1. John Siracusa
    1. Mountain Lion
      1. Introduction
      2. Achat et installation
      3. Changements d'interface (1)
      4. Changements d'interface (2)
      5. Changements d'interface (3)
      6. Applications (1)
      7. Applications (2)
      8. Applications (3)
      9. Applications (4)
      10. Applications (5)
      11. iCloud(1)
      12. iCloud(2)
      13. iCloud(3)
      14. Gatekeeper(1)
      15. Gatekeeper(2)
      16. Retina et HiDPI
      17. Fourre-tout (1)
      18. Fourre-tout (2)
      19. Fourre-tout (3)
      20. Fourre-tout (4)
      21. Fourre-tout (5)
      22. Fourre-tout (6)
      23. Recommandations
      24. Deux pères, un fils
    2. Lion
      1. Introduction
      2. Installation
      3. Revoir les fondamentaux
      4. Redimensionnement des fenêtres
      5. Et voici pour les cinglés
      6. La gestion des fenêtres
      7. Le modèle de document
      8. le modèle des processus
      9. Les éléments internes (1)
      10. Les éléments internes (2)
      11. ARC
      12. Le système de fichiers
      13. Ses modifications dans Lion
      14. Documents, résolution
      15. Le Finder
      16. Mail, Safari
      17. Fourre tout (1)
      18. Fourre tout (2)
      19. Recommendations
    3. Snow Leopard
      1. Introduction
      2. Le ticket d'entrée
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Détails internes
      6. Quick Time X
      7. Système de fichiers
      8. Faire plus avec plus
      9. LLVM et Clang
      10. Les blocs
      11. Concurrence
      12. Grand Central Dispatch
      13. Asynchronicité
      14. Open CL
      15. La différence...
      16. Quick Time Player
      17. Le Dock
      18. Le Finder
      19. Exchange
      20. Performances
      21. Fourre tout (1)
      22. Fourre tout (2)
      23. Le futur
    4. Leopard
      1. Introduction
      2. L'héritage
      3. Nouvel aspect 1
      4. Nouvel aspect 2
      5. Le noyau
      6. 64 bits
      7. FS Events
      8. Core animation
      9. Quartz GL
      10. Core UI
      11. Détails internes
      12. Le Finder
      13. Le Dock
      14. Time Machine
      15. Performances
      16. Pot pourri
      17. Demain
    5. Tiger
      1. Introduction
      2. Retour sur le passé
      3. Nouvel aspect de Tiger
      4. Mises à jour du noyau
      5. Le lancement
      6. Les méta-données
      7. Attributs étendus
      8. Listes de contrôle d'accès
      9. Spotlight 1
      10. Spotlight 2 : analyse et potentiel
      11. Types de fichiers
      12. Méta-données : la fin
      13. Quartz
      14. Quartz 2D Extreme
      15. Core Image
      16. La vidéo sous Tiger
      17. Dashboard
      18. Le Finder
      19. Les performances
      20. Pot pourri
      21. Conclusion
    6. Panther
      1. Introduction
      2. Les précédents
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Performances
      6. Changement rapide d'utilisateur
      7. Gestion des fenêtres
      8. Exposé
      9. Le Finder
      10. Performance du Finder
      11. Toujours le même
      12. Safari
      13. XCode
      14. Conclusion
    7. Jaguar
      1. Introduction
      2. Le nom
      3. L'installation
      4. Modifications d'Unix
      5. Dévelopeurs...
      6. Quoi de neuf
      7. Rendezvous
      8. Quartz Extrême
      9. Performance
      10. Compositions
      11. Le Finder
      12. Applications
      13. Sherlock
      14. Le portrait
    8. Puma
      1. Prelude
      2. Introduction
      3. Installation
      4. Réglages système
      5. Performance
      6. Redimensionnement des fenêtres
      7. Utilisation de la mémoire
      8. Diagnostics de mémoire
      9. L'environnement Classique
      10. L'interface Utilisateur
      11. Le Finder
      12. Extensions de fichiers
      13. Divers, conclusion
    9. Cheeta (Mac OS X 10.0)
      1. Qu'est ce que Mac OS X
      2. Installation
      3. Le démarrage
      4. Utilisation de la RAM
      5. Performance
      6. Performance des applications
      7. Stabilité
      8. L'interface utilisateur
      9. Le Finder
      10. Le navigateur du Finder
      11. Le Finder (divers)
      12. L'interface utilisateur
      13. Os X Classique
      14. Système de fichiers
      15. Unix
      16. Applications
      17. Conclusion
    10. Les débuts de MacOsX
      1. 1999 : OSX DP2
      2. 2000 : Quartz et Aqua/a>
      3. Fin de la lune de miel
      4. la première bêta publique
      5. 2001 : Mac OS X 10.0
      6. Un investissement
    11. Finder Spatial
      1. Introduction
      2. Interfaces spatiales
      3. Le Finder spatial
      4. Le concierge
      5. Un nouveau Finder
      6. Le browser
      7. Le browser spatial
      8. Finder et méta-données
      9. Les modèles
      10. Pensées finales

