!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01//EN" "http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd"> Quartz Extrême
  1. John Siracusa
    1. Mountain Lion
      1. Introduction
      2. Achat et installation
      3. Changements d'interface (1)
      4. Changements d'interface (2)
      5. Changements d'interface (3)
      6. Applications (1)
      7. Applications (2)
      8. Applications (3)
      9. Applications (4)
      10. Applications (5)
      11. iCloud(1)
      12. iCloud(2)
      13. iCloud(3)
      14. Gatekeeper(1)
      15. Gatekeeper(2)
      16. Retina et HiDPI
      17. Fourre-tout (1)
      18. Fourre-tout (2)
      19. Fourre-tout (3)
      20. Fourre-tout (4)
      21. Fourre-tout (5)
      22. Fourre-tout (6)
      23. Recommandations
      24. Deux pères, un fils
    2. Lion
      1. Introduction
      2. Installation
      3. Revoir les fondamentaux
      4. Redimensionnement des fenêtres
      5. Et voici pour les cinglés
      6. La gestion des fenêtres
      7. Le modèle de document
      8. le modèle des processus
      9. Les éléments internes (1)
      10. Les éléments internes (2)
      11. ARC
      12. Le système de fichiers
      13. Ses modifications dans Lion
      14. Documents, résolution
      15. Le Finder
      16. Mail, Safari
      17. Fourre tout (1)
      18. Fourre tout (2)
      19. Recommendations
    3. Snow Leopard
      1. Introduction
      2. Le ticket d'entrée
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Détails internes
      6. Quick Time X
      7. Système de fichiers
      8. Faire plus avec plus
      9. LLVM et Clang
      10. Les blocs
      11. Concurrence
      12. Grand Central Dispatch
      13. Asynchronicité
      14. Open CL
      15. La différence...
      16. Quick Time Player
      17. Le Dock
      18. Le Finder
      19. Exchange
      20. Performances
      21. Fourre tout (1)
      22. Fourre tout (2)
      23. Le futur
    4. Leopard
      1. Introduction
      2. L'héritage
      3. Nouvel aspect 1
      4. Nouvel aspect 2
      5. Le noyau
      6. 64 bits
      7. FS Events
      8. Core animation
      9. Quartz GL
      10. Core UI
      11. Détails internes
      12. Le Finder
      13. Le Dock
      14. Time Machine
      15. Performances
      16. Pot pourri
      17. Demain
    5. Tiger
      1. Introduction
      2. Retour sur le passé
      3. Nouvel aspect de Tiger
      4. Mises à jour du noyau
      5. Le lancement
      6. Les méta-données
      7. Attributs étendus
      8. Listes de contrôle d'accès
      9. Spotlight 1
      10. Spotlight 2 : analyse et potentiel
      11. Types de fichiers
      12. Méta-données : la fin
      13. Quartz
      14. Quartz 2D Extreme
      15. Core Image
      16. La vidéo sous Tiger
      17. Dashboard
      18. Le Finder
      19. Les performances
      20. Pot pourri
      21. Conclusion
    6. Panther
      1. Introduction
      2. Les précédents
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Performances
      6. Changement rapide d'utilisateur
      7. Gestion des fenêtres
      8. Exposé
      9. Le Finder
      10. Performance du Finder
      11. Toujours le même
      12. Safari
      13. XCode
      14. Conclusion
    7. Jaguar
      1. Introduction
      2. Le nom
      3. L'installation
      4. Modifications d'Unix
      5. Dévelopeurs...
      6. Quoi de neuf
      7. Rendezvous
      8. Quartz Extrême
      9. Performance
      10. Compositions
      11. Le Finder
      12. Applications
      13. Sherlock
      14. Le portrait
    8. Puma
      1. Prelude
      2. Introduction
      3. Installation
      4. Réglages système
      5. Performance
      6. Redimensionnement des fenêtres
      7. Utilisation de la mémoire
      8. Diagnostics de mémoire
      9. L'environnement Classique
      10. L'interface Utilisateur
      11. Le Finder
      12. Extensions de fichiers
      13. Divers, conclusion
    9. Cheeta (Mac OS X 10.0)
      1. Qu'est ce que Mac OS X
      2. Installation
      3. Le démarrage
      4. Utilisation de la RAM
      5. Performance
      6. Performance des applications
      7. Stabilité
      8. L'interface utilisateur
      9. Le Finder
      10. Le navigateur du Finder
      11. Le Finder (divers)
      12. L'interface utilisateur
      13. Os X Classique
      14. Système de fichiers
      15. Unix
      16. Applications
      17. Conclusion
    10. Les débuts de MacOsX
      1. 1999 : OSX DP2
      2. 2000 : Quartz et Aqua/a>
      3. Fin de la lune de miel
      4. la première bêta publique
      5. 2001 : Mac OS X 10.0
      6. Un investissement
    11. Finder Spatial
      1. Introduction
      2. Interfaces spatiales
      3. Le Finder spatial
      4. Le concierge
      5. Un nouveau Finder
      6. Le browser
      7. Le browser spatial
      8. Finder et méta-données
      9. Les modèles
      10. Pensées finales

