1. John Siracusa
    1. Mountain Lion
      1. Introduction
      2. Achat et installation
      3. Changements d'interface (1)
      4. Changements d'interface (2)
      5. Changements d'interface (3)
      6. Applications (1)
      7. Applications (2)
      8. Applications (3)
      9. Applications (4)
      10. Applications (5)
      11. iCloud(1)
      12. iCloud(2)
      13. iCloud(3)
      14. Gatekeeper(1)
      15. Gatekeeper(2)
      16. Retina et HiDPI
      17. Fourre-tout (1)
      18. Fourre-tout (2)
      19. Fourre-tout (3)
      20. Fourre-tout (4)
      21. Fourre-tout (5)
      22. Fourre-tout (6)
      23. Recommandations
      24. Deux pères, un fils
    2. Lion
      1. Introduction
      2. Installation
      3. Revoir les fondamentaux
      4. Redimensionnement des fenêtres
      5. Et voici pour les cinglés
      6. La gestion des fenêtres
      7. Le modèle de document
      8. le modèle des processus
      9. Les éléments internes (1)
      10. Les éléments internes (2)
      11. ARC
      12. Le système de fichiers
      13. Ses modifications dans Lion
      14. Documents, résolution
      15. Le Finder
      16. Mail, Safari
      17. Fourre tout (1)
      18. Fourre tout (2)
      19. Recommendations
    3. Snow Leopard
      1. Introduction
      2. Le ticket d'entrée
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Détails internes
      6. Quick Time X
      7. Système de fichiers
      8. Faire plus avec plus
      9. LLVM et Clang
      10. Les blocs
      11. Concurrence
      12. Grand Central Dispatch
      13. Asynchronicité
      14. Open CL
      15. La différence...
      16. Quick Time Player
      17. Le Dock
      18. Le Finder
      19. Exchange
      20. Performances
      21. Fourre tout (1)
      22. Fourre tout (2)
      23. Le futur
    4. Leopard
      1. Introduction
      2. L'héritage
      3. Nouvel aspect 1
      4. Nouvel aspect 2
      5. Le noyau
      6. 64 bits
      7. FS Events
      8. Core animation
      9. Quartz GL
      10. Core UI
      11. Détails internes
      12. Le Finder
      13. Le Dock
      14. Time Machine
      15. Performances
      16. Pot pourri
      17. Demain
    5. Tiger
      1. Introduction
      2. Retour sur le passé
      3. Nouvel aspect de Tiger
      4. Mises à jour du noyau
      5. Le lancement
      6. Les méta-données
      7. Attributs étendus
      8. Listes de contrôle d'accès
      9. Spotlight 1
      10. Spotlight 2 : analyse et potentiel
      11. Types de fichiers
      12. Méta-données : la fin
      13. Quartz
      14. Quartz 2D Extreme
      15. Core Image
      16. La vidéo sous Tiger
      17. Dashboard
      18. Le Finder
      19. Les performances
      20. Pot pourri
      21. Conclusion
    6. Panther
      1. Introduction
      2. Les précédents
      3. L'installation
      4. Nouvel aspect
      5. Performances
      6. Changement rapide d'utilisateur
      7. Gestion des fenêtres
      8. Exposé
      9. Le Finder
      10. Performance du Finder
      11. Toujours le même
      12. Safari
      13. XCode
      14. Conclusion
    7. Jaguar
      1. Introduction
      2. Le nom
      3. L'installation
      4. Modifications d'Unix
      5. Dévelopeurs...
      6. Quoi de neuf
      7. Rendezvous
      8. Quartz Extrême
      9. Performance
      10. Compositions
      11. Le Finder
      12. Applications
      13. Sherlock
      14. Le portrait
    8. Puma
      1. Prelude
      2. Introduction
      3. Installation
      4. Réglages système
      5. Performance
      6. Redimensionnement des fenêtres
      7. Utilisation de la mémoire
      8. Diagnostics de mémoire
      9. L'environnement Classique
      10. L'interface Utilisateur
      11. Le Finder
      12. Extensions de fichiers
      13. Divers, conclusion
    9. Cheeta (Mac OS X 10.0)
      1. Qu'est ce que Mac OS X
      2. Installation
      3. Le démarrage
      4. Utilisation de la RAM
      5. Performance
      6. Performance des applications
      7. Stabilité
      8. L'interface utilisateur
      9. Le Finder
      10. Le navigateur du Finder
      11. Le Finder (divers)
      12. L'interface utilisateur
      13. Os X Classique
      14. Système de fichiers
      15. Unix
      16. Applications
      17. Conclusion
    10. Les débuts de MacOsX
      1. 1999 : OSX DP2
      2. 2000 : Quartz et Aqua/a>
      3. Fin de la lune de miel
      4. la première bêta publique
      5. 2001 : Mac OS X 10.0
      6. Un investissement
    11. Finder Spatial
      1. Introduction
      2. Interfaces spatiales
      3. Le Finder spatial
      4. Le concierge
      5. Un nouveau Finder
      6. Le browser
      7. Le browser spatial
      8. Finder et méta-données
      9. Les modèles
      10. Pensées finales

