1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Aqua



Résumé : Aqua est le thème de présentation de l'interface graphique utilisé par Apple ; il se caractérise par sa discrétion et son raffinement, et par une barre de menus tout à fait originale.

Pour apprendre ce qu'est Aqua, voyez l'excellent article en anglais de Wikipedia, et complétez-le avec son homologue en français. Je ne vais pas les singer, je vais seulement essayer de résumer ici, notamment à l'attention de ceux à qui l'anglais donne des boutons, l'essentiel de ce qu'il faut en retenir ; nous y reviendrons à l'occasion dans d'autres pages sur MacPuissanceDix.

Aqua désigne l'aspect que prend l'interface utilisateur du Mac ; son nom vient de la prédominance de la couleur bleue, utilisée sur un fond blanc, qui évoque plus ou moins l'eau ; Aqua représente donc un thème de présentation.

Sorti en 2000 pour remplacer la présentation Platine de Mac OS classique, Aqua a évolué avec la sortie des nouveaux Macs : semi-transparent sur les premiers Macs translucides, puis aluminium brossé avec la généralisation des boîtiers en aluminium, et maintenant une prédominance de tons gris et bleus, très sobre, comme sur cette image du Finder :
Aqua Aspect  La fenêtre est soulignée par une ombre grise en dégradé à droite et en bas, le menu en dégradé est plus clair en haut qu'en bas, la barre latérale (ou plutôt la colonne de gauche) du Finder est en bleu clair (je l'ai en partie rendue floue pour ne pas dévoiler sur Internet tous mes petits -et grands- secrets), les ascenseurs sont dans un bleu varié, dans un cadre arrondi gris varié ; dans la barre d'outils, les icônes d'outils présentent eux aussi une gradation de gris ; tout cela est très complexe et savant en dépit des apparences.


iTunes et iPhoto  Dans certaines applications (iTunes, iPhoto), Apple présente les documents utilisateur sur fond gris plus ou moins foncé, la barre latérale tend vers le bleu ou le gris clair ; les boutons présentent un dégradé de gris ou de couleurs, la sélection est en gris sur iTunes et en bleu sur iPhoto. Autant de petits détails qui montrent le soin apporté par Apple à la présentation, et sa maîtrise du dessin des objets de l'interface graphique.

Aqua, c'est aussi un certain nombre de choix fondamentaux, sur l'aspect et le comportement des principaux éléments de l'interface graphique. La plupart vont être détaillés dans d'autres pages, et ne figurent ici que pour mémoire :
• La plus significative est la barre de menus qui figure en haut de l'écran ; une riche idée d'Apple que cette barre de menus.
• La présentation des fenêtres est plus classique, mais elle appelle quelques remarques qui feront aussi l'objet d'une page dédiée.
• Une riche collection de boutons (à activer ou à définir), de champs et de boîtes de texte, de tableaux et de listes, de menus déroulants, d'indicateurs de temps ou de déroulement fait partie de la boîte à outils mise à la disposition des programmeurs d'applications par Interface Builder. L'utilisation de ces éléments, non seulement simplifie la conception et l'écriture des applications, mais aussi contribue à leur donner un aspect et un comportement uniformes, et à faciliter leur apprentissage. Il en est de même sous Windows et avec la plupart des interfaces graphiques, mais sans le soin apporté par Apple au moindre détail, et sans la facilité de construire l'interface graphique par simple glisser-déposer, grâce à Interface Builder. Voici une illustration des objets proposés dans une version ancienne (2.5.1) d'Interface Builder, car la version actuelle (3.1.) ne permet pas de les afficher de façon aussi claire.
IB tools 
• J'ai déjà montré la qualité d'affichage des fontes de caractères obtenue grâce au framework core text.
• Le Dock est un entrepôt pour les applications et les documents les plus souvent utilisés. Il permet d'y accéder rapidement, sans passer par l'arborescence du système de fichiers. A mon avis, il est mal utilisé par Apple ; je vais bientôt vous expliquer pourquoi.