1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Retour sur le système de fichiers




Le système de fichiers a déjà fait l'objet d'une présentation générale, et d'une autre pour les débutants dans les colonnes de MacPuissanceDix ; elles sont complétées par une page sur les permissions de fichiers et sur les formats. Nous allons maintenant l'aborder de façon un peu plus détaillée, en faisant largement appel aux ressources de Wikipédia (cliquez sur les liens proposés, et voyez si vous pouvez remplacer "en" par "fr" pour le cas où une page en français serait disponible). Pour une vision plus complète (mais un peu ancienne) des systèmes de fichiers, vous pouvez consulter le Filesystems HOWTO de Martin Hinner.

1- Les caractéristiques d'un système de fichiers

• Le système de fichiers organise, conserve et récupère des données stockées sur des périphériques de stockage comme des disques (souple, durs ou SSD), des bandes magnétiques, ou des disques optiques (CDs, DVDs, Blu-Ray, holographiques). Il participe aussi à la mémoire virtuelle de l'ordinateur pour compléter la mémoire vive (RAM disponible).

• Les données sont organisées en fichiers (files), rangés dans des dossiers ou répertoires (directory ou folder :
- Le système de fichiers est donc une arborescence plus ou moins développée : des branches (répertoires) et des feuilles (fichiers) sur un tronc (appelé racine).
- Un fichier n'est qu'une suite d'octets (bytes) les uns à la suite des autres, mais sur les éléments de stockage, il est découpé en blocs (la plus petite unité de stockage admissible), qui ne sont pas nécessairement contigus.
- Cette suite d'octets est structurée selon un format de fichier ; chaque octet peut être de nature différente (élément d'un caractère, d'un nombre, d'une image, d'une séquence audio ou vidéo, ou instruction pour le processeur) ; le format permet au processeur d'interpréter la séquence d'octets et de la traiter correctement.
- Le fichier est complété par des méta-données (des informations complémentaires aux données, comme son nom, les autorisations d'accès, la date de création, la taille du fichier, le nombre de blocs utilisés, et d'autres attributs) ; dans un système Unix, les méta-données sont conservées dans l'inode (une structure de données) propre à chaque fichier ; sous Windows, les fichiers sont répertoriés dans une FAT (File Allocation Table) qui associe un nom de fichier à la position (index) du ficher sur le disque. Sur le Mac, les fichiers sont organisés en B-tree, un arbre de structure équilibrée, qui en facilite l'accès et le rend plus rapide.

• L'utilisateur ne voit habituellement du fichier que son nom, sa position dans l'arborescence, et son format (type, généralement défini par l'extension) ; sous Unix, le format est défini par le type MIME dans l'entête du fichier. Le nom du fichier est soumis à certaines restrictions (longueur, caractères interdits), et à l'encodage des caractères (Code page ou Unicode).

• Le système de gestion de fichiers (le Finder sur le Mac, Windows Explorer sous Windows, très nombreux sous Linux) est l'interface entre l'utilisateur et le système de fichiers ; il permet de créer, supprimer, copier, modifier des fichiers, assure l'allocation et la gestion d'espace (de blocs) sur le support de stockage, et la sécurité d'accès aux fichiers (permissions d'accès, clés de protection).


2- La variété des systèmes de fichiers

a- En fonction du support de stockage

Il existe des systèmes de fichiers propres à certains supports de stockages. Les plus communs (et les plus nombreux) sont ceux qui sont réservés aux disques, mais il y a des formats spéciaux pour les disques optiques (ISO 9660 et UDF) ou pour les mémoires flash, d'autres pour les bandes magnétiques. Tout cela concerne un stockage en mode bloc, mais le système de fichiers gère aussi un stockage caractère par caractère (clavier).

b- En fonction du but recherché

On distingue ainsi des systèmes de fichiers adaptés aux bases de données, d'autres dits "transactionnels", qui supportent de multiples opérations simultanées, d'autres propres aux réseaux ou au partage de fichiers. La journalisation d'un système de fichiers permet, en les reportant dans un journal avant de les inscrire dans le système de fichiers, de s'assurer que les modifications qu'on y apporte sont consistantes et cohérentes. Il existe aussi des systèmes de fichiers sécurisés (comme ZFS) qui garantissent l'intégrité des données et l'association de plusieurs disques en un seul volume.

La plupart des systèmes d'exploitation gèrent plusieurs systèmes de fichiers ; ainsi, le système HFS+ d'Apple lit les disques optiques (ISO et UDIF), mais aussi des images-disque (.dmg, .smi .img), qui sont gérées par une application Apple bien cachée (/System/Library/CoreServices/DiskImageMounter.app). HFS+ a été journalisé (HFSJ) avec Jaguar, supporte la casse typographique (HFSX) depuis Panther, des attributs étendus et les ACLs depuis Tiger. Il reconnait aussi (sous certaines conditions) des fichiers UFS mais (depuis Léopard) le système ne peut plus y être installé (man•ufs.util↵).

Nous allons commencer par replacer le système de fichiers HFS+ d'Apple dans cet univers, et nous verrons pourquoi il est à présent très insuffisant. Ce sera pour la prochaine fois.