1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Installez maczfs




Voyez la page de démarrage de maczfs. Pour les allergiques à l'anglais, je vais la suivre pas à pas.

Enfin, presque, mais pas tout à fait, car si vous suivez dans l'ordre ce qu'on vous dit de faire, vous tombez rapidement sur des difficultés. Ca ne marche pas... figure

1- mettez en route les disques externes qui vont constituer votre zpool (figure à droite).

2- lancez votre Terminal et la commande su•root↵ pour devenir root ; verifiez que l'invite se termine par #.

A partir de là, attention ! Avant de lancer la commande avec Retour, vérifiez soigneusement qu'elle est rigoureusement conforme au modèle proposé (rappelez-vous que le point représente un blanc -touche espace-).

3- commande (sous root) # diskutil•list↵
sur ma machine, voici le résultat :

figure

Fig. 1 : résultat de la commande diskutil list

Notez un Apple_Boot Recovery HD en trop sur disk0s3, résultat d'une ancienne installation de Lion ; ce sont les deux autres disques (disk1 et disk2) qui vont être utilisés comme zpool pour ZFS. On ne touchera pas à la partition EFI, mais les partitions Apple_HFS doivent être modifiées.

4- Créons maintenant une carte de partition sur disk1 avec la commande
# diskutil•partitiondisk•/dev/disk1•GPTFormat•ZFS •%noformat%•100%↵
Sur le bureau, l'icône du disque formaté a disparu, et le résultat de la commande est le suivant :

figure

Fig. 2 : résultat de la "partition" de /dev/disk2

5- Il faut maintenant créer une partition ZFS sur Disk2 (c'est là qu'on s'écarte du mode d'emploi). Lancez la commande
# diskutil•eraseVolume•ZFS•%noformat%•/dev/disk2s2↵. (figure 3)

figure

Fig. 3 : Faire une partition ZFS sur le disque 2

6- Créons maintenant notre zpool, que nous allons appeler "tank". Il va regrouper en miroir Disk1 et Disk2.
# zpool•create•tank•mirror•disk1s2•disk2s2↵
et lançons une commande pour voir le résultat (figure 5):
# zpool•status•tank↵ figure figure

figure

Fig. 5 : Le zpool tank est créé avec les deux disques en miroir et il apparaît sur le bureau (figure en haut à gauche)

Vous pouvez voir aussi le zpool dans le Finder comme disque externe (et il est vide pour l'instant)

figure

Fig. 6 : Le zpool tank est disponible sur le bureau comme n'importe quel disque externe

Mais pour pouvoir l'utiliser, il faut en prendre le contrôle ; faites un Cmd-i sur l'icône de tank pour en afficher les infos. Déverrouillez pour accéder au "Partage et permissions" (figure à droite) et rajoutez-vous en tant qu'utilisateur avec comme privilège "Lecture et écriture". A partir de ce moment, vous pouvez utilisez votre pool ZFS comme tout autre volume de HFS+.

C'est gagné ! Au total, nous n'avons lancé que six commandes ; il ne faut pas dire que c'est inabordable. L'essentiel est de comprendre ce qu'on fait.

Pour terminer, il faut supprimer l'indexation de Spotlight sur tank : lancez la commande
# mdutil•-i•off•/Volumes/tank↵

et régler le terminal de façon à ne plus être en root, avec la commande
# su•phil↵ (évidemment, modifiez phil pour votre nom de compte)

Voici le résultat (figure 7)

figure

Fig. 7 : invalidez Spotlight pour tank, et quittez le mode root.

Il est prudent aussi d'invalider votre compte root dont vous n'avez plus besoin. Voyez la figure 6 de "Devenez root".

Et pour finir, j'ai décidé de porter le pool ZFS mis en place sur le Mac Mini sous Snow Léopard, sur mon Mac Pro fonctionnant sous Lion. J'ai donc installé maczfs sur le Mac Pro, en personnalisant l'installation pour que maczfs soit valide sur les deux systèmes (Snow Léopard et Lion). Une fois le câble Firewire branché sur le Mac Pro, un redémarrage du système m'a permis de récupérer le pool ZFS (tank) sur le Mac Pro sans difficulté. Il est donc portable d'un système à un autre...

Bien sûr, je n'ai pas oublié de supprimer l'indexation de Spotlight pour Lion ; et comme je n'étais pas sous root, j'ai lancé la commande $ sudo•mdutil•-i•off•/Volumes/tank↵ (figure 8) en donnant mon mot de passe administrateur.

figure

Fig. 8 : Il faut supprimer l'indexation de Spotlight (si vous avez changé de système).




Dans les semaines qui viennent, je vais faire plus ample connaissance avec maczfs, et nous en reparlerons ultérieurement. Mais vous voilà, vous aussi, avec de quoi démarrer. Je suis à l'écoute de vos remarques et suggestions.