1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Sauvegardez !



Résumé : Aucun système de stockage n'est réellement fiable, et la durée de conservation des informations numériques est extrêmement courte. Cela implique deux stratégies de sauvegarde : l'une à court terme, et une autre à long terme.


On ne vous le dira jamais assez, il faut sauvegarder régulièrement ! Quand vous travaillez sous une application sauvez périodiquement votre travail, toutes les 5 minutes par exemple ; si l'application "plante", vous n'aurez perdu que 5 minutes. Les applications qui plantent sur Mac, c'est rare, mais ça existe ; pas seulement pour les autres.

Mais on entend généralement par "sauvegarde" la précaution qui consiste à faire une copie de sécurité de tout ou partie du système de fichiers. Puisque les fichiers sont déjà sur le disque, et que celui-ci tourne comme une horloge, pourquoi se donner tout ce mal ?

• D'abord, parce que vos données sont précieuses ; votre Mac coûte quelques centaines ou deux ou trois milliers d'euros, mais à combien pouvez-vous évaluer vos données ? Vos clients, votre comptabilité, vos factures si vous gérez une entreprise ; et si vous êtes particulier, vos photos de famille ou de voyage, les morceaux de musique ou les vidéos que vous avez achetés, votre courriel, la base d'informations que vous mettez à jour régulièrement à grand frais d'heures de travail. Cela peut représenter plusieurs centaines de milliers d'euros.

• Ensuite à cause de la loi de Murphy : c'est connu, la tartine de confiture tombe toujours du mauvais côté, et de préférence sur la moquette ! Si tout doit aller bien, ça ira mal quand même...

• Et cette loi s'applique malheureusement à votre disque dur, qui va tomber en panne au moment où vous en avez le plus besoin. Dans un ordinateur, c'est le disque dur qui est la partie la plus fragile ; c'est un élément mécanique fortement sollicité ; les plateaux tournent très vite, et les têtes de lecture s'agitent fébrilement au dessus. Tôt ou tard, votre disque tombera en panne, malgré vos précautions et sa technologie SMART. Même avec les nouveaux disques SSD vous aurez des ennuis un jour : le nombre de cycles de lecture/écriture est limité. Un disque qui marche bien est donc un disque en sursis ; il ne faut pas compter sur lui seul !

• Les choses sont même plus graves que ça. Compte tenu de l'évolution très rapide des technologies, ce que vous sauvegardez aujourd'hui avec soin pourra-t-il être encore lu demain ? Si vous ne le mettez en route qu'une fois par mois quelques minutes pour une simple sauvegarde, vous pouvez espérer qu'un disque externe s'use moins vite et dure plus longtemps que celui, très sollicité en permanence, de votre Mac mais vous ne changez pas pour autant son MTBF ; et ce dernier s'applique à un système réparable ; dans la pratique, un disque dur ne l'est même pas.

• Ne comptez pas plus sur un CD-ROM ou un DVD : leur durée de vie est très aléatoire, dépend beaucoup de la qualité initiale du support (donc de son prix), et de ses conditions de conservation. Après quelques années, de très nombreux CDs ou DVDs sont illisibles, même s'ils ont été conservés dans des conditions optimales.

• Et puis, tous ces supports sont très éphémères ! demain, ils vont être remplacés par d'autres technologies, et vous aurez beaucoup de mal à trouver un système qui puisse encore les lire, même s'ils sont toujours bons ! La bande magnétique de l'image SPOT de Rouen, que j'avais achetée dix mille francs fin 1986 est toujours là, mais comment la lire maintenant sans dérouleur ? Et pourtant, cela ne fait que 23 ans.
Les disquettes ont été remplacées par des clés USB, et les centaines de disquettes dont je dispose (8, 5,25 et 3,5 pouces) croupissent dans ma cave, sans que j'aie le courage (et le temps) de les exhumer. Des tablettes d'argiles cunéiformes vieilles de 5000 ans, des papyrus brûlés à Pompéi au début de notre ère ont fini par être décryptés, mais des informations numériques qui n'ont pas encore 25 ans sont dans la pratique illisibles !

• C'est pourquoi il vous faudrait en principe mettre en place deux stratégies de sauvegarde :
- une stratégie à court terme : sauver régulièrement sur deux disques externes le contenu du disque interne de votre Mac ; entreposer l'un de ces disques externes loin de votre système, pour échapper à un risque de vol ou d'incendie.
- une sauvegarde à long terme : recycler régulièrement (tous les 10 ans par exemple) vos informations sur de nouveaux supports, conformément à l'évolution technologique.

• Je ne vais aborder dans ce qui suit que la question de la sauvegarde à court terme.