Mountain Lion : la revue de Ars technica (4)

Là où Lion a trébuché, Mountain Lion regroupe et va de l'avant.

Par John Siracusa, 25 Juillet 2012


Le centre de notifications

Le coin supérieur droit de l'écran est un domaine primordial dans n'importe quel bureau d'un système d'exploitation, mais particulièrement sur le Mac, avec sa barre de menus s'étendant sur tout le haut de l'écran. Aux temps de Mac OS Classique, c'était la place d'un menu de changement des applications. Mac OS X a été introduit avec rien ne résidant dans ce coin supérieur droit, ce qui a permis au premier menu extra de revendiquer cet espace convoité. Apple semble s'y être implanté sous Mac OS X 10.4 Tiger quand Spotlight a y accédé au trône. Il y est resté sept longues années.

Sous Mountain Lion, le règne de Spotlight est terminé. Un glyphe monochrome ressemblant à une liste à puces (1) a brutalement repoussé à gauche l'icône familière de la loupe. C'est le Centre de Notification, la nouvelle interface de notification d'Apple au niveau système. Cliquez sur cette icône, ou glissez deux doigts vers la gauche (à partir du bord droit du trackpad seulement, ce qui semble satisfaisant), et tout sur l'écran, à l'exception de la barre de menus et du Dock se décale vers la gauche de quelques pouces pour afficher une bande de toile grise (que serait-ce d'autre ?) qui contient une liste verticale de notifications issues d'applications diverses.

figure

Fig 1 : Le Centre de Notification

Une nouvelle vitre de préférences, Notifications, contrôle le type de notification que chaque application est autorisée à fournir, et où et comment elle doit apparaître. Le Centre de Notification dispose d'une API publique que des applications tierces peuvent utiliser. Cependant, seules, celles qui sont vendues sur le Mac App Store peuvent envoyer des notifications en utilisant le service distribué d'envoi de notification de iCloud.

L'aspect de la barre latérale du Centre de Notification et les formes d'options disponibles dans la vitre des préférences devraient rappeler aux utilisateurs d'iOS que les notifications ont été introduites dans iOS 5.

figure

Fig 2 : La vitre des préférences des Notifications

Le style d'alerte en "bannière" se déroule à partir du haut de l'écran à droite, et affiche une fine boîte grise, qui contient le texte de la notification, et automatiquement s'efface vers la bordure droite de l'écran au bout d'un moment. Le style "Alerte" est une boîte de dialogue qui glisse vers le bas à partir du haut à droite. Un bouton "Snooze" provoque simultanément l'effacement progressif de l'alerte et son déplacement rapide vers la droite de l'écran. Un bouton "Close" fait disparaître l'alerte dans un nuage de fumée d'une façon plus réaliste et moins dessinée que l'animation de disparition (poof) du Dock.

