1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Premières impressions

Pour un utilisateur normal, il n'y a pas grand chose à attendre de Léopard des neiges. C'est une version de transition, dans le processus de refonte du système entrepris par Apple depuis deux ans et plus. Et ce ne sera pas terminé avant que Mac OS X dispose enfin d'un système de fichiers moderne. Cette refonte complète du système est une opération de longue haleine, et à hauts risques comme l'a montré la bogue initiale de Snow Léopard, qui supprimait l'utilisateur principal après un passage par un compte invité. Apple n'a pas intérêt à précipiter les choses et à vouloir aller trop vite ; ses clients sont plutôt bienveillants et savent être patients.

Aperçu

Mais il est des cas où la coupe peut déborder. Ce fut le cas quand j'ai découvert le comportement d'Aperçu avec les figures : si une figure fait moins de 225 pixels en Y (en hauteur) et 400 pixels (en largeur), Aperçu la complète autoritairement de marges grises en haut et en bas, à gauche et à droite. C'était la même chose sous Léopard, mais avec une hauteur de 122 pixels (la moitié). Horizontalement, vous pouvez ajuster la fenêtre à la taille de l'image... au delà de 400 pixels ; verticalement, c'est encore pire. Le comportement par défaut devrait être une fenêtre rigoureusement ajustée à l'image, même si la case de redimensionnement en altère un peu le coin correspondant (on pourrait imaginer une case à cocher qui rend transparente la case de redimensionnement, l'utilisateur sait où la trouver), et même si le titre de la fenêtre doit en souffrir.

Réduction impossible

Impossible de réduire plus la fenêtre

Snow Léopard a donc multiplié par deux le défaut qu'avait déjà Léopard, et sans doute sans raison valable : il semble tellement plus logique d'adapter la taille de la fenêtre à l'image présentée. Pour moi c'est un handicap sérieux car j'avais l'habitude de créer une seule image (à l'aide de Maj-Cmd-4), à partir d'une mosaïque d'images plus petites juxtaposées. Verticalement, cela posait déjà des problèmes, mais maintenant, c'est la plupart du temps impossible.

Si j'insiste sur un détail qui peut paraître mineur, c'est qu'il est tout à fait révélateur des fautes que peuvent commettre les ingénieurs d'Apple. Parfois, ils perdent tout bon sens ; c'est flagrant dans ce cas ; adapter la fenêtre à la taille de l'image leur aurait sans doute été plus facile ! C'est grave, mais il y a encore plus grave : personne chez Apple n'a décelé ce défaut manifeste pour y mettre fin ! Le bon sens se perd jusqu'au niveau du contrôle de qualité (s'il y en a un). Je tremble à l'idée des dégâts que pourrait entraîner un tel comportement au niveau du système. Heureusement, les ingénieurs qui s'occupent du système doivent avoir des contraintes plus rigoureuses que ceux chargés des applications ou de l'interface utilisateur, qui semblent avoir perdu de vue les règles rigoureuses de l'interface utilisateur, qui ont fait le succès du Macintosh ; ils font trop souvent n'importe quoi.

Le Dock

Que le Dock propose de multiples options de présentation, ce n'est pas plus mal, mais pour moi il n'y en a qu'une seule qui soit réellement utile. Le Dock est seulement un moyen d'accéder rapidement aux applications que j'utilise régulièrement ; pour l'accès à mes documents, j'utilise le Finder en mode colonnes. Dans Snow Léopard, comme l'a déjà signalé John Siracusa, l'affichage des dossiers est trop indifférencié et n'a pas grand intérêt ; la présentation en éventail est plutôt moche et n'est heureusement disponible que quand le Dock est en bas ; quand à la présentation "en grille", comme la nomme Apple, je vois mal pourquoi elle est semi-transparente. Sur fond opaque, elle mettrait bien mieux en valeur la qualité des icônes des applications Apple ou d'autres ; c'est frustrant !

Forcer l'éjection

Pourquoi pas un fond opaque ?

Le menu

Pas de changement par rapport à Léopard : la stupidité du menu translucide est toujours présente, mais heureusement, il y a une case à cocher dans les <Préférences Système<Bureau et économiseur d'écran<Bureau pour l'éliminer. Mais cela me semble tout à fait révélateur de la tendance Blink Blink qui domine chez Apple pour la présentation des applications ! Plutôt que de supprimer cette stupidité, on s'entête à la maintenir, en donnant quand même satisfaction aux gens sensés qui n'en veulent pas...

Le fond d'écran

Les ingénieurs d'Apple n'ont toujours rien compris à la sémiologie graphique ; ils ne savent d'ailleurs sans doute pas que ça existe. J'ai vu sur les présentations de le WWDC des fonds d'écrans tellement surchargés qu'on avait du mal à identifier les fenêtres... La gamme des fonds d'écran de couleur unie est d'une pauvreté accablante alors qu'elle devrait être riche (avec des teintes définissables par l'utilisateur). Je comprends qu'ils ne mettent pas tous les autres fonds d'écran à la trappe, compte tenu de la demande ignorante sur ce sujet, mais leur rôle devrait être d'éduquer les utilisateurs, pas de flatter leur vanité,leur mauvais goût, ou leur ignorance.

J'aurai sans doute des choses à rajouter par la suite, mais voilà déjà quelques manifestations de mon énervement.