvegarde dans un dossier daté. La périodicité peut être très variable pour différents utilisateurs : l'un peut vouloir sauver sa maison tous les jours, et un autre tous les mois. Le processus est donc très souple.

Les inconvénients d'une telle méthode peuvent être compensés par l'utilisation de Time Machine, dont l'usage sera restreint à la sauvegarde de l'espace utilisateurs (et non de média) ; Time Machine assure une sauvegarde horaire automatique :
• tant que Time Machine fonctionne correctement, sa sauvegarde est une assurance pour chaque utilisateur de récupérer ses fichiers, même en cas d'effacement accidentel sur le système de fichiers.
• si Time machine vient à faillir, il restera les sauvegardes manuelles disponibles sur sauvegarde, à condition que chaque utilisateur les ait faites.

Un système pas parfait, mais simple à mettre en œuvre.

2) Mettre Time Machine en service.

Time_Machine menu NeXT

Lancez <Préférences Système<Time Machine, et activez le service en glissant le bouton vers la droite.

Choisissez "Changer de disque", et sélectionnez la partition TimeMachine dans la liste

Choisissez "Options" ; vous allez devoir ajouter dans la liste ce que vous ne voulez pas sauvegarder

Cliquez sur +, et parcourez le système de fichier pour sélectionner Leopard ; cliquez "Exclure"

Cliquez sur +, et choisissez la partition Media ; excluez-la

Vous pouvez aussi exclure certains dossiers ou certains utilisateurs de la sauvegarde par Time Machine ; moins la charge sera lourde, et mieux Time Machine se portera.

Cliquez sur Terminé quand votre liste d'exclusion est complète.

Verrouillez, et fermez la fenêtre de réglage de Time Machine.

3) Sauvegardes périodiques avec Ditto.

Pour ne pas dépendre uniquement de Time Machine, faites tous les quinze jours une sauvegarde manuelle de l'espace utilisateurs avec ditto :
sudo•ditto•-rsrc•/Volumes/Travail/Users•/Volumes/Sauvegarde/Users090829↵

Si vous avez défini dans travail votre propre espace utilisateur (indépendamment de l'espace que le système vous réserve dans Users), vous pouvez envisager de le sauvegarder toutes les semaines, par exemple :
sudo•ditto•-rsrc•/Volumes/Travail/Phil•/Volumes/Sauvegarde/Phil090829↵

Quand la sauvegarde est faite et s'est bien passée, éliminez la sauvegarde la plus ancienne, pour ne laisser que les deux plus récentes, en la glissant à la corbeille, et en vidant la corbeille.

Vous voilà maintenant, sans trop de tracas, sans avoir eu recours à des outils complexes, à peu près assuré contre l'adversité. En alternant votre disque externe avec un autre semblable toutes les semaines (ou tous les quinze jours), et en rangeant l'autre ailleurs, vous serez encore bien mieux assuré(e).