Mac OS X 10.2 : Jaguar (10)




S'amuser avec la composition

Il y a un certain nombre de choses amusantes que vous pouvez faire pour utiliser la puissance de Quartz Extrême :
Valider la "cloche visuelle". L'onglet "Audition" du panneau de préférences Accès universel a une option pour faire clignoter l'écran quand un signal sonore d'alerte retentit. Ce qui se passe, en fait, est que le bureau passe rapidement à un gris clair, puis revient à la normale
Faites varier votre fond d'écran toutes les cinq secondes. Quand QE est fonctionnel, les fonds d'écran se modifient en fondu enchaîné.
Tout rendre transparent sans bonne raison. Les fenêtres du terminal sont un vieux truc, mais à l'aide d'un utilitaire amusant, n'importe quelle fenêtre peut être rendue transparente.
Lancer un économiseur d'écran sur votre bureau. Il y a une poignée d'applications graphiques qui feront cela pour vous. Je trouve plus simple de lancer cette commande :

/System/Library/Frameworks/ScreenSaver.framework/Resources/ ScreenSaverEngine.app/Contents/MacOS/ScreenSaverEngine -background

(Le tout sur une seule ligne, et sans espace)

Evidemment, j'en ai fait un alias, plutôt que de retaper la même ligne à chaque fois. (Laissé à titre d'exercice pour le lecteur, et tout le tintouin). Il y a même un drapeau "-module..." qui vous permet de choisir quel module de sauvegarde d'écran lancer. Beaucoup des sauvegardes proposées sont bien, mais le coup de grâce est ...
Des poissons sur votre bureau. Marine Aquarium (1) est la meilleure sauvegarde d'écran en forme d'aquarium que j'aie vue, et elle est absolument fabuleuse sur le bureau où vous pouvez voir l'animation des cercles paresseux des poissons par derrière vos fenêtres.

La plupart de ces petits amusements sont attirants parce qu'ils fonctionnent en douceur. Comme la plupart fonctionnent sans QE, l'occupation en terme de CPU peut être excessive. Il n'y a rien de bien avec des taux de rafraîchissement insuffisants et un système limité par le CPU. Avec Quartz Extrême, il y a encore une forte pression CPU pour les items les plus complexes (par exemple l'économiseur d'écran aux poissons), mais l'essentiel est fait pas le GPU. Il m'a été effectivement possible de travailler confortablement toute la journée sur le G4/800 avec des poissons nageant gentiment sur mon bureau.

figure

Oui, ça ne sert à rien...

Et maintenant, fin les jeux et les amusements. Retour au moulin.

L'interface utilisateur

Il n'y a pas de modifications excessives de l'interface utilisateur de Mac OS X sous Jaguar, mais il y a beaucoup d'améliorations secondaires. Le Dock est presque ce qu'il était sous 10.1, mais il a perdu sa bordure. C'est maintenant un simple rectangle uniformément transparent.

figure

Les widgets aqua pour les boutons, les menus pop-up, les glissières, et une poignée d'autres contrôles ont été re-dessinés de façon subtile. L'image ci-dessous montre leur nouvel aspect. En déplaçant votre souris sur l'image, elle doit changer pour montrer l'aspect ancien (note du traducteur : cela ne fonctionne plus, même sur la page d'origine ; j'ai donc juxtaposé l'aspect ancien et le nouveau pour qu'on puisse se rendre compte).

figure

A propos des changements qui améliorent les choses, certains éléments transparents de l'interface sont maintenant un tantinet plus opaques sous Jaguar. L'image ci-dessous montre un menu déroulant sous Jaguar. Comme dans l'exemple précédent, le déplacement de la souris doit basculer entre l'aspect nouveau et l'ancien sous 10.1 (note du traducteur : même remarque que précédemment ; mais cette fois l'énorme séparation blanche entre les deux images est liée aux marges excessives imposées par Aperçu pour des images de petite taille ; je n'ai pas eu le courage de revenir à Tiger pour obtenir une meilleure juxtaposition d'image. Une bonne illustrations des dérives malheureuses de Mac OS X).

figure

Les deux menus sont affichés sur un bureau noir. La différence est faible, mais notable. Grâce à sa plus forte opacité, le menu de Jaguar est plus blanc et offre un meilleur contraste. Les dialogues en feuille semblent être aussi légèrement plus opaques sous Jaguar, mais les barres de titre des fenêtres inactives sont restées sans changement.

