1. John Siracusa
    1. Mountain Lion
      1. Introduction
      2. Achat et installation
      3. Changements d'interface (1)
      4. Changements d'interface (2)
      5. Changements d'interface (3)
      6. Applications (1)
      7. Applications (2)
      8. Applications (3)
      9. Applications (4)
      10. Applications (5)
      11. iCloud(1)
      12. iCloud(2)
      13. iCloud(3)
      14. Gatekeeper(1)
      15. Gatekeeper(2)
      16. Retina et HiDPI
      17. Fourre-tout (1)
      18. Fourre-tout (2)
      19. Fourre-tout (3)
      20. Fourre-tout (4)
      21. Fourre-tout (5)
      22. Fourre-tout (6)
      23. Recommandations
      24. Deux pères, un fils
    2. Lion
      1. Introduction
      2. Installation
      3. Revoir les fondamentaux
      4. Redimensionnement des fenêtres
      5. Et voici pour les cinglés
      6. La gestion des fenêtres
      7. Le modèle de document
      8. le modèle des processus
      9. Les éléments internes (1)
      10. Les éléments internes (2)
      11. ARC
      12. Le système de fichiers
      13. Ses modifications dans Lion
      14. Documents, résolution
      15. Le Finder
      16. Mail, Safari
      17. Fourre tout (1)
      18. Fourre tout (2)
      19. Recommendations
    3. Snow Leopard
      1. Introduction
      2. Le ticket d'entrée
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Détails internes
      6. Quick Time X
      7. Système de fichiers
      8. Faire plus avec plus
      9. LLVM et Clang
      10. Les blocs
      11. Concurrence
      12. Grand Central Dispatch
      13. Asynchronicité
      14. Open CL
      15. La différence...
      16. Quick Time Player
      17. Le Dock
      18. Le Finder
      19. Exchange
      20. Performances
      21. Fourre tout (1)
      22. Fourre tout (2)
      23. Le futur
    4. Leopard
      1. Introduction
      2. L'héritage
      3. Nouvel aspect 1
      4. Nouvel aspect 2
      5. Le noyau
      6. 64 bits
      7. FS Events
      8. Core animation
      9. Quartz GL
      10. Core UI
      11. Détails internes
      12. Le Finder
      13. Le Dock
      14. Time Machine
      15. Performances
      16. Pot pourri
      17. Demain
    5. Tiger
      1. Introduction
      2. Retour sur le passé
      3. Nouvel aspect de Tiger
      4. Mises à jour du noyau
      5. Le lancement
      6. Les méta-données
      7. Attributs étendus
      8. Listes de contrôle d'accès
      9. Spotlight 1
      10. Spotlight 2 : analyse et potentiel
      11. Types de fichiers
      12. Méta-données : la fin
      13. Quartz
      14. Quartz 2D Extreme
      15. Core Image
      16. La vidéo sous Tiger
      17. Dashboard
      18. Le Finder
      19. Les performances
      20. Pot pourri
      21. Conclusion
    6. Panther
      1. Introduction
      2. Les précédents
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Performances
      6. Changement rapide d'utilisateur
      7. Gestion des fenêtres
      8. Exposé
      9. Le Finder
      10. Performance du Finder
      11. Toujours le même
      12. Safari
      13. XCode
      14. Conclusion
    7. Jaguar
      1. Introduction
      2. Le nom
      3. L'installation
      4. Modifications d'Unix
      5. Dévelopeurs...
      6. Quoi de neuf
      7. Rendezvous
      8. Quartz Extrême
      9. Performance
      10. Compositions
      11. Le Finder
      12. Applications
      13. Sherlock
      14. Le portrait
    8. Puma
      1. Prelude
      2. Introduction
      3. Installation
      4. Réglages système
      5. Performance
      6. Redimensionnement des fenêtres
      7. Utilisation de la mémoire
      8. Diagnostics de mémoire
      9. L'environnement Classique
      10. L'interface Utilisateur
      11. Le Finder
      12. Extensions de fichiers
      13. Divers, conclusion
    9. Cheeta (Mac OS X 10.0)
      1. Qu'est ce que Mac OS X
      2. Installation
      3. Le démarrage
      4. Utilisation de la RAM
      5. Performance
      6. Performance des applications
      7. Stabilité
      8. L'interface utilisateur
      9. Le Finder
      10. Le navigateur du Finder
      11. Le Finder (divers)
      12. L'interface utilisateur
      13. Os X Classique
      14. Système de fichiers
      15. Unix
      16. Applications
      17. Conclusion
    10. Les débuts de MacOsX
      1. 1999 : OSX DP2
      2. 2000 : Quartz et Aqua/a>
      3. Fin de la lune de miel
      4. la première bêta publique
      5. 2001 : Mac OS X 10.0
      6. Un investissement
    11. Finder Spatial
      1. Introduction
      2. Interfaces spatiales
      3. Le Finder spatial
      4. Le concierge
      5. Un nouveau Finder
      6. Le browser
      7. Le browser spatial
      8. Finder et méta-données
      9. Les modèles
      10. Pensées finales

Mac OS X 10.1




2- Introduction.

Note du traducteur : vous remarquerez que beaucoup des liens de cet article ont cessé d'exister ; dans la description des systèmes de test, les liens originaux n'ont donc pas été reportés ; vous pourrez toujours les voir en consultant l' article original. La conférence Seybold s'est tenue à San Francisco du 24 au 28 Septembre 2002, avec une intervention de Steve Jobs sur les nouveautés de Mac OS X 10.1.