Retour sur le passé




Ars Technica a suivi Mac OS X depuis la seconde livraison aux développeurs, en 1999. Les articles précédents, sont organisés dans l'ordre chronologique inverse avec les livraisons publiques majeures en gras.
Mac OS X 10.3 Panther 11/09/2003
Mac OS X 10.2 Jaguar 09/05/2002
Mac OS X 10.1 10/15/2001
Metadata, the Mac and you 8/20/2001
Mac OS X 10.0 4/02/2001
MWSF : Mac OS X Post-Beta 1/17/2001
Mac OS X Public Beta 10/03/2000
Mac OS X 10.3 Q & A 6/20/2000
Mac OS X DP4 5/24/2000
Mac OS X DP3 : Trial by Walter 2/28/2000
Mac OS X Update : Quartz & Aqua 1/17/2000
Mac OS X DP2 :A Preview 12/14/1999

Les articles précédents contiennent des informations qui ne seront pas répétées ici, et des concepts auxquels je vais me référer, mais qui ne seront pas ré-expliqués. En général, il est sain de considérer que toute louange ou critique trouvée dans l'article 10.3 qui n'est ni renforcée, ni infirmée dans cet article continue à être vraie pour 10.4

Mes impressions sur Tiger sont basées sur mon expérience pour l'avoir utilisé sur les matériels suivants :
Dual G5 2 GHz : Un Power Mac G5 Dual 2 GHz, avec 2,5 Go de RAM, une carte vidéo ATI Radéon 9800 Pro avec 128 Mo de VRAM dans un slot 8x AGP, 2 disques durs Serial ATA de 160 Go 7200 TPM, une unité DVD-RW/CD-RW, et un écran Apple Cinema HD de 23 pouces (pas celui en alu).
Dual G5 1,8 GHz : Un Power Mac G5 Dual 1,8 GHz, avec 1,25 Go de RAM, une carte vidéo ATI Radéon 9600 XT avec 128 Mo de VRAM dans un slot 8x AGP, un disque dur Serial ATA de 80 Go 7200 TPM, une unité DVD-RW/CD-RW, et un écran plat CRT Sony E540 21 pouces.
15" Al Book : Le Power Book G4 Aluminium 15 pouces à 1 GHz, dont j'ai fait le compte-rendu dans Ars technica.

Les lecteurs fidèles remarqueront que mon G3/400 bleu et blanc increvable qui avait participé aux cempte-rendus précédents a été remisé. Mon système de test de bas de gamme comprend maintenant un G4 à 1 GHz, avec 512 Mo de RAM, et le système haut de gamme a un second disque dur, et 1 Go de RAM. Je pense que les mises à jour sont satisfaisantes, compte tenu de l'espace de 18 mois entre Panther et Tiger. Je regrette seulement de ne plus avoir le système de test le plus rapide de chez Apple, qui aurait ajouté un tout petit peu plus de légitimité à mes critiques sur les performances.

