1. John Siracusa
    1. Mountain Lion
      1. Introduction
      2. Achat et installation
      3. Changements d'interface (1)
      4. Changements d'interface (2)
      5. Changements d'interface (3)
      6. Applications (1)
      7. Applications (2)
      8. Applications (3)
      9. Applications (4)
      10. Applications (5)
      11. iCloud(1)
      12. iCloud(2)
      13. iCloud(3)
      14. Gatekeeper(1)
      15. Gatekeeper(2)
      16. Retina et HiDPI
      17. Fourre-tout (1)
      18. Fourre-tout (2)
      19. Fourre-tout (3)
      20. Fourre-tout (4)
      21. Fourre-tout (5)
      22. Fourre-tout (6)
      23. Recommandations
      24. Deux pères, un fils
    2. Lion
      1. Introduction
      2. Installation
      3. Revoir les fondamentaux
      4. Redimensionnement des fenêtres
      5. Et voici pour les cinglés
      6. La gestion des fenêtres
      7. Le modèle de document
      8. le modèle des processus
      9. Les éléments internes (1)
      10. Les éléments internes (2)
      11. ARC
      12. Le système de fichiers
      13. Ses modifications dans Lion
      14. Documents, résolution
      15. Le Finder
      16. Mail, Safari
      17. Fourre tout (1)
      18. Fourre tout (2)
      19. Recommendations
    3. Snow Leopard
      1. Introduction
      2. Le ticket d'entrée
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Détails internes
      6. Quick Time X
      7. Système de fichiers
      8. Faire plus avec plus
      9. LLVM et Clang
      10. Les blocs
      11. Concurrence
      12. Grand Central Dispatch
      13. Asynchronicité
      14. Open CL
      15. La différence...
      16. Quick Time Player
      17. Le Dock
      18. Le Finder
      19. Exchange
      20. Performances
      21. Fourre tout (1)
      22. Fourre tout (2)
      23. Le futur
    4. Leopard
      1. Introduction
      2. L'héritage
      3. Nouvel aspect 1
      4. Nouvel aspect 2
      5. Le noyau
      6. 64 bits
      7. FS Events
      8. Core animation
      9. Quartz GL
      10. Core UI
      11. Détails internes
      12. Le Finder
      13. Le Dock
      14. Time Machine
      15. Performances
      16. Pot pourri
      17. Demain
    5. Tiger
      1. Introduction
      2. Retour sur le passé
      3. Nouvel aspect de Tiger
      4. Mises à jour du noyau
      5. Le lancement
      6. Les méta-données
      7. Attributs étendus
      8. Listes de contrôle d'accès
      9. Spotlight 1
      10. Spotlight 2 : analyse et potentiel
      11. Types de fichiers
      12. Méta-données : la fin
      13. Quartz
      14. Quartz 2D Extreme
      15. Core Image
      16. La vidéo sous Tiger
      17. Dashboard
      18. Le Finder
      19. Les performances
      20. Pot pourri
      21. Conclusion
    6. Panther
      1. Introduction
      2. Les précédents
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Performances
      6. Changement rapide d'utilisateur
      7. Gestion des fenêtres
      8. Exposé
      9. Le Finder
      10. Performance du Finder
      11. Toujours le même
      12. Safari
      13. XCode
      14. Conclusion
    7. Jaguar
      1. Introduction
      2. Le nom
      3. L'installation
      4. Modifications d'Unix
      5. Dévelopeurs...
      6. Quoi de neuf
      7. Rendezvous
      8. Quartz Extrême
      9. Performance
      10. Compositions
      11. Le Finder
      12. Applications
      13. Sherlock
      14. Le portrait
    8. Puma
      1. Prelude
      2. Introduction
      3. Installation
      4. Réglages système
      5. Performance
      6. Redimensionnement des fenêtres
      7. Utilisation de la mémoire
      8. Diagnostics de mémoire
      9. L'environnement Classique
      10. L'interface Utilisateur
      11. Le Finder
      12. Extensions de fichiers
      13. Divers, conclusion
    9. Cheeta (Mac OS X 10.0)
      1. Qu'est ce que Mac OS X
      2. Installation
      3. Le démarrage
      4. Utilisation de la RAM
      5. Performance
      6. Performance des applications
      7. Stabilité
      8. L'interface utilisateur
      9. Le Finder
      10. Le navigateur du Finder
      11. Le Finder (divers)
      12. L'interface utilisateur
      13. Os X Classique
      14. Système de fichiers
      15. Unix
      16. Applications
      17. Conclusion
    10. Les débuts de MacOsX
      1. 1999 : OSX DP2
      2. 2000 : Quartz et Aqua/a>
      3. Fin de la lune de miel
      4. la première bêta publique
      5. 2001 : Mac OS X 10.0
      6. Un investissement
    11. Finder Spatial
      1. Introduction
      2. Interfaces spatiales
      3. Le Finder spatial
      4. Le concierge
      5. Un nouveau Finder
      6. Le browser
      7. Le browser spatial
      8. Finder et méta-données
      9. Les modèles
      10. Pensées finales

Lion (1)




Introduction




figure

Mac OS X 10.7 a été montré pour la première fois au public en Octobre 2010. La présentation était amoindrie, notamment en comparaison avec le langage ampoulé qui avait accompagné les lancements de l' iPhone ("Apple réinvente le téléphone") et de l' iPad ("un instrument magique et révolutionnaire à un prix incroyable"). Au lieu de cela, Steve Jobs appelait simplement le nouveau système d'exploitation "une vision furtive de l'endroit où nous allons avec Mac OS X".

Derrière Jobs, l'écran affichait les sept premières livraisons majeures de Mac OS X : Cheetah, Puma, Jaguar, Panther, Tiger, Leopard, et Snow Leopard. De telles rétrospectives rapides sont de rigueur (1) à chaque annonce majeure de Mac OS X, mais les observateurs de longue date d'Apple ont ressenti un léger pincement à ce moment là. La marque publique des félins pour désigner Mac OS X n'a commencé qu'avec Jaguar. Les noms de code pour les deux précédentes versions n'étaient pas bien connus en dehors de la communauté des développeurs, et ne faisaient vraiment pas partie du message de marketing officiel d'Apple pour ces livraisons. Pourquoi ramener le thème des félins en première ligne maintenant ?

figure

Steve Jobs présente les sept premières livraisons de Mac OS X sous un format un peu inhabituel.

figure

La réponse vient avec la diapo suivante. La prochaine livraison majeure de Mac OS X s'appellera Lion. Jobs n'a pas fait une annonce fracassante avec ça. Lion est un autre nom de félin, pas vrai ? En quelques secondes, on était sur la diapo suivante, pour laquelle Jobs envoyait le nouveau message de la nouvelle livraison : pas le "roi de la jungle", ou "le plus grand des félins", mais le thème " retour sur le Mac" qui sous-tendait tout l'évènement. Mac OS X avait engendré iOS, et maintenant Apple rapportait les innovations de son système d'exploitation pour mobiles vers Mac OS X.

Apple avait de bonnes raisons d'être intimidée en présentant Lion comme le pinacle de ce que son nom implique. Les deux précédentes livraisons majeures de Mac OS X avaient profondément marqué l'ascension météorique de leur plus jeune jumeau, iOS.

Leopard était arrivé plus tard qu'on l'attendait, et l'année de l'introduction de l'iPhone. Snow Leopard était arrivé de façon mémorable "sans nouvelles caractéristiques", se concentrant à la place sur des améliorations internes et des corrections de bogues. En dépit des explications officielles raisonnables, il était difficile de se départir du sentiment que la plateforme mobile foisonnante d'Apple accaparait les ressources -et détournait l'attention- du Mac.

Dans ce contexte, le nom de Lion commence à prendre des connotations plus sombres. A tout le moins, il sonne comme la fin de la marque des félins - après tout, qu'y a-t-il après le Lion ? Est-ce que ce processus consistant à prendre le meilleur d'iOS et à le rapporter sur la plateforme Mac, n'est pas la première phase d'une complète assimilation ? Lion est-il la fin de la lignée Mac OS X elle-même ?

Mettons de côté les pronostiques pessimistes pour le moment, et considérons Lion comme un produit, pas un présage. Apple attache à Lion plus de 250 nouvelles caractéristiques, ce qui n'atteint pas tout à fait les 300 annoncées avec Léopard, mais je suppose que tout cela dépend de ce que vous considérez comme une "caractéristique" (et ce que le plus veut dire). C'est quand même la livraison la plus significative de Mac OS X depuis de nombreuses années, peut-être la plus significative jamais faite. Bien que le nombre des APIs introduites dans Lion, puisse être inférieur aux standards des livraisons de Tiger et Léopard, les modifications les plus importantes de Lion sont des accélérations radicales des tendances passées. Apple semble fatiguée de tirer les gens, de les pousser et de les exhorter dans le futur ; avec Lion, elle a simplement décidé de vivre sans nous.

Table des matières


Installation


Reconsidérer les fondamentaux

- Le nouvel aspect de Lion
- Les barres de défilement
- Le re-dimensionnement des fenêtres
- L'animation
- Et voici pour les cinglés
- La gestion des fenêtres
- La gestion des applications
- Le modèle de document
- Le modèle de processus
- De la hauteur
- La réalité


Les éléments internes

- La sécurité
- Le bac à sable
- Séparation des privilèges
- Comptage automatique de référence
- Le ramasse miettes
- Gestion de mémoire de Cocoa
- ARC (Automated Reference Count)
- ARC contre Ramasse miettes
- ARC contre le monde
- L'état du système de fichiers
- Ce qui ne va pas avec HFS+
- Les modifications du système de fichiers sous Lion
- Le futur du système de fichiers
- Révision des documents
- Indépendance vis à vis de la résolution


Les applications

- Le Finder
- Mail
- Safari


Fourre-tout

- Les Préférences Système
- L'autocorrection
- TimeMachine pour mobiles
- Le verrouillage d'écran
- Emoji
- Le Terminal
- A propos de ce Mac


Recommandations


Conclusion


(1) en français dans le texte