1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Bien disposer le Dock

Résumé : A mon avis Apple utilise mal le Dock qu'il a pourtant créé avec beaucoup de soin et d'astuces ; voici ma façon de voir et de l'utiliser.

Le Dock est un espace de rangement disposé sur le bureau pour y déposer les applications et les documents auxquels un utilisateur accède souvent. Les objets qu'on dépose dans le Dock ne sont que des alias des vrais fichiers (une indication de l'endroit où les trouver). Il n'y a donc aucun inconvénient à éliminer un élément du Dock : quand vous l'attrapez pour le lâcher sur le bureau, il disparaît au milieu d'un petit nuage blanc ! Vous retirez ainsi l'alias du Dock, mais le document ou l'application reste à sa place dans le système de fichiers, et ils continuent d'être disponibles. On peut toujours remettre un alias d'une application ou d'un document dans le Dock par un glisser-déposer.

Si vous cliquez sur une application disponible dans le Dock, vous allez la lancer ; si vous cliquez sur un document, vous ouvrez le document (en lançant au besoin l'application dont il est issu). Dans le Dock, les applications sont à gauche (ou en haut) d'un tireté de séparation, et les documents sont à droite (ou en bas) de ce tireté. Pour mettre une application dans le Dock, attrapez-la dans le dossier "Applications", et déposez-la dans le Dock ; il faut faire la chose avec doigté : maintenez le bouton de souris appuyé, et survolez le Dock jusqu'à l'endroit (entre deux applications existantes) où vous voulez la déposer ; marquez une pause, et les deux applications qui sont de part et d'autre vont s'écarter ; lâchez alors le bouton de la souris pour déposer l'alias de l'application à l'endroit choisi. Vous pouvez faire la même chose avec des documents, mais je ne conseille pas, pour ma part, de mettre des documents dans le Dock (il y a d'autres moyens commodes d'aller les chercher dans le système de fichiers).

 Par défaut, l'installation met dans le Dock votre dossier "Documents", et votre dossier "Téléchargements" ; en principe, vous mettrez dans Documents tout ce qui n'est ni Musique, ni Images (et photos) ni Séquences vidéo, trois catégories qui disposent de leur propre dossier dans votre "Maison" (autrement-dit, votre dossier utilisateur, celui qui porte votre nom -ou prénom-). Dans le dossier Téléchargements, c'est le système qui se charge tout seul de déposer les fichiers que vous allez chercher sur Internet. Vérifiez, dans les préférences générales de Safari, que les téléchargements vont se faire dans ce dossier. Téléchargement



Par défaut, l'installation met le Dock en bas de l'écran ; les deux figures ci-dessous en montrent la moitié gauche, et la moitié droite. Remarquez qu'à droite, la corbeille est parmi les dossiers ou documents (c'est un dossier). Remarquez que l'étagère est brillante, et présentée en perspective ; voyez le tireté de séparation à droite sur l'image inférieure. Les applications qui sont chargées en mémoire sont signalée par un petit point blanc sur Léopard. Téléchargement Téléchargement
Le Dock est animé : il peut être rapetissé ou agrandi ; si les icônes sont trop petites pour être bien distinguées, le Dock sait les agrandir quand on passe dessus. On peut même le faire disparaître complètement, et l'afficher seulement quand le curseur touche le bord de l'écran. Téléchargement

Placé en bas, le Dock ne permet pas d'optimiser l'espace du bureau : il peut être utile de cacher les fenêtres d'applications ouvertes, et la meilleure solution est de les attraper par leur barre de titre et de les glisser vers le bas ; la fenêtre va disparaître entièrement, à l'exception de la barre de titre qui permettra de la reprendre pour la remettre sur l'écran. Si le Dock est en bas, cette action est impossible quand le Dock n'est pas masqué, et introduit la confusion quand le dock est masqué.

Téléchargement

C'est pourquoi j'ai pris l'habitude de placer mon Dock sur la gauche de l'écran, et de le cacher quand je n'en ai pas besoin. A droite, il rentrerait en conflit avec les icônes de fichiers que le système crée sur le bureau et qu'il aligne verticalement sur la droite. A gauche, il n'y a pas de conflit, et les icônes peuvent s'agrandir au maximum quand on passe dessus ; elles se superposent aux fenêtres de l'application, le temps de choisir et d'activer la bonne. Cette disposition offre un autre avantage : Téléchargementpour mettre un fichier à la corbeille, je dois faire l'effort de traverser tout l'écran, et ne peux le faire que volontairement ; je n'utilise qu'exceptionnellement la facilité offerte par Mac OS X, mais très dangereuse, de mettre un fichier (ou un dossier) à la corbeille en le sélectionnant, et en faisant un Cmd-Back. Pour plus de sécurité, cochez toute les options dans les <Préférences du Finder<Options avancées (figure à droite)

Téléchargement

Voici selon moi la meilleure façon de régler les options du Dock sur votre bureau. Allez dans <Préférences Système et choisissez "Dock" ; faites comme sur la figure ci-dessus. Cela dit, vous avez le droit de faire tout autrement ! Je vous en voudrai d'autant moins que je n'ai aucun moyen de savoir comment vous suivez (ou non) mes conseils !

Téléchargement

Si vous cliquez assez longuement sur une icône du Dock, vous obtenez un menu contextuel, qui vous permettra un certain nombre de choix ( variable en fonction des applications ; testez "Préférences Système" par exemple). Vous pouvez aussi cliquer brièvement sur la corbeille : vous allez ouvrir une fenêtre du Finder montrant ce qu'elle contient ; "Vider en mode sécurisé" peut être long, mais effacera réellement les fichiers (l'effacement normal avec "Vider la Corbeille" ne fait qu'en retirer la référence du catalogue de fichiers, sans supprimer réellement le ficher. La place occupée par le fichier est néanmoins rendue disponible pour y mettre une autre fichier.