Parmi les autres modifications d'aspect, la présentation en "métal brossé" est devenue un style de présentation officiellement supporté sous Jaguar. Elle est maintenant incorporée dans l'OS et peut être utilisée par les développeurs tiers en cliquant sur une boîte à cocher.

figure

Une nouvelle fenêtre avec texture est juste à une portée de clic.

Le nom officiel pour cet aspect est une fenêtre "texturée", ce qui implique peut-être que la texture pourrait changer dans le futur (pourquoi pas un aspect de paille tressée ?) En fait, Apple a délicatement changé l'aspect de métal brossé déjà plusieurs fois depuis son démarrage raté (1) dans QuickTime Player 4 jusqu'à arriver aux applications sur le thème métal d'aujourd'hui.

Mais quelles sortes d'applications doivent utiliser le nouvel aspect "texturé" ? Le Guide de l'interface utilisateur Aqua (1) dit ceci sur le sujet :

Le style de fenêtre texturée a été conçu pour être utilisé spécifiquement (et est adapté) pour des applications qui fournissent une interface à un périphérique numérique, comme un appareil photo, ou une interface pour gérer des données partagées avec des périphériques numériques comme l'application Carnet d'Adresse.

Ce style peut aussi être approprié pour des applications qui cherchent à re-créer un périphérique physique familier, comme une application de calculette par exemple. Evitez les fenêtres texturées pour des applications ou des utilitaires qui ne sont pas associés à des périphériques numériques ou à des données associées à ceux-ci.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que la description du domaine applicable du style texturé est si vague que presque n'importe quelle application peut s'y qualifier. Et comme nous le verrons bientôt, Apple n'a aucun problème pour étendre les règles aussi.

L'adoption officielle de ce nouvel aspect de fenêtre est un peu embarrassant. D'abord j'ai pensé que le métal brossé était un effort d'Apple pour inverser les relations traditionnelles entre l'OS et l'application. Peut-être que cela fait encore partie du plan, mais je crois que les vagues restrictions sur quand et où utiliser un aspect métallique vont se retourner contre Apple. La prolifération de l'aspect métal brossé dilue sa valeur comme outil de différenciation. En fait, il y a déjà un utilitaire capable de transforment n'importe quelle application en un monstre en métal brossé. Ce sera intéressant de voir ce qui va se passer.

Pour changer, les boîtes de dialogue Ouvrir et Enregistrer dans Jaguar ne pâtissent plus des bogues les plus méchantes qu'on trouvait dans les premières versions de Mac OS X, mais je trouve encore qu'il est difficile et rageant de naviguer rapidement (et parfois, de naviguer tout court) à l'aide du clavier. Il n'est pas toujours évident de savoir "où je suis" dans la vue en colonne, ce qui rend difficile la détermination de ce qui va arriver si je frappe une touche. Je trouve aussi que le défilement horizontal de la vue en colonnes est beaucoup moins efficace que le menu pop-up utilisé pour afficher la hiérarchie du système de fichiers dans les boîtes de dialogue Ouvrir et Enregistrer de Mac OS classique, et pour naviguer dedans. Il reste beaucoup d'espace pour des améliorations dans cet élément d'interface.

Je suis content de dire que la très petite (mais très ennuyeuse) bogue qui provoquait la disparition du point d'insertion quand on le déplaçait à l'aide les flèches a été corrigée sous Jaguar. La correction affecte tous les champs de texte standard, parout dans l'OS. Whaou !

Les méta-données du système de fichiers , l'affichage des noms de fichiers, et l'association des applications restent plus ou moins dans le même état pitoyable. Il y a quelques changements mineurs, comme l'addition d'un item de menu "Ouvrir avec", mais fondamentalement, les choses restent semblables. Le changement de nom d'un fichier reste une opération dangereuse. Les extensions de noms de fichier sont encore indispensables pour tous les fichiers créés sous Mac OS X. Les extensions cachées des fichiers "intelligents " sont plus incompréhensibles que jamais, et sont toujours autorisées par défaut. Et le reste à l'avenant. Vous savez où en trouver plus, et vous savez ce que vous pouvez faire.

(1) Lien disparu...