1. John Siracusa
    1. Mountain Lion
      1. Introduction
      2. Achat et installation
      3. Changements d'interface (1)
      4. Changements d'interface (2)
      5. Changements d'interface (3)
      6. Applications (1)
      7. Applications (2)
      8. Applications (3)
      9. Applications (4)
      10. Applications (5)
      11. iCloud(1)
      12. iCloud(2)
      13. iCloud(3)
      14. Gatekeeper(1)
      15. Gatekeeper(2)
      16. Retina et HiDPI
      17. Fourre-tout (1)
      18. Fourre-tout (2)
      19. Fourre-tout (3)
      20. Fourre-tout (4)
      21. Fourre-tout (5)
      22. Fourre-tout (6)
      23. Recommandations
      24. Deux pères, un fils
    2. Lion
      1. Introduction
      2. Installation
      3. Revoir les fondamentaux
      4. Redimensionnement des fenêtres
      5. Et voici pour les cinglés
      6. La gestion des fenêtres
      7. Le modèle de document
      8. le modèle des processus
      9. Les éléments internes (1)
      10. Les éléments internes (2)
      11. ARC
      12. Le système de fichiers
      13. Ses modifications dans Lion
      14. Documents, résolution
      15. Le Finder
      16. Mail, Safari
      17. Fourre tout (1)
      18. Fourre tout (2)
      19. Recommendations
    3. Snow Leopard
      1. Introduction
      2. Le ticket d'entrée
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Détails internes
      6. Quick Time X
      7. Système de fichiers
      8. Faire plus avec plus
      9. LLVM et Clang
      10. Les blocs
      11. Concurrence
      12. Grand Central Dispatch
      13. Asynchronicité
      14. Open CL
      15. La différence...
      16. Quick Time Player
      17. Le Dock
      18. Le Finder
      19. Exchange
      20. Performances
      21. Fourre tout (1)
      22. Fourre tout (2)
      23. Le futur
    4. Leopard
      1. Introduction
      2. L'héritage
      3. Nouvel aspect 1
      4. Nouvel aspect 2
      5. Le noyau
      6. 64 bits
      7. FS Events
      8. Core animation
      9. Quartz GL
      10. Core UI
      11. Détails internes
      12. Le Finder
      13. Le Dock
      14. Time Machine
      15. Performances
      16. Pot pourri
      17. Demain
    5. Tiger
      1. Introduction
      2. Retour sur le passé
      3. Nouvel aspect de Tiger
      4. Mises à jour du noyau
      5. Le lancement
      6. Les méta-données
      7. Attributs étendus
      8. Listes de contrôle d'accès
      9. Spotlight 1
      10. Spotlight 2 : analyse et potentiel
      11. Types de fichiers
      12. Méta-données : la fin
      13. Quartz
      14. Quartz 2D Extreme
      15. Core Image
      16. La vidéo sous Tiger
      17. Dashboard
      18. Le Finder
      19. Les performances
      20. Pot pourri
      21. Conclusion
    6. Panther
      1. Introduction
      2. Les précédents
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Performances
      6. Changement rapide d'utilisateur
      7. Gestion des fenêtres
      8. Exposé
      9. Le Finder
      10. Performance du Finder
      11. Toujours le même
      12. Safari
      13. XCode
      14. Conclusion
    7. Jaguar
      1. Introduction
      2. Le nom
      3. L'installation
      4. Modifications d'Unix
      5. Dévelopeurs...
      6. Quoi de neuf
      7. Rendezvous
      8. Quartz Extrême
      9. Performance
      10. Compositions
      11. Le Finder
      12. Applications
      13. Sherlock
      14. Le portrait
    8. Puma
      1. Prelude
      2. Introduction
      3. Installation
      4. Réglages système
      5. Performance
      6. Redimensionnement des fenêtres
      7. Utilisation de la mémoire
      8. Diagnostics de mémoire
      9. L'environnement Classique
      10. L'interface Utilisateur
      11. Le Finder
      12. Extensions de fichiers
      13. Divers, conclusion
    9. Cheeta (Mac OS X 10.0)
      1. Qu'est ce que Mac OS X
      2. Installation
      3. Le démarrage
      4. Utilisation de la RAM
      5. Performance
      6. Performance des applications
      7. Stabilité
      8. L'interface utilisateur
      9. Le Finder
      10. Le navigateur du Finder
      11. Le Finder (divers)
      12. L'interface utilisateur
      13. Os X Classique
      14. Système de fichiers
      15. Unix
      16. Applications
      17. Conclusion
    10. Les débuts de MacOsX
      1. 1999 : OSX DP2
      2. 2000 : Quartz et Aqua/a>
      3. Fin de la lune de miel
      4. la première bêta publique
      5. 2001 : Mac OS X 10.0
      6. Un investissement
    11. Finder Spatial
      1. Introduction
      2. Interfaces spatiales
      3. Le Finder spatial
      4. Le concierge
      5. Un nouveau Finder
      6. Le browser
      7. Le browser spatial
      8. Finder et méta-données
      9. Les modèles
      10. Pensées finales

Mac OS X 10.4 Tiger

La dernière livraison de Mac OS X est prête. Tiger apporte tout un ensemble d'améliorations et de nouvelles caractéristiques à mac OS X. John Siracusa passe en revue cette nouvelle version dans son style habituel.