Mac OS X 10.1 est sorti le 29 Septembre 2001, mais la date dépend de la définition d'une "livraison". Des CDs de mise à jour ont été proposés gratuitement après la keynote d'Apple à la conférence de Seybold à San Francisco. Les gens qui n'ont pas suivi cette conférence ont plusieurs façons de se mettre à jour. A partir du 25 Septembre, des CDs de mise à jour gratuits ont été proposés dans les Apple Stores et dans quelques magasins de détail mais peuvent être téléchargés par tous les membres d'ADC (il faut s'enregistrer sans frais) sur le site d'Apple. Finalement, les détenteurs de Mac OS X 10.0 peuvent commander une mise à jour complète contenant un CD mac OS 9.2.1, un CD de mise à jour Mac OS X 10.1, et un CD pour les développeurs, qui est disponible pour 19,95 $ chez Apple. La mise à jour 10.1 n'est pas téléchageable gratuitement.

Ainsi, comme je l'ai dit "mise à jour le 29 Septembre" ? Rien n'est simple, semble-t-il, avec Apple par les temps qui courent. Pourtant, vous pouvez être sûr(e) que la mise à jour 10.1 qualifiée de "gratuite" par Apple trouve son chemin partout dans les mains des utilisateurs de Macs, en dépit de la confusion dans la distribution et sur le prix.

Mac OS X 10.1 est la première révision majeure de Mac OS X, le nouveau système d'exploitation d'Apple. Ars technica a suivi Mac OS X depuis la deuxième livraison pour les développeurs en 1999, et ceci est (déjà) mon dixième article dans la série. Les articles précédents sont listés ci-dessous dans l'ordre chronologique inverse, avec les livraisons majeures en gras.
Metadata, le Mac et vous 20-08-2001
Mac OS X 10.0 02-04-2001
MWSF : Mac OS X Post Beta 17-01-2001
Beta publique Mac OS X 03-10-2000
Mac OS X Q&A 20-05-2000
Mac OS X DP4 24-05-2000
Mac OS X D33 : essai, par Water 28-02-2000
Mise à jour Mac OS X : Quartz et Aqua 17-01-2000
Mac OS X DP2 : un aperçu 14-12-1999

Ces articles contiennent des informations de base qui ne seront pas répétées ici (comme la prononciation correcte de Mac OS X). Cet article se concentre sur les modifications entre les versions 10.0 et 10.1.

Steve Jobs a décrit la migration de Mac OS Classique à Mac OS X comme un cadran d'horloge. C'est une transition sur 12 mois, qui commence avec l'apparition de Mac OS X 10.0 il y a six mois, chaque heure sur le cadran représentant un mois. Mac OS X 10.1 est à la moitié et représente six heures dans cette transition. Alors que la version 10.0 était considérée par Apple comme une livraison pour les premiers adeptes, la version 10.1 est destinée à un marché plus grand. Selon Jobs, "c'est une livraison majeure".

Il y a eu quatre mises à jour secondaires entre 10.0 et 10.1. Les versions 10.0.1 à 10.0.4 ont été distribuées par la procédure des mises à jour logicielles sur le site web d'Apple. Entre 10.0 et 10.0.4, de nombreuses bogues ont été éliminées, la maintenance matérielle a été améliorée, et quelques caractéristiques secondaires ont été rajoutées. Mais beaucoup des problèmes critiques de la version 10.0 n'ont pas été résolus, celui de la performance étant le plus ennuyeux, et ceux de l'interface utilisateur venant tout de suite après pour de nombreux utilisateurs.

Dans la communauté, le bouche à oreille, concernant 10.1 s'est concentré sur la performance, si bien qu'un observateur occasionnel peut imaginer que c'est tout ce qu'il y a dans 10.1. Mais il y a au moins un autre changement, qui peut être plus significatif que le gain de performance comme nous le verrons un peu plus tard.

Les systèmes de test de cet article sont les même que ceux utilisés dans les articles précédents (des descriptions plus précises ont été réclamées par les lecteurs) :
G3/400 : un PowerMac G3 400 MHz bleu et blanc version 1 avec 384 Mo de RAM ; un disque dur IBM 12 Go, 5400 tpmn sur le bus AT33 de la carte mère ; une carte PCI ultras SCSI avec un Zip de 100 Mo, un vieux disque dur de 1 Go et un lecteur enregistreur de CD Pextor ; une carte PCI ATA66 avec un disque dur IBM de 45 Go à 7200 tpmn. et un moniteur Apple Studio de 17 pouces.
G4/450 dual : un PowerMac G4 avec deux CPU à 450 MHz, 768 Mo de RAM, un disque dur Quantum Fireball lm de 30 Go à 7200 tpmn sur le bus ATA/66 de la carte mère, un lecteur DVROM, et un moniteur Nex AccuSync 120 de 21 pouces.

Comme précédemment, le G3/300 a été utilisé pour les tests les plus rigoureux, et le G4/450 Dual a servi à des observations de performance plus subjectives et des comparaisons. Les lecteurs réguliers noteront que les deux systèmes ont subit une mise à jour significative de la RAM depuis le rapport sur 10.0 ; voyez la suite.