1. Bienvenue
    1. Pourquoi MacPuissanceDix
    2. Comment butiner ?
    3. Conventions d'écriture
    4. Construction du site
    5. hebdo_retro
      1. hebdo 2009
      2. hebdo 2010_S1
      3. hebdo 2010_S2
      4. hebdo 2011_S1
      5. hebdo 2011_S2
      6. hebdo 2012_S1
      7. hebdo 2012_S2
      8. hebdo 2013_S2
  2. A propos d'Apple
    1. 2012 : le bilan d'Apple
    2. Où va Apple
    3. Hommage à Steve Jobs
    4. Où en est Apple ?
    5. Mes vœux pour 2011
    6. La gamme des Macs
  3. Partager l'expérience
    1. Les premiers pas
    2. Télédétection sur micro-ordinateur
    3. L'informatique Pour Tous
    4. Le tournant de l'informatique
  4. De Qui ?
    1. Conseils aux séniors
    2. Conseils aux débutants
    3. Conseils aux basculeurs

L’informatique pour tous



Résumé : Ma participation très active au Plan Informatique pour Tous (IPT) à l'Université.


A partir de 1982, quelques micro-ordinateurs (quelques Apple II, puis des Vic 20 et des Commodore 64 sont mis à la disposition des étudiants (et pas seulement des enseignants-chercheurs), et les techniques informatiques (programmation, cartographie automatique) s’inscrivent dans le cursus des études de Géographie de Rouen. A la rentrée 1986, une dotation de 8 Bull Micral 30 intervient dans le cadre du plan Informatique Pour Tous (IPT). C’est le début d’une aventure qui va beaucoup m’occuper jusqu’à ma démission de cette responsabilité en 1994, pour protester contre le manque de moyens attribués par l’Université.

Très vite, d’autres départements que la géographie sont demandeurs, et avec un faible budget, il faut faire beaucoup : sans aucune aide, j’assure moi-même l’assemblage des ordinateurs et leur maintenance, et même l’aménagement des salles informatiques et la fabrication des tables ! Un travail épuisant, qui s’ajoute aux tâches d’enseignement, et compromet celles de recherche. Il aura fallu 9 ans pour que je jette l’éponge, après des promesses non tenues ; quelques mois après, mon successeur se voyait attribuer 2 postes de techniciens à temps plein.

A cette époque, le retard de l’Université se mesure aussi à celui du réseau : piloté par le centre de calcul, ethernet met beaucoup de temps à franchir la rue qui sépare la fac de Sciences de celle des Lettres, et ne s’installe dans les labos et dans les bureaux qu’à partir de 1995. Très récemment, la Chambre Régionale des Comptes de Haute Normandie a émis un rapport très critique sur la gestion de l’Université de Rouen ; elle semble avoir mis beaucoup de temps à s’en apercevoir.