Introduction




Au début de Novembre 2003, je commençais mon compte-rendu de Mac OS X 10.3 Panther par quelques considérations sur le cycle des livraisons de l'OS d'Apple.

C'est étrange d'être passé d'années d'incertitudes et de vaporware à une production régulière annuelle pour les livraisons majeures du système d'exploitation d'Apple. Est-ce que je peux réellement accepter de payer 129 $ chaque année, pour la version suivante de Mac OS X ? Pire : est-ce-que je souhaite vraiment être confronté avec les inévitables tracas de la mise à jour, et à une collection de bogues associée à la version 10.x.0 tous les ans ? Est-ce que cela vaut le coup, ou est-ce qu'une livraison majeure tous les ans, c'est trop, et trop souvent ?

A la fin, je concluais que c'était convenable pour des livraisons annuelles, mais qu'un arrangement pour les utilisateurs "normaux" serait bienvenu.

S'il doit y avoir une réaction de la part des utilisateurs, elle ne démarrera pas de moi. Je pense que Panther justifie le prix, Mais je considère ce prix comme un investissement pour le futur de Mac OS X - quelque chose en quoi je crois fortement. Cependant, je ne suis probablement pas un utilisateur typique. Si Apple veut faciliter le consensus d'une plus grande communauté Macintosh, un prix de mise à jour approprié serait un bon démarrage. Avec un rythme de livraison annuel, cela revient à une simple réduction de prix, mais dans ce cas, qu'il en soit ainsi.

J'étais tellement convaincu du caractère inévitable et de l'importance d'une révision annuelle de Mac OS X que je n'ai jamais imaginé la possibilité qu'une remise sur cette taxe de 129 $ pour Mac OS X pourrait venir d'une attente plus longue de six mois, pour la version 10.4. "Remettons cela tous les ans", c'étaient mes paroles exactes à la fin du compte-rendu de Panther.

Et nous voilà maintenant, dix huit mois et six jours plus tard, qui pouvons finalement prendre connaissance de Mac OS 10.4, Tiger. Les utilisateurs de Windows qui attendent pour Longhorn ne seront peut-être pas compatissants, mais une attente plus longue pour Tiger, c'est quelque chose de nouveau pour les utilisateurs de Mac OS X.

La gestation plus longue de Tiger ne signifie pourtant pas que le taux de changements s'est ralenti. Tiger inclut des mises à jour qui sont au moins deux fois plus importantes que n'importe quelle mise à jour précédente. Mac OS X en est maintenant arrivé au point où des améliorations significatives réclament un investissement en temps plus grand. En ce qui concerne le cœur de l'OS, la plupart des fruits qui se trouvaient en bas ont été récoltés. Maintenant, il est temps pour Apple de s'atteler au travail réel d'améliorer Mac OS X.

Tiger représente aussi une étape significative dans le processus de développement de Mac OS X. Apple a promis aux développeurs qu'il n'y aurait "pas d'interruption des APIs dans un avenir prévisible". A partir de Tiger, Apple va rajouter de nouvelles APIs à Mac OS X, mais ne va pas modifier les APIs existantes au point de les rendre incompatibles. Cela ne fut pas le cas pendant les quatre premières années du développement de Mac OS X, et les développeurs Mac ont souvent eu à se démener pour que leurs applications continuent à tourner après chaque nouvelle mise à jour majeure.

En dépit des ses racines plongeant dans NeXTSTEP, Mac OS X est encore un système d'exploitation très jeune. La plupart des technologies qui le rendent intéressant et unique sont en fait des nouveautés chez Apple : Quarts, Core Audio, IOKit, Core Foundation. Les dépendances venues de NeXT et de Mac OS ont aussi beaucoup évolué : Quick Time, Carbon, Cocoa.

Il est tentant de dire que Tiger marque la fin de l'enfance de Mac OS X, mais je crois que c'est aller trop loin. Une analogie plus précise, serait que les versions 10.0 à 10.3 représentent le quatrième trimestre pour le bébé d'Apple, une expression utilisée pour décrire les trois premiers mois de la vie de l'homme, pendant lesquels le bébé s'habitue à la vie extra utérine. Comme tout parent le sait (oui, j'en suis un), ce n'est pas une période facile de la vie, ni pour le bébé, ni pour les parents.

Cela a été un rude voyage, mais nous l'avons accompli sans casse : Apple, Mac OS X et des utilisateurs Mac partout. Tiger a débarqué. Voyons ce que peut faire ce bébé.