Question de marque

La promotion des noms de "gros chats", Jaguar, Panther, et maintenant Tiger, comme éléments officiels de la politique de désignation de Mac OS X me conduit à me demander si Apple ne va pas finalement créer un nouvel ensemble de noms de code interne pour ses futurs systèmes. Si cela s'est produit pour Tiger, je n'en sais rien. (D'un autre côté, il y eut "Smeagol" pour la version 10.2.7 sur le G5 uniquement)

L'image de la fourrure abandonnée par l'équipe de marketing de Panther a aussi été rejetée par Tiger. Bien qu'un thème avec un coussin de rayures tigrées ait été utilisé dans les DVD de pré-livraison, et malgré les placards présentés à la WWDC, les seules rayures de tigre que vous pourrez voir dans la livraison officielle sont incorporées dans les images de fond d'écran.

A la place, Tiger se présente avec une version modifiée du thème 'X en métal" introduit avec Panther." Cette fois, les sérifs ont été éliminés. Dans les premières versions, les pattes du X s'étendaient au delà de l'image. Vous pouvez en voir un exemple à gauche ci-dessous. La version à droite est la version définitive.
Tiger

Un autre thème est l'utilisation de points lumineux, une référence évidente à la nouvelle technologie de recherche (Spotlight). Il y a une une nouvelle vidéo d'introduction associée à Spotlight, montrant notre vieil ami, le mot Bienvenue, dans son cortège habituel de langues.

Finalement, voyons à quoi ressemble le dessin de la boîte de mise à jour :

les boîtes de Mac OS X

Les boîtes de Mac OS X : Cheeta/Puma, Jaguar, Panther, Tiger

Et bien, le "X" de Tiger rend le "X" de Panther un peu frêle. Mais l'effet d'éclairage atténue un peu l'aspect "boîte de la mort" qu'avait Panther. D'un autre côté, la section Tiger du site Web d'Apple est beaucoup moins timide pour utiliser du noir partout. La boîte de Tiger n'est pas mal, mais je suis un peu déçu qu'il n'y ait pas eu cette fois de nouveau dessin. Peut-être que des dessins semblables viennent par paire ?

L'installation

Tiger n'est livré que sur un DVD-ROM. C'est une première pour Mac OS X. Pour les utilisateurs qui n'ont pas de lecteur optique capable de lire les DVDs, Apple propose pour 9,95 $ un "programme d'échange de support". Pour en bénéficier, les utilisateurs doivent acheter Tiger, remplir un formulaire, puis le renvoyer à Apple avec leur DVD original et un paiement de 9,95 $ (plus les taxes applicables). C'est plutôt ennuyeux, mais je peux comprendre la décision d'Apple d'en venir à des DVDs. Comme la décision de l'ADB à l'USB que beaucoup d'utilisateurs de Macs ont considérée comme brutale et prématurée, je suis sûr que cela sera oublié depuis longtemps, au moment où Mac OS X 10.5 arrivera.

Il n'y a pas grand chose de nouveau à noter au sujet de l'installation et de la mise en route. Comme les dernières versions de Panther, le processus de mise en route inclut l'utilitaire de recopie des données, qui propose d'importer les comptes des utilisateurs, les réglages du réseau, et les applications depuis un autre Mac connecté à l'aide d'un câble FireWire.

J'ai essayé cette possibilité une fois, en installant une nouvelle machine avec Panther, mais la granularité des choix l'a rendue inutilisable pour moi. Je voulais faire migrer mon compte (préférences, réglages, etc...), mais je ne voulais pas recopier mes documents. Je seul choix proche de ce que je voulais était une migration de tout mon dossier Maison. Avec plus de 100 Go, mon dossier maison seul n'aurait pas tenu sur la machine cible.

Peut-être que mon cas n'est pas typique, mais j'aimerais quand même une option pour faire migrer, disons, seulement mon compte et mon répertoire "Bibliothèque". Malheureusement, Tiger n'offre aucune nouvelle option dans ce domaine.