1. John Siracusa
    1. Mountain Lion
      1. Introduction
      2. Achat et installation
      3. Changements d'interface (1)
      4. Changements d'interface (2)
      5. Changements d'interface (3)
      6. Applications (1)
      7. Applications (2)
      8. Applications (3)
      9. Applications (4)
      10. Applications (5)
      11. iCloud(1)
      12. iCloud(2)
      13. iCloud(3)
      14. Gatekeeper(1)
      15. Gatekeeper(2)
      16. Retina et HiDPI
      17. Fourre-tout (1)
      18. Fourre-tout (2)
      19. Fourre-tout (3)
      20. Fourre-tout (4)
      21. Fourre-tout (5)
      22. Fourre-tout (6)
      23. Recommandations
      24. Deux pères, un fils
    2. Lion
      1. Introduction
      2. Installation
      3. Revoir les fondamentaux
      4. Redimensionnement des fenêtres
      5. Et voici pour les cinglés
      6. La gestion des fenêtres
      7. Le modèle de document
      8. le modèle des processus
      9. Les éléments internes (1)
      10. Les éléments internes (2)
      11. ARC
      12. Le système de fichiers
      13. Ses modifications dans Lion
      14. Documents, résolution
      15. Le Finder
      16. Mail, Safari
      17. Fourre tout (1)
      18. Fourre tout (2)
      19. Recommendations
    3. Snow Leopard
      1. Introduction
      2. Le ticket d'entrée
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Détails internes
      6. Quick Time X
      7. Système de fichiers
      8. Faire plus avec plus
      9. LLVM et Clang
      10. Les blocs
      11. Concurrence
      12. Grand Central Dispatch
      13. Asynchronicité
      14. Open CL
      15. La différence...
      16. Quick Time Player
      17. Le Dock
      18. Le Finder
      19. Exchange
      20. Performances
      21. Fourre tout (1)
      22. Fourre tout (2)
      23. Le futur
    4. Leopard
      1. Introduction
      2. L'héritage
      3. Nouvel aspect 1
      4. Nouvel aspect 2
      5. Le noyau
      6. 64 bits
      7. FS Events
      8. Core animation
      9. Quartz GL
      10. Core UI
      11. Détails internes
      12. Le Finder
      13. Le Dock
      14. Time Machine
      15. Performances
      16. Pot pourri
      17. Demain
    5. Tiger
      1. Introduction
      2. Retour sur le passé
      3. Nouvel aspect de Tiger
      4. Mises à jour du noyau
      5. Le lancement
      6. Les méta-données
      7. Attributs étendus
      8. Listes de contrôle d'accès
      9. Spotlight 1
      10. Spotlight 2 : analyse et potentiel
      11. Types de fichiers
      12. Méta-données : la fin
      13. Quartz
      14. Quartz 2D Extreme
      15. Core Image
      16. La vidéo sous Tiger
      17. Dashboard
      18. Le Finder
      19. Les performances
      20. Pot pourri
      21. Conclusion
    6. Panther
      1. Introduction
      2. Les précédents
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Performances
      6. Changement rapide d'utilisateur
      7. Gestion des fenêtres
      8. Exposé
      9. Le Finder
      10. Performance du Finder
      11. Toujours le même
      12. Safari
      13. XCode
      14. Conclusion
    7. Jaguar
      1. Introduction
      2. Le nom
      3. L'installation
      4. Modifications d'Unix
      5. Dévelopeurs...
      6. Quoi de neuf
      7. Rendezvous
      8. Quartz Extrême
      9. Performance
      10. Compositions
      11. Le Finder
      12. Applications
      13. Sherlock
      14. Le portrait
    8. Puma
      1. Prelude
      2. Introduction
      3. Installation
      4. Réglages système
      5. Performance
      6. Redimensionnement des fenêtres
      7. Utilisation de la mémoire
      8. Diagnostics de mémoire
      9. L'environnement Classique
      10. L'interface Utilisateur
      11. Le Finder
      12. Extensions de fichiers
      13. Divers, conclusion
    9. Cheeta (Mac OS X 10.0)
      1. Qu'est ce que Mac OS X
      2. Installation
      3. Le démarrage
      4. Utilisation de la RAM
      5. Performance
      6. Performance des applications
      7. Stabilité
      8. L'interface utilisateur
      9. Le Finder
      10. Le navigateur du Finder
      11. Le Finder (divers)
      12. L'interface utilisateur
      13. Os X Classique
      14. Système de fichiers
      15. Unix
      16. Applications
      17. Conclusion
    10. Les débuts de MacOsX
      1. 1999 : OSX DP2
      2. 2000 : Quartz et Aqua/a>
      3. Fin de la lune de miel
      4. la première bêta publique
      5. 2001 : Mac OS X 10.0
      6. Un investissement
    11. Finder Spatial
      1. Introduction
      2. Interfaces spatiales
      3. Le Finder spatial
      4. Le concierge
      5. Un nouveau Finder
      6. Le browser
      7. Le browser spatial
      8. Finder et méta-données
      9. Les modèles
      10. Pensées finales

Lion (17)




Fourre-tout : Préférences Système, Autocorrection,

Comme ce rapport se termine, reposons nous avec une petite plongée dans le vieux fourre tout, une grande tradition pour donner aux petites choses leur chance de briller. Comme par les années passées, Apple en a son incarnation, plus attractive et plus complète. Parcourez la, si vous voulez, pour un aperçu plus étendu des nouvelles caractéristiques de Lion. Celles-ci sont seulement celles qui ont piqué mon intérêt.


Les Préférences système.

Les Préférences système ont été rebattues, consolidées, et renommées dans chacune des livraisons majeures de Mac OS X. Lion ne déçoit pas.

La préférence préalablement appelée Apparence est maintenant nommée Général, et elle inclut une boite à cocher pour invalider globalement la récupération d'état des applications. La préférence Exposé et Spaces est maintenant appelée Mission Control. Sécurité devient Sécurité et confidentialité. Les Comptes sont maintenant Utilsateurs et groupes -une modification bienvenue parce que, selon mon expérience, beaucoup de gens ne savent pas ce qu'est un "compte". Accès Universel passe à la rangée supérieure. Et ainsi de suite. dansez, icônes, dancez !

figure

Votre préférence système favorite : où est-elle maintenant ?

Les icônes de préférences peuvent être individuellement cachées à l'utilisateur grâce à un nouvel item de menu Personnaliser... (Elles restent accessibles dans le menu Présentation et à l'aide d'une recherche).

figure

Cachez les préférences qui ne vous concernent pas

Cliquez et maintenez le bouton "Tout afficher" pour passer rapidement d'une préférence à une autre à l'aide du menu déroulant. Le menu Présentation fournit la même fonctionnalité sous Snow léopard, mais le bouton "Tout afficher" est plus proche de l'endroit où le curseur est susceptible de se trouver.

figure

Prenez un vol direct pour la prochaine vitre de préférences

Ce qui est surprenant, c'est que la préférence MobileMe subsiste. Elle est à côté de la préférence bizarrement nommée "Mail, Contacts et Calendrier", qui gère, et bien, les comptes de courriel, de contacts et de calendrier pour une diversité de services en ligne.

figure

Gestion centralisée des comptes d'accès aux services en ligne.

Cela comprend le service Autre, toujours populaire, qui conduit à un ensemble plus générique d'écrans de configuration pour d'autres protocoles et applications.

figure

Configuration manuelle, et types de comptes plus ésotériques.

La vitre des préférences du Trackpad permettent de configurer certains, mais pas tous les nouveaux gestes de Lion, de façon limitée. par exemple, le geste Mission Control doit toujours être un balayage vers le haut, mais il peut utiliser trois ou quatre doigts. Tous les gestes peuvent être invalidés.

figure

Un choix limité pour la configuration des gestes.

Pour finir, au cas où vous auriez besoin de plus d'évidence de la nouvelle aversion d'Apple pour la couleur dans Mac OS X, jetez un coup d'œil à l'écran de sélection de la zone horaire.

figure

Notre monde, tout en argent comme le clair de lune.




L'auto-correction.

Lion rajoute une autocorrection optionnelle de style iOS au contrôle de texte standard de Mac OS X. Cela ressemble à, et fonctionne exactement comme, l'incarnation de iOS dont elle est clairement tirée.Comme les autres options de vérification orthographique et grammaticale, l'autocorrection peut être validée sur la base du document.

figure

J'attends impatiemment une option de composition automatique de texte.

figure

Autocorrection à l'échelle du système : essayez de résister au désir de taper sur l'écran.