1. Particularités
    1. Un système Unix BSD
    2. Un noyau Mach
    3. Interface graphique
      1. Le moteur graphique
      2. Aqua
    4. Apple, mode d'emploi
  2. Installation
    1. Les mauvais choix d'Apple
    2. Mes vœux pour 2011...
    3. Préliminaires
      1. Stratégies de mots de passe
      2. Stratégies de disques
      3. Partitionner un disque externe
      4. Cloner Macintosh HD
      5. Partitionner le disque interne
    4. Versions du système
      1. 10.0 : Cheeta
      2. 10.1 : Puma
      3. 10.2 : Jaguar
      4. 10.3 : Panther
      5. 10.4 : Tiger
      6. 10.5 : Léopard
      7. 10.6 : Snow Léopard
        1. Mon installation
        2. Premières impressions
        3. Un Dock sinistre
        4. Cafouillages
      8. 10.7 : Lion
        1. Premières réactions (1)
        2. Premières réactions (2)
        3. Réinstallation de Lion
        4. Nouvelles réactions sur Lion (3)
        5. XCode 4
        6. Les mensonges de Lion
        7. Les pièges de Lion
        8. Débuter avec Lion
        9. Conserver Lion
        10. Installer Lion
        11. Les mystères de la restauration
    5. Installer le système
      1. Faire une nouvelle installation
        1. Réinstaller SnowLéopard
        2. Réinstaller Leopard
        3. Réinstaller Tiger
        4. Cloner le système
        5. L'assistant migration
      2. Personnaliser
        1. Compléments d'Apple
        2. Les must d'Internet
        3. Configurer Media
        4. Créez les comptes utilisateurs
        5. Ré-installez vos données
  3. Eléments de Mac OS X
    1. Le bureau
      1. Ouverture d'une session
      2. Pas de fond d'écran
      3. Rien sur le bureau
      4. Bien disposer le Dock
      5. La fenêtre du Mac
      6. Le menu du Mac
      7. Le clavier du Mac
      8. Les raccourcis clavier
      9. Les services
      10. Capture d'écran
      11. Spaces
    2. Le Finder
      1. Système de fichiers
      2. Les permissions
      3. ZFS c'est fini...
      4. ZFS sans Apple
        1. Retour sur les systèmes de fichiers
        2. Les insuffisances de HFS+
        3. Les atouts de ZFS
        4. macZFS
          1. Devenez root
          2. Préparez le travail
          3. Installez maczfs
      5. Les présentations
      6. Réglages du Finder
      7. Les problèmes du Finder
      8. Le Finder Spatial
      9. Un autre Finder ?
      10. Spotlight
      11. URLs de fichiers
    3. Les outils
      1. Gestion des couleurs
      2. Gestion du texte
      3. Les dictionnaires
      4. Exposé
      5. Dashboard
      6. Configuration audio
      7. La console
      8. Le terminal
      9. Trousseau d'accès
      10. Utilitaire de disques
  4. Les applications
    1. Aperçu
      1. Mode graphique
        1. La barre d'outils
        2. Les sélections
        3. Réglages de couleurs
        4. Pot pourri graphique
      2. Mode PDF
        1. Copier/coller
        2. Les annotations
        3. Pot pourri PDF
    2. Mail
  5. Sauvegardez...
    1. Formes de sauvegarde
    2. Que sauvegarder ?
    3. Outils de sauvegarde
      1. Time Machine
      2. CCC
      3. SuperDuper
    4. Le système
    5. Les données utilisateurs
    6. La médiathèque

Unix



Résumé : Après 40 ans d'existence, Unix reste un système d'exploitation parfaitement adapté à l'évolution des processeurs multicœurs et au défi sécuritaire, en raison des choix fondamentaux faits lors de sa conception initiale.

Unix est un système d'exploitation, c'est à dire un logiciel qui gère les ressources disponibles sur un ordinateur, et les met à la disposition des applications et des utilisateurs. En tant que tel, Unix se distingue de Windows par le fait qu'il est bien plus ancien (1969), et qu'il a été conçu dès le départ avec des préoccupations de sécurité et d'efficacité dans un environnement multi-tâches et multi-utilisateurs. Dans le monde Windows, il a fallu attendre Window NT (1993) pour disposer d'un système multi-tâches, géré d'une autre façon (virtualisation, pas de communication interprocessus).

Grâce à sa conception initiale très pertinente, Unix a su résister au temps ; né il y a 40 ans, il reste parfaitement adapté aux techniques informatiques actuelles.
- il utilise une définition élargie du fichier, qui permet d'y associer des périphériques autres que les disques (clavier, imprimante, réseau). Sous Unix, toutes les ressources constituent des fichiers !
- il gère des fils d'exécution élémentaires (les threads) qui communiquent entre eux grâce à IPC ; cette technique s'est révélée très efficace avec les interfaces utilisateurs graphiques, et prend tout son sens avec les processeurs multicœurs.
- chaque ressource (fichier) dispose d'un ensemble de droits d'accès (propriétaire, groupe, autres) pour plusieurs actions possibles (lecture, écriture, exécution) ; cela rend le système très sûr, car un fichier bien protégé peut très difficilement être modifié sans les droits d'accès dont dispose son propriétaire.
- il fonctionne traditionnellement avec une Interface en Ligne de Commandes (ILC, CLI en anglais) très riche et puissante, qui permet d'enchaîner des actions élémentaires et de les programmer à l'aide d'un langage de script.
- il s'accompagne d'une bibliothèque de logiciels gigantesque, très largement open-source, réutilisable sur la plupart des systèmes informatiques grâce à une simple compilation des sources.

L'Unix utilisé par Mac OS X est d'origine BSD : des systèmes réputés très robustes et très sûrs, en particulier pour la gestion des protocoles internet .