1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Les présentations



Résumé : La fenêtre de présentation du Finder, est un outil peu connu, parce que cachée dans le menu Présentation. Vous allez y découvrir des possibilités que vous ne connaissiez peut-être pas.


Le Finder (outil de gestion du système de fichiers) est efficace, mais pas toujours bien connu, parce qu'on est prisonnier de ses habitudes. Je travaille avec depuis des années, et j'ai encore découvert récemment des possibilités que j'avais jusqu'alors ignorées... En route pour une visite guidée

présentation

Mac OS X (avec Léopard) est le seul système d'exploitation à proposer 4 présentations différentes du système de fichiers que vous pouvez sélectionner à partir de la barre d'outils.

Pour chacune des présentations, Cmd-J, le raccourci de menu <Finder<Présentation<Afficher/Masquer les options de présentation permet d'accéder à une fenêtre de contrôle qu'il vaut mieux ne pas ignorer. Quand une fenêtre du Finder est active, un ctrl-click sur elle donne accès au menu contextuel qui permet aussi d'afficher/masquer les options de présentation. L'affichage des options de présentation fonctionne en bascule.

1) Présentation par icônes

icônes icônes


















La présentation par Icônes (figure 2) , peut être faite sur fond de couleur ou d'image, et ordonnée selon vos désirs si vous faites un Cmd-J (figure 3) : jouez sur la taille des icônes et l'espacement de la grille, sur la place et la taille du texte, choisissez le critère de classement des fichiers, affichez le nombre d'éléments des dossiers...
Figure 2 : la présentation par icônes n'est pas immuable...
Figure 3 : un vaste choix pour la présentation par icônes


2) Présentation par liste

icônes icônes

Dans le mode Liste (figure4), il suffit de cliquer en haut, dans le titre de la colonne pour choisir celle-ci comme critère, et alterner le tri croissant ou décroissant. Vous pouvez déplacer les colonnes l'une par rapport à l'autre en les prenant par le titre et en les glissant vers la droite ou la gauche.

Figure 4 : en mode liste, on peut trier les fichiers selon plusieurs critères.

Quand la fenêtre du Finder est sélectionnée en mode liste, un Cmd-J (figure 5) donne le choix des colonnes affichées, peut fournir la taille des dossiers (si la colonne taille est sélectionnée), et permet de modifier la taille du texte et des icônes.
Figure 5 : choisissez les critères de rangement qui s'affichent en colonnes dans le mode liste


3) Présentation en colonnes

icônes icônes icônes

C'est celle qui est la plus pratique pour naviguer aisément dans le système de fichiers, et en percevoir la structure. En colonnes (figure 6), il faut d'abord sélectionner un dossier ou un fichier, et appeler Cmd-J ; la fenêtre d'options (figure 7) permet le choix de l'icône en tête de ligne (expérimentez les 3 cases à cocher pour comprendre comment ça marche), et un rangement des fichiers par nom, date, taille, type et étiquette.
Figure 7 : Les options de rangement sont possibles en mode colonnes.

Pour mettre un peu de souplesse dans le tri par noms des fichiers ou dossiers, voici deux astuces :

a) si vous voulez que certains fichiers s'affichent en tête de liste , faites-les précéder d'un caractère qui les rangera avant les lettres (figure 6 troisième colonne) : _ (le blanc souligné), - le tiret et ~ (le tildé) sont de bons candidats pour cette fonction, car ils sont compatibles avec les URL ; vous ne pouvez pas utiliser le point, qui est déjà utilisé par le système.

b) Vous pouvez aussi faire précéder le nom du fichier par un nombre suivi d'un blanc souligné, ou un blanc souligné suivi d'une lettre. Vous allez forcer de cette façon l'ordre de présentation.
Figure 8 : comment forcer l'ordre d'affichage en jouant sur le premier caractère du nom de fichier.

4) Présentation panoramique

Présentations
Figure 9 : CoverFlow, bon pour des collections d'images (ici, des sommaires de revue, scannés).

Cover Flow, la présentation panoramique, se prête bien aux collections d'images (figure 9), et pas seulement celles de vos jaquettes de CDs ; Quick Look (touche espace fonctionnant en bascule) permet une visualisation immédiate du fichier affiché au centre.

Avec Cmd-J, vous disposez des mêmes réglages que ceux de la présentation par liste (figure 5), mais avec la possibilité de "Toujours ouvrir avec Cover Flow". Si cette case est cochée, le dossier correspondant s'ouvrira sous Cover Flow, même si on y arrive à partir d'autres présentations. Les autres présentations ont la même propriété.

5) Accès au chemin

Présentations


Si vous faites un Cmd-click sur le titre de la fenêtre d'un document, vous obtenez le chemin complet de ce document. (Figure 10)


Présentations

6) Pour le bureau








Cliquez dans un espace libre du bureau puis faites un Cmd-J ; vous pourrez (figure 11) organiser les icônes qui traînent sur votre bureau... Mais c'est une pratique à proscrire ; les fichiers et les dossiers doivent résider dans le système de fichiers (il est fait pour ça), pas sur le bureau ! Comme avec le fond d'écran, Apple flatte vos mauvaises habitudes.

C'est pratique cependant pour limiter l'espace des icônes qui viennent automatiquement à droite sur votre bureau pendant la création d'images ; je réduis leur taille à la portion congrue, pour moins encombrer le bureau, et en même temps, pouvoir en mettre plus simultanément (en attendant de les supprimer dès que j'ai fini le travail en cours).
Figure 11 : pour ranger ce qui traîne sur votre bureau.