Après une décennie de ce genre d'animations attractives, vous pourriez penser qu'elles deviennent ennuyeuses. En fait, c'est le cas de certaines. Mais je serais damné si je n'avais pas souri, la première fois que j'ai vu l'animation de la notification d'alerte disparaître dans un écran de fumée. Etant donné les contrôles étendus sur le nombre et les types d'alertes qui apparaissent dans Mountain Lion, les animations associées sont moins susceptibles d'être supportées longtemps que, disons l'animation "nouvelle Fenêtre" de Lion

Si vous voulez un peu de répit et de calme après les réglages que vous avez définis pour chaque application, faites simplement défiler la barre latérale du Centre de Notification un peu vers le bas pour afficher un bouton général on/off qui peut invalider entièrement les notifications. (Un Opt-click sur l'icône dans la barre de menus agit comme une bascule.)

Dans sa position Off, l'icône de Centre de Notification en haut à droite s'atténue légèrement. Ce bouton se remettra de lui-même automatiquement sur On le jour suivant, pour empêcher les utilisateurs de rater accidentellement des notifications importantes. (Les utilisateurs qui veulent supprimer en permanence les notifications peuvent les invalider pour toutes les applications en utilisant la vitre des préférences). Le Centre de Notification s'invalide aussi automatiquement quand on branche un projecteur sur le Mac.

figure

Fig 3 : Le bouton On/Off du centre de Notifications

Les éléments d'information qui peuvent être considérés comme des notifications (si vous cherchez un peu) peuvent aussi être créés directement dans le Centre de Notification. Pour le moment, le groupe d'élite des services autorisés ne comprend que Twitter. Cliquez sur le bouton nommé Twitter en haut de la barre latérale, et une petite interface de submission tweet apparaît (fig 4).

figure

Fig. 4 : Vous pouvez envoyer des tweets à partir du Centre de Notification.

Pour l'automne, une intégration de Facebook est annoncée. Je suis persuadé que des applications tierces aimeraient présenter des interfaces similaires, mais hélas, cet aspect du centre de Notification est du seul ressort d'Apple comme initiateur. Pour le moment, le seul moyen pour que votre produit y soit admis semble être de fonder votre propre société, et d'attirer quelques millions d'utilisateurs.

Pour finir, le coin droit en bas de la barre latérale du Centre de Notification contient une petite icône en forme d'engrenage qui ouvre les préférences du Centre de Notification quand on clique dessus.

Cela est intéressant, à cause de concessions d'interface faites pour rendre cette icône toujours visible. Dans Montain Lion, le Dock n'est pas autorisé à occuper toute la largeur du bas de l'écran. Un espace est toujours réservé pour cette icône sur sa bordure droite (et aussi sur sa bordure gauche quand le Dock est centré par défaut). Dans cette situation, il me semble que le Dock pourrait tout simplement se rétrécir momentanément, puis reprendre sa taille précédente quand la barre latérale du centre de Notification apparaît ou disparaît. Depuis quand Apple est-elle au-dessus d'une petite animation ? Bizarre.

figure

Fig. 5 : L'espace réservé pour l'icône des réglages.




(1) Note du traducteur : sur une version en français de Mountain Lion dont j'ai un moment disposé, l'icône en forme de liste à puces est remplacée par un cercle avec un boulet à l'intérieur, dont le cadre devient bleu quand on clique dessus pour afficher le Centre de Notification. Lors d'un affichage plein écran l'icône de retour en fenêtre normale reste à droite de l'icône du Centre de Notification. Lorsque le centre de Notification est invalidé par le bouton on/off, le cercle contenant le boulet devient un croissant de lune . Je préférais ce style à la version définitive de Mountain Lion